Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Journal d'un paysan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc L'Helvète
Chevalier du royaume


Nombre de messages : 159
Age : 25
Localisation : Attendez je cherche un panneau...
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Journal d'un paysan   Mer 31 Mar 2010 - 1:14

Le texte qui va suivre est extrait d'un carnet retrouvé sur le corps d'un orque et qui a vraisemblablement été écrit par un paysan bretonnien. Le fait qu'un paysan ait écrit le moindre texte peut paraître surprenant au vue de leur faible éducation, cependant, nous pensons que l'auteur ait réussi à apprendre à lire et à écrire seul en déchiffrant des textes retrouvés. Cela pourrait témoigner d'une grande intelligence. L'absence de date est significatif du manque d'informations du bas-peuple.

JOURNAL DE (l'inscription a été raturée, du sang peut-être?)


Jour 1 (La feuille est sale, c'est sans doute la plus ancienne. On croirait apercevoir des larmes à certains endroits...)
Cela fait maintenant cinq jours que j'affine mon épée et ressoude mon bouclier.
Cela fait maintenant cinq jours que je sais que je m'approche d'une mort quasi-certaine.
Il y a cinq jours en effet que j'ai appris que mon maître s'apprêtait à lancer une croisade pour stopper une invasion de créatures mi-mortes, mi-vivantes.
Cela fait donc cinq jours que je sais que je ne reverrai pas ma femme, mon fils, un brave gaillard, et ma petite (Une goutte. Une larme peut-être?)
qui jamais ne me connaîtra.
Je lis la terreur dans les yeux de ceux qui doivent partir et le désespoir dans ceux de ceux qui doivent rester.
Déjà mobilisé j'ai laissé ma famille dans la misère. La mort approche, mais je serai là, je l'accueillerai...




Voilà, c'est le début de mon histoire, je compte écrire un chapitre tout les jours pour retracer l'histoire de cet homme, que pensez-vous de l'histoire et de l'idée?
La suite demain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haegan de Balieambre
Saint vivant


Nombre de messages : 1105
Age : 30
Localisation : Hautes-Pyrénées
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Journal d'un paysan   Mer 31 Mar 2010 - 6:57

Je trouve le texte trop.... Trop bien écrit et poétique.
C'est d'un gueux que tu parles là, c'est déjà beau qu'il sache écrire, et encore plus qu'il possède de quoi le faire.
Je pense que selon l'endroit où tu situes le texte, tu devrait plus le faire parler comme un paysan, soit avec un patois local mélangé à un bretonnien (français).

Je te donne un exemple:
Cela fait maintenant cinq jours que j'affine mon épée et ressoude mon bouclier.

Ca donne:
Crié 'diou t'y pas qu'j'ai mis d'la pierre à l'espée dpuis les aut' lunes et que j'm' suis pris l'cul à sortir l'écu du pépé chez l'aut' feignasse pour qu'i m'le r'mette comme neuf (ceci est la version lisible du texte original et retraduite en français).

ou encore:
Je lis la terreur dans les yeux de ceux qui doivent partir et le désespoir dans ceux de ceux qui doivent rester.

qui donne:
T'y pas qu'sen la vilaine, qui s'fait des bétises pour mi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc L'Helvète
Chevalier du royaume


Nombre de messages : 159
Age : 25
Localisation : Attendez je cherche un panneau...
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Journal d'un paysan   Mer 31 Mar 2010 - 9:17

Je comprends ce que tu veux dire, mais je n'irai pas jusque là, le paysan reste malgré tout un cas, et si je commence à écrire comme il parle, ça risque de devenir illisible. Par contre je vais essayer de baisser le niveau.

Jour2 (La feuille est toute grasse, en plus d'être abîmée, faites attention à ne pas la déchirer.)
C'est aujourd'hui qu'on part? J'en sais rien, en tout cas, on nous a levé tôt, et les crébleus de métier avaient l'air drôlement inquiets. Ca s'est ressenti dans le potage, trop de poivre, pas assez chaude. Pas bon pour le moral tout ça. Surtout que je commençais à entendre les premières rumeurs, et pour moi, qui avais commencé à accepter la mort, l'idée m'étais difficile:''Le pire avec les mi-morts, mi-vivants, c'est pas la mort, c'est ce qui y a après.''
J'avais pas compris, mais ça suffisait à mettre les pétoches, à mon moral bien entamé...

Ce n'était pas aujourd'hui, mais cela ne me satisfit pas: Comment des chevaliers allaient-ils de bon coeur à la mort?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almeric de la peyrie
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2242
Age : 55
Localisation : carcassonne
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: Journal d'un paysan   Mer 31 Mar 2010 - 11:01

oui c'est pas mal.......mais je doute qu'un paysan bretonnien sache écrire? Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc L'Helvète
Chevalier du royaume


Nombre de messages : 159
Age : 25
Localisation : Attendez je cherche un panneau...
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Journal d'un paysan   Jeu 1 Avr 2010 - 16:14

Jour3 (On dirait que le texte a été écrit à la hâte, peut-être que l'auteur manquait de temps?)
C'est le grand jour! On part! Une semaine de préparation et on y va déjà.
L'excitation du départ m'a d'abord fait oublier mon destin, mais sur la route, j'ai commencé à me rappeler où j'allais. J'ai regardé autour de moi, mes compagnons regardaient le sol, conscients de se qui se passait et de la longue marche qu'on allaient subir.
Les chevaliers, eux, se paradaient sur leurs chevaux, l'air fier et majestueux... Ils m'ont fait sourire, comme s'ils ne savaient pas où ils allaient.
Ils m'ont fait même pitié, malgré le fait que je suis habillé de lambeaux et eux de riches armures, car je les voyais un peu comme des enfants qui voulaient tester leurs nouveaux joujoux sans se rendre compte de se qu'ils attaquaient.
La marche dure des heures et on campe à une distance considérable de là où nous étions parti. Il faut dire que les chevaliers sont à chevaux et que nous, à travailler dans les champs toute la journée, on est pas des tapettes.
Beaucoup s'écrient même:''On est sorti de Brienne!''
Si s'est vrai, jamais aucun de nous ne l'avait déjà fait.
Je regarde en arrière, un vertige me saisit.
Pourquoi moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc L'Helvète
Chevalier du royaume


Nombre de messages : 159
Age : 25
Localisation : Attendez je cherche un panneau...
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Journal d'un paysan   Sam 10 Avr 2010 - 23:18

Jour4 (Difficile de lire, l'auteur a du écrire dans le noir.)
Cela fait une semaine que je n'ai rien écrit: le temps me manquait, et l'épuisement m'affaiblissait.
Les marches forcés étaient dures, dures au point de nous faire oublier notre destin. Les dents grinçaient, la sueur coulait, les jambes souffraient, mais tout le monde continuait.
Ou presque... Hier matin, un homme s'est effondré de fatigue. Je ne le connaissais pas mais j'avais pitié, je m'approchai de lui mais un chevalier me rappela à l'ordre: ''Escuyer! Lâchez ce gueux, ne perdons pas plus de temps, c'est nos terres que nous sauverons!''
C'était ça l'honneur chevalier? J'en doutais.
Quoiqu'il en soit cet ''incident'' nous rappela brièvement nos destins, le temps que le soleil nous soumette sa suprématie.

Aujourd'hui le ciel s'assombrit. Les chevaliers eux-même ont acceptés de nous fournir un peu plus de repos, à nous et à leurs canassons.
J'ai donc pris le temps d'écrire, mais pour combien de temps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc L'Helvète
Chevalier du royaume


Nombre de messages : 159
Age : 25
Localisation : Attendez je cherche un panneau...
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Journal d'un paysan   Dim 11 Avr 2010 - 23:27

Jour5 (C'est mal écrit, l'auteur a dû écrire debout.)
Aujourd'hui le temps a changé brusquement: plus de soleil tapant mais une pluie glacée. Certains disent que c'est un signe avant-coureur de l'arrivée des mi-morts, mi-vivants, bref, rien pour nous rassurer.
Après des heures de marches, les chevaliers ont décidé de faire une pause se rendant compte de la difficulté de la marche dans la boue.

Ils réfléchissent par où passer. Je ne connais pas ma géographie mais on dirait que eux non plus.

Je crois qu'ils font appel à une demoiselle! C'est la première fois que j'en vois une! Elle me rappelle ma femme, mon pays, mon enfance...
Une larme de nostalgie s'égare, je suis perdu dans une rivière de crasse, promis à une mort certaine, mais une fée m'est apparue...
Je me crois dans un comte de fées, mais pour combien de temps?

Les chevaliers se rassemblent, je pense qu'il faut y aller.
Repartir nager dans la boue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc L'Helvète
Chevalier du royaume


Nombre de messages : 159
Age : 25
Localisation : Attendez je cherche un panneau...
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Journal d'un paysan   Lun 12 Avr 2010 - 22:48

Jour4 (Le texte est couvert de tâches, de la pluie sans doute.)
Marcher dans la boue est plus agréable qu'il n'y paraît. Au moins, on se rafraîchit!
A part cela, la brume est tombée et une fine pluie a commencé à tomber, certains disent que c'est un sombre signe mais tout le monde est content, car le soleil avait été terrible lors des premiers jours de marche.

J'écris à la pause de midi, on mange du pain sec comme d'habitude, mais l'humidité les a rendus moins durs. Ils sont même bons.


Ce soir, un homme à cheval est rentré dans le campement, il a dit:''Je les ai vu, je les ai vu!''
Je ne comprends pas vraiment ce qu'il a voulu dire mais les chevaliers lui avaient prêté étrangement beaucoup d'attention.
Je pense qu'il veux parler des mi-morts, mi-vivants, mais au fond de moi, je prie pour que ce ne soit pas le cas.
Je ne veux pas mourir tout de suite, j'ai commencé à sympathisé avec d'autres hommes d'armes et ils n'ont pas l'air méchants.

Je ne veux qu'un peu de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal d'un paysan   Aujourd'hui à 0:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal d'un paysan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal d'un paysan
» [Comparatif] Ergot Mina / Faux usée du paysan
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Un journal de la Horde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: La Bretonnie : son histoire, ses chevaliers, ses châteaux :: Textes-
Sauter vers: