Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Discussion: A la poursuite du faux Astrabell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Ven 13 Juil 2007 - 1:20

Salut à vous, cher public ! Cool
Bon, je vais vous parler un peu de la suite. Eh ben voilà, ça fait un moment (depuis le jour où j'ai posté le dernier message) que la suite immédiate est écrite, mais je bloque sur des détails. Manque d'inspiration quand je me décide à écrire et tout.
Par contre, là je suis face à un problème, car aujourd'hui (la saint Olivier, bien entendu Razz ) mon Pc m'a lâché. Faut dire que depuis plusieurs mois il faisait comme le Millenium Falcon et je tapais dessus à l'allumage pour qu'il fonctionne. Laughing

Aujourd'hui, ma "pichenette d'encouragement" a eu raison de sa volonté et il ne s'allume plus. Laughing Par conséquent, si je peux continuer à venir grâce au portable de ma mère il m'est impossible d'accéder à mes fichiers Word. Je vais donc essayer de regarder dans la machine, voir si je peux la réparer avec mon peu de compétences techniques. Mr.Red

En attendant, désolé... surtout que ça fait plus d'un mois que je laisse trainer la suite. Rolling Eyes

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Saint vivant


Nombre de messages : 1240
Age : 30
Localisation : Saint Etienne
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Ven 13 Juil 2007 - 3:16

Citation :
je tapais dessus à l'allumage pour qu'il fonctionne

Enfin quelqu'un qui résond les problèmes d'informatique de la même manière que moi cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuckyleroy.spaces.live.com/
Eldred ami du peuple fée
Chevalier de la Quête


Nombre de messages : 405
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Ven 13 Juil 2007 - 20:08

Ne nous reste plus cas nous autre fidelle lecteur, à prendre notre mal en patience Sad .

Vivement une bonne réparation à bon coup de marteau (maybe pas la meilleur solution Rolling Eyes ) car il me tarde de dévorer la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Sam 14 Juil 2007 - 2:42

En tant que nouveau venu sur le forum, je n'avais pas encore trouvé le temps de me lancer dans la lecture de tes oeuvres, baron. Je m'y suis finalement décidé en début de soirée... et je viens de terminer la lecture des dix-huit épisodes à l'heure qu'il est. Ton texte est vraiment sympa, prenant et bien écrit.
Gloire au baron ! thumright

Un des trucs qui m'a le plus fait marrer dans ton histoire est de retrouver du Sacré Graal traduit presque mot pour mot (je ne peux qu'approuver... Laughing ).

Et surtout, une grande question ; cette fort belle phrase :

Baron de Havras a écrit:
Le temps semblait avoir suspendu son vol

me rappelle furieusement les vers d'un certain Lamartine : "O temps, suspends ton vol ! / Et vous heures propices, suspendez votre cours !" Alors, c'est encore de la référence involontaire ?

Dernière chose : j'espère que quand l'histoire (du moins le premier tome Laughing ) sera finie, on aura droit à une belle version de ton texte à télécharger, avec illustrations et tout le toutim ? Mais bon, en même temps, ce n'est peut-être pas pour tout de suite. Mr. Green

Bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Dim 15 Juil 2007 - 15:15

J'aime beaucoup cette formulation de Lamartine et je la trouvais à propos, c'est pourquoi je me suis permis de lui emprunter ces mots. Laughing

En tout cas, si je devais un jour réunir toutes ces parties dans un fichier, il me faudrait écrire une intro reprenant les événements à l'origine de l'histoire (que l'on peut d'ailleurs retrouver ici http://labretonnie.forumactif.com/La-Cour-c6/L-arene-f26/La-joute-du-Brigandin-t1835.htm).

Tout était parti d'un tournoi comme nous en faisons régulièrement dans la section arène (même si les maîtres du tournoi actuels prennent bien leur temps Razz ) dans lequel Dangorn de Castagne avait envoyé un personnage nommé Astrabell, monté sur un cheval nommé Agravain. Laughing

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 


Dernière édition par le Dim 15 Juil 2007 - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Dim 15 Juil 2007 - 16:52

Merci pour le lien, baron, ça va me faire de la lecture. Smile

Baron de Havras a écrit:
J'aime beaucoup cette formulation de Lamartine et je la trouvais à propos, c'est pourquoi je me suis permis de lui emprunter ces mots. Laughing
Je suis sûr qu'il ne t'en voudra pas. Laughing En tout cas, voilà la preuve qu'il est possible de mélanger avec bonheur du Sacré Graal et du Lamartine...

Baron de Havras a écrit:
Dangorn de Castagne avait envoyé un personnage nommé Astrabell, monté sur un cheval nommé Agravain. Laughing
Voilà qui ne m'étonne qu'à moitié... Les chevaliers de Moussillon sont tous de grands faquins. Aucun sens des convenances, même envers les seigneurs les plus éminents de notre forum. Quelle honte.

Tout ça me fait penser qu'il faut que je me souvienne de :
- lire tous ces comptes-rendus de tournoi, ça m'a l'air bien marrant ;
- guetter le prochain tournoi pour y participer au nom de ma belle baronnie de La Tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillebert
Saint vivant


Nombre de messages : 1491
Age : 34
Localisation : Trou paumé du Bocage Normand
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Lun 16 Juil 2007 - 15:37

Baron de Havras a écrit:
En tout cas, si je devais un jour réunir toutes ces parties dans un fichier, il me faudrait écrire une intro reprenant les événements à l'origine de l'histoire (que l'on peut d'ailleurs retrouver ici http://labretonnie.forumactif.com/La-Cour-c6/L-arene-f26/La-joute-du-Brigandin-t1835.htm).

Tout était parti d'un tournoi comme nous en faisons régulièrement dans la section arène (même si les maîtres du tournoi actuels prennent bien leur temps Razz ) dans lequel Dangorn de Castagne avait envoyé un personnage nommé Astrabell, monté sur un cheval nommé Agravain. Laughing
A d'accoooord !

Tu fais bien de le préciser pour les derniers arrivants (dont je fais parti) je croyais que ça partait d'un "private joke" entre les anciens du forum -je ne dis pas ça pour l'âge d'Astrabel Wink

En tout cas, maintenant que les vacances sont là, on est tous impatient de lire la suite !

Que la Dame te guide dans le territoire maudit de Mousillon salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Sam 18 Aoû 2007 - 2:15

J'ai pas eu le temps de réparer mon pc avant de partir en Catharie pour mes vacances. Toutefois, pour ne pas perdre de temps quand je foutrai la suite, j'ai écrit deux parties manuscrites sur un carnet. Mr.Red


Voilà voilà, c'était les nouvelles de Havras (et vive la blanquette de Limoux). Razz

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Sam 18 Aoû 2007 - 15:57

Baron de Havras a écrit:
J'ai pas eu le temps de réparer mon pc avant de partir en Catharie pour mes vacances. Toutefois, pour ne pas perdre de temps quand je foutrai la suite, j'ai écrit deux parties manuscrites sur un carnet. Mr.Red
J'ai hâte de lire ça. Very Happy

Et, heu... n'aurais-tu pas abusé du vin de Catharie pendant tes vacances, par hasard ? Je crois voir deux messages identiques. drunken Mr. Green

Ou alors c'est moi qui ai un peu trop levé le coude ces derniers temps, et je vois double... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Sam 18 Aoû 2007 - 21:40

Bien vu, noble Baron, le message était passé en double. Laughing

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillebert
Saint vivant


Nombre de messages : 1491
Age : 34
Localisation : Trou paumé du Bocage Normand
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Lun 20 Aoû 2007 - 15:38

Je suis tellement impatient de lire la suite que je propose une idée :

Cotisons nous pour payer un PC à notre Lance Impétueuse !


Perso, en tant qu'étudiant en fin de carrière, je suis prêt à donner ...

... 1€ fô bien commencer par quelque chose, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkandir
Chevalier du royaume


Nombre de messages : 175
Age : 30
Localisation : Douai
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Jeu 23 Aoû 2007 - 0:01

tout simplement génial un grand bravo a l'auteur cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Beaumanoir
Chevalier errant


Nombre de messages : 102
Age : 32
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Jeu 23 Aoû 2007 - 12:25

je suis arrivé il y a peu de temps sur ce forum et cette geste je l'ai trouvée vraiment très bien. On y retrouve bien sur du Sacré Graal (ah les noix de coco geek )

C'est vraiment très bien fait tout ça continue !

Est ce que cette histoire est sortie de l'imagination du Baron après quelques bouteilles tirées de la cave ? En tout cas si c'est ça, bon vin donne bonne plume !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesfigovores.blogspot.com/
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Jeu 23 Aoû 2007 - 12:57

La genèse de cette histoire est expliquée plus haut sur cette page Wink , mais effectivement tout sort de mon cerveau malade et alcoolisé (je dois reconnaître que j'ai terminé quelques parties en revenant de soirée avec tout ce que cela inclut). Laughing

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Ven 24 Aoû 2007 - 1:55

Réparation miraculeuse !
Voilà, mon pc refonctionne... du moins poiur l'instant. ca m'aura permis de foutre la suite immédiate du récit.

J'espère qu'elle vous plaira parce qu'elle est trop longue pour que j'ai le temps et le courage de la relire dès ce soir et je m'en excuse (qui dit texte long dit risque de fréquentes répétitions, surtout quand on passe sont temps à réecrire et effacer des passages). Rolling Eyes


En attendant, ne manquez pas le prochain épisode intitulé La vie de Gaspard, qui fera la lumière sur les liens entre Murtillaut et ces infâmes glodios, et sur les coutumes des gens du coin. Laughing

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Saint vivant


Nombre de messages : 1240
Age : 30
Localisation : Saint Etienne
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Ven 24 Aoû 2007 - 2:00

Je m'étais arrété au trizième épisode! Razz
va falloir que je rattrape tout ça, et vite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chuckyleroy.spaces.live.com/
ASTRABELL
El Maestro


Nombre de messages : 2179
Age : 56
Localisation : PINSAGUEL (à côté de TOULOUSE)
Date d'inscription : 03/01/2005

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Ven 24 Aoû 2007 - 3:35

AAAAAAAAAAAAAAAAH !! ENFIN !! cheers cheers cheers

Je désespérais de lire un jour la suite des aventures de nos 5 Héros, mais je dois dire que ça valait la peine d'attendre ! thumleft
Il y a un souffle épique dans ce récit sanglant de la bataille de Murtillaut. Chapeau, l'artiste ! salut king



Je n'ose pas demander à quand la suite ... Rolling Eyes Laughing





Pour la Dame, pour le Roy, et pour le 19ème épisode (sur 365 ...) de la saga !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Beaumanoir
Chevalier errant


Nombre de messages : 102
Age : 32
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Ven 24 Aoû 2007 - 11:42

Superbe combat plein d'intensité encore merci au Baron pour cette geste magnifique !

On sent que les vacances ça lui réussit ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesfigovores.blogspot.com/
Eldred ami du peuple fée
Chevalier de la Quête


Nombre de messages : 405
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Dim 26 Aoû 2007 - 5:15

Une suite trés réussi!! Qui devrait aisément ravir tous les lecteurs! thumleft

Encore une fois, vive la gueusaille, élément crucial de n'importe quelle victoire (cf. Gaspard le courageux, gueux qui comme tous les autres gueux ne sait pas ce que veut dire le mot articuler : "VA MOURRRRIR") Mr. Green

Puisse La Dame nous faire parvenir la suite de la suite le plus prestement possible (par exemple, en réparant définitivement le PC du noble Havras Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Dim 26 Aoû 2007 - 16:04

Louée soit la Dame pour ce miracle ! cheers

Compliments, baron, c'est toujours aussi bon. thumleft

ASTRABELL a écrit:
Il y a un souffle épique dans ce récit sanglant de la bataille de Murtillaut. Chapeau, l'artiste ! salut king
Je plussoie. Par moments, ça évoque de vieux textes bien saignants, genre l'Illiade ou la Chanson de Roland (avec en plus le gros délire sur les gueux). Mais personnellement, le massacre perpétré par Arius de Chort (je n'irais pas lui piquer son vin, à celui-là) m'a un peu fait penser à l'arrivée de sire Lancelot au mariage du prince Herbert, dans Sacré Graal. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uranus
Seigneur du pinceau


Nombre de messages : 2944
Age : 40
Localisation : belgique
Date d'inscription : 25/01/2005

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Lun 27 Aoû 2007 - 23:58

J'ai enfin eu le temps de lire la suite de ce récit épique et je n'ai qu'un mot à dire ::

MAGNIFIQUE

La suite est attendue avec impatience cheers cheers cheers

_________________
Noble seigneur béni par la dame du lac.
Damoiselle Marie est bien arrivée à Pinsaguel.
Aldred de Bastogne est enfin arrivé à Havras.
Le chevalier de Sinople est arrivé à Pinsaguel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patricwillequet.net
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Mar 18 Sep 2007 - 23:42

Bon, je viens de passer mon deuxième et dernier oral (du grec ancien Laughing ) et je vais donc avoir un peu plus la tête à mes conneries habituelles. Razz

Je devrais donc bientôt recopier les deux parties que j'avais composé en manuscrit lors de mon voyage en Catharie. thumright (parce que bon, moi quand j'ai plus rien à faire, j'ai tendance à me la couler douce et ne rien foutre du tout)

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didier de castillon
Saint vivant


Nombre de messages : 1995
Age : 55
Localisation : gargas 84400
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Mer 19 Sep 2007 - 0:17

pour le baron,

mon président d'asso (employeur) est prof agrégé de géo dont le thème est la grèce. sa thèse t'intéresse-t-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Mer 19 Sep 2007 - 22:08

Merci pour la proposition, noble Didier, mais je crois que je vais laisser la Grèce de côté pour quelques temps ! Laughing

Déjà que j'avais fait deux semestres d'histoire grecque l'an dernier (enfin 2005-2006, quoi), là je viens de me taper un semestre de grec ancien (alors que je n'en avais jamais fait). Remarquez, j'ai pas à m'en plaindre, les deux m'ont réussi niveau notes. Toujours est-il que je vais retourner vers mes romains puis mon moyen âge plein de chevaliers ! thumright Laughing

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didier de castillon
Saint vivant


Nombre de messages : 1995
Age : 55
Localisation : gargas 84400
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Mer 19 Sep 2007 - 22:23

no problème, si un jour cela peut te servir, il ne faudra pas hésiter thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Mer 19 Sep 2007 - 23:22

Baron de Havras a écrit:
Bon, je viens de passer mon deuxième et dernier oral (du grec ancien Laughing )
Pas possible, un type aussi fou que moi ! Laughing Allons, c'est bien : nous autres héllénistes sommes une élite intellectuelle qui peut toiser de haut la masse grouillante des gueux sans éducation. Et cet honneur est mérité, car nous sommes des martyrs (du grec "marturos", qui signifie "témoin"), tant la langue grecque est démoniaque et faite pour le malheur du pauvre monde (après six ans de grec ancien, j'ai toujours du mal à me souvenir de mes conjugaisons et déclinaisons Razz ).

Baron de Havras a écrit:
Je devrais donc bientôt recopier les deux parties que j'avais composé en manuscrit lors de mon voyage en Catharie. thumright
Grande nouvelle ! cheers

Au fait, une question que je me pose depuis fort longtemps : tu as une idée de la suite de ton texte, ou tu progresse à l'inspiration, sans savoir comment ça va se terminer ? Autre question : et nos bouteilles ? Non, pas la charge, pas la charge ! Je recommencerai plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Mer 19 Sep 2007 - 23:55

Oh, un lecteur qui me pose des questions ! J'en ai les larmes aux yeux ! Laughing

Eh bien eh bien, je vais tâcher d'y répondre, noble Baron bis(sauf en ce qui concerne les bouteilles, cela va sans dire).
Dire que j'ai un plan en tête serait beaucoup dire, mais lorsque j'ai commencé à écrire cette histoire, j'avais déjà plusieurs scènes à l'esprit, à savoir d'abord une discussion tranquille en forêt, ensuite une embuscade, et pour le reste de la partie forestière, j'avais prévu qu'elle serait longue et que la traversée serait de plus en plus sombre et dangereuse au fil de leur avancée. J'avais également prévu dès le début un complot de nécromanciens et une scène de réunion de ces derniers. J'avais prévu une bataille contre des orques qui est devenue bataille contre des hommes bêtes au fil du temps et j'ai depuis le tout début la scène finale de l'histoire en tête avec Astr... non non, je ne dirai rien !
Il me reste encore quelques scènes prévues depuis longtemps à mettre dans l'histoire.
Reste à voir quels seront les événements qui vont les amener. lol! (car ça par contre, j'en sais foutre rien !)

Pour le reste, c'était l'inspiration du moment. En fait, j'essaye de m'immerger autant que possible dans les scènes pour en voir les détails. Lors de la première escarmouche, j'imaginais tellement le chaos de la scène qu'il m'est apparu comme logique que l'un des héros se prenne une flèche, plus tard, lorsqu'il a fallu que j'introduise Friedrich de Schwytz, j'ai dû improviser car j'avais oublié de demander à Reynald à la fin du tournoi, s'il voulait que son personnage participe, et lorsque je lui ai posé la question, sa réponse m'est parvenue après quelques parties Razz .
J'avais pensé depuis le début à faire passer des damoiselles dans l'histoire et je pense depuis leur départ qu'elles reviendront.
De fait, il y a pas mal de détails à garder à l'esprit, de trucs qui reviendront bien à un moment, comme par exemple ce pendentif offert par l'une des gentes dames au noble Théobald. Certaines choses viennent donc tout naturellement quand on garde à l'esprit les détails.

Là, par exemple, je dois me souvenir que mes personnages ont le ventre vide et qu'ils viennent de mener le combat de leur vie, que leurs chevaux sont exténués et qu'ils se sont éparpillés durant l'attaque. Je dois également garder à l'esprit qu'il y a eu des blessures, qu'il y a eu des rencontres et que chaque personnage peut avoir des buts annexes à la quête principale.
Après ça, je dois raisonner en terme d'ambiance et de continuité. il faut pouvoir maintenir une cohérence dans le récit tout en montrant que les personnages évoluent au fil de la quête. Par exemple, il me parait clair que lorsque l'on passe trop longtemps à chercher quelque chose et que l'on traverse de terribles épreuves, on finit par ne plus trop se souvenir de l'objet de sa quête qui parait alors secondaire. Je tente de garder à l'esprit que ces personnages sont avant tout des hommes avec ce que ça implique en contradictions, donc il m'est difficile de savoir exactement ce qu'ils feront avant d'avoir en tête l'ensemble de la scène.
C'est ce qui guide mes doigts sur le clavier au moment d'écrire.
Le plus dur étant de trouver l'équilibre dans tout ça.

Pour revenir à la question, lorsque j'écris une partie, je n'ai pas forcément tout le déroulement à l'esprit, mais j'ai au moins l'amorce, parfois un bout du milieu, puis la fin. Une fois que tout le début et la fin sont écrits, j'écris le milieu, ce qui peut m'amener à rajouter quelque chose derrière la fin déjà écrite pour la partie, voire à commencer à écrire un truc pour une partie suivante. Bref, c'est assez chaotique ! Razz

J'edite mon message car d'autres trucs me viennent à l'esprit... Laughing
Au début, j'écrivais directement les parties sur le forum. Mais, je ne sais pas si vous l'aviez remarqué, mais lesdites parties sont de plus en plus longues, donc j'ai fini par les foutre sur Word à partir de la 6 ou 7ème.
Comme je suis un peu bordélique lorsque je crée des trucs, il m'est arrivé d'écrire des choses que je pensais utiliser ultérieurement et je me retrouve avec des morceaux de parties annulées à cause de ça.
En voilà un exemple :

Citation :
Henri et Théobald, se tenaient dos à deux, repoussant des vagues successives d’agresseurs avec autant de vigueur et de dextérité qu’il leur était possible. Les gors et les ungors, accompagnés de mutants plus hideux encore, chargeaient en braillant.

Théobald bondit entre deux arbres, l’épée à la main. Levant bien haut son arme, il l’abattit, fracassant la corne de l’un des hommes bêtes avant de bondir sur un second qu’il entailla profondément de l’aine à l’épaule.

De son côté, Lot se battait comme un beau diable, faisant virevolter sa lame comme si s’était agit d’un simple bâton de bois. Les dents serrées, il avait l’air terrible dans son courroux et les hommes bêtes ne s’y trompèrent pas. Ils s’étaient précipités en nombre sur ce vieil homme aux cheveux blancs et devaient à présent faire face à un guerrier resplendissant et rageur dont les traits semblaient figés dans une expression de haine et de douleur.
Emporté par son élan, il toucha d’un seul mouvement quatre créatures qui s’effondrèrent. Il se rapprocha de l’une d’elles et lui planta sa longue lame dans l’abdomen pour l’achever.
Voyant cet homme à la carrure impressionnante et dont le visage, orné d’une barbe et d’une balafre possédait une prestance en une fermeté qu’ils n’avaient jamais vue sur aucun humain, ils débandèrent et fuirent. Mais ce n’était là qu’un répit et Lot en était bien conscient.

Sur les pentes plus escarpées, Arius combattait toujours face à des ennemis toujours plus nombreux. Un grand nombre de bêtes étaient déjà tombées sous ses coups, mais d’autres arrivaient encore, l’écume aux lèvres. Le seigneur de Chort n’était pas en bonne posture, d’autant que, même depuis sa position surélevée, il lui était à présent impossible de voir le moindre de ses camarades. Empoignant sa longue épée des deux mains, il trancha un assaillant qui s’effondra dans une gerbe de sang noirâtre. Il tenta alors, tandis que d’autres crapahutaient sur la pente en s’aidant de leurs mains ou de quelque autre appendice pour l’atteindre, d’apercevoir un camarade, en vain.
D’un coup transversal, il terrassa un nouvel ennemi et d’un revers, celui qui le suivait directement. Plus les choses allaient et plus sa situation était périlleuses. De nombreux corps sans vie dévalèrent la pente, au total, une douzaine venait de tomber sous les coups du bretonnien. La figure couverte de terre et de sang, Arius luttait pour sa survie. Comme toujours, il avait trouvé le moyen de se mettre dans la pire situation, affrontant plus d’adversaires qu’il ne pouvait en subir.

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangorn de Castagne
Héros d'une Geste


Nombre de messages : 6141
Age : 29
Localisation : En exil dans le Middenland
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Jeu 20 Sep 2007 - 0:41

Merci pour ces explications et anecdotes, c'est très instructif !

Je me dois aussi de te féliciter pour cette dernière partie, dont je n'ai réalisé l'existence que ce soir, vu qu'en août je n'étais que très peu présent.

_________________
Comte Dangorn de Castagne, chevalier du Graal, suzerain des châtelleries de Nandragon, de Mortauges et d'Espesses, sergent de la Confrérie des Mercenaires du Reikland, garde d'honneur de l'Impératrice de Cathay, Saint Vivant du foroume et coach de l'équipe de Blood Bowl des "Squires of Castagne".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Jeu 20 Sep 2007 - 0:52

Merci, noble Dangorn ! Wink
Je ne sais pas si ces explications étaient vraiment intéressantes, mais au moins comme ça, vous savez comment je "travaille" Laughing .


Au fait, puisqu'on en est au making of de cette histoire, je viens de me rappeler que l'une des parties (la quatrième ? Je ne sais plus Razz ) relatait une bataille durant laquelle des templiers de Moussillon faisaient leur apparition. mais ceux qui n'étaient pas sur le forum à l'époque ne connaissent pas forcément cette unité imaginée par uranus !
http://labretonnie.forumactif.com/Univers_Bretonnie-f4/Les-templiers-de-Moussillon-t985.htm

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Jeu 20 Sep 2007 - 1:32

Merci pour ta réponse, révéré baron-pas-bis, je n'osais en espérer une si détaillée... Smile

C'est effectivement intéressant de savoir comment tu travailles. Déjà, on sent un lourd passé de rôliste dans ta façon d'organiser ton récit. Ensuite, je dois dire que tu as une méthode d'écriture assez proche de la mienne : tu as la trame générale en tête, mais tu préfères te laisser guider par ta plume impétueuse (c'est beau, ce que je dis là, non ?) et par l'inspiration du moment. Je remarque également que tu es à peu près aussi bordélique que moi, signe évident de talent. Razz

Mais nous n'avons rien inventé... se baser sur un canevas et des scènes déterminées à l'avance, puis improviser par-dessus, était la technique des comédiens de la Comedia dell'arte italienne. Résultat : beaucoup de rythme, mais une vraie composition pour conserver une cohérence à l'oeuvre... un peu comme dans ton texte. Wink

Se mettre le plus possible à la place de ses personnages est un truc classique, mais que j'aime beaucoup moi aussi. Sans en abuser, toutefois, surtout si lesdits personnages sont des chevaliers aux tendances légèrement psychotiques (il m'arrive de m'emporter et de mettre en danger mon entourage immédiat).

Sinon, j'ai remarqué que j'écris plus facilement quand je suis censé faire tout autre chose : travailler, par exemple (au hasard Mr.Red ), ou encore dormir (comme Balzac, qui écrivait la nuit et carburait au café ; je vous en apprends, des choses, hein ?). D'ailleurs mon petit texte "Les Gardiens des Sentiers" ( http://labretonnie.forumactif.com/Textes-f22/Les-belles-histoires-du-baron-Guilhem-t2599.htm#48918 , je fais ma pub Razz ) a été écrit entre minuit et trois heures du matin environ.

Baron de Havras a écrit:
(sauf en ce qui concerne les bouteilles, cela va sans dire)
Hmm. On va dire que c'est écrit trop petit et que je n'arrive pas à lire (c'est déjà bien d'avoir évité la charge, et je me contenterai de ce résultat Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion: A la poursuite du faux Astrabell   Aujourd'hui à 0:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion: A la poursuite du faux Astrabell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» A la poursuite du faux Astrabell
» [A la poursuite de Gollum] Discussion générale
» [Comparatif] Ergot Mina / Faux usée du paysan
» Faux Raccord - LE CDC
» Discussion sur la non nécessité pour un panda air d'être cc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: La Bretonnie : son histoire, ses chevaliers, ses châteaux :: Textes-
Sauter vers: