Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'épopée de Paul de Terreneuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul de terreneuve
Chevalier de la Quête


Nombre de messages : 256
Age : 26
Localisation : belgique
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: L'épopée de Paul de Terreneuve   Mar 4 Oct 2005 - 0:14

Voila mon histoire, enfin, l'histoire du général de mon armée, de son fils et de sa fille

c'est mon premier texte sur la bretonnie ( c'est mon premier texte médiévale-fantastique d'ailleurs)soyez indulgent dwarf


Parfois, sur la place bondée de la ville de Brionne, un vieux paysan bossu nommé Gille le Conteur raconte ses légendes, acquises aux quatres coins de Bretonnie pour recevoir quelques sous des nobles et riches propriétaires daigant l’écouter.


-Oye ! Oye ! Braves chevaliers ! Daignez écoutez l’histoire de cet homme courageux a travers les tempêtes et puissant devant l’adversité innombrable du vieux monde, de son fils et de sa fille !

Voici venir a vous l’histoire qu’est celle du comte Paul de Terreneuve, de son Banneret* et fils Thierry et de son enchanteresse et fille Emelyne.

Le conteur prend sa respiration, se met dans l’ambiance de l’aventure et commence a conté.

-Voyez-vous, Paul de Terreneuve est né ici, sur les terres de Brionne
seul fils et donc seul héritier du fief de son père.
Comme tout chevalier, il s’entraîna a l’art équestre et au combat dés qu’il sut marcher et devint un vrai chevalier errant a 18 ans.
A partir de ce jour bénis ou il passa ce grand cap, il partit en quête, cherchant a travers les contrées de Bretonnie, de l’Empire, de Tilée et d’Estalie, un monstre a défaire, une damoiselle a sauvée. Il erra pendant 6 ans jusqu'à ce funeste jour ou il pénétra dans une forêt obscure de l’empire pleine de bêtes sauvages pour se rendre a un village ou il croyait trouver un abris, une table, et une écurie pour son cheval épuisé.
-Voyez-vous, mesdames et messioux, cette forêt n’était non moins celle de sylvanie, la forêt maudite des tristement célèbre comtes vampires Von Carstein !-
Tandis-ce qu’il cherchait ce village, il entendit quelque chose bouger dans les fourrées et un cris de femme au loin ! Il éperonna son cheval et parti au triple galop dans cette direction. Bien mal lui en pris car il ne faillit jamais en revenir…Lorsqu’il arriva au village, il ne vit rien, rien de vivant, rien qui ne bouge et rien qui ne respire. Il entra dans la plus grosse maison, qui semblait être celle du maître du village, et découvrit des cadavres, qui semblait récent au vu de la fraîcheur du sang dégoulinant sur le plancher en cèdre de la maison.
Il ne chercha pas bien longtemps la cause de ces meurtres car lorsqu’il sortit de l’habitation, une armée entière de zombies fraîchement ressuscités l’attendaient, bavant et écumant de salive pestiférées…
A leur tête se tenait une créature élégante -que Paul devina tout de suite être un vampire- et a son côté, un homme très pâle, avec un sourire froid, portant un grand bâton orné d’une boule ou s’entremêlaient brumes rouges, bleues et violettes.
Il ne s’agissait ni plus ni moins d’un vampire accompagné d’un nécromancien qui avaient décimé tout le village.

Le nécromancien donna un ordre magique au zombies leur demandant de tuer Paul.
Ils obéirent silencieusement en avançant a pas maladroit vers le chevalier de Bretonnie n’ayant point peur devant l’adversité, il dégaina son épée plus vite que l’éclair et fondit sur les zombies en en renversant quelques uns au passages. Son épée virevoltait de droite a gauche en décapitant, découpant, déchirant chairs et os. Bien que les zombies fussent beaucoup – au moins une vingtaine – Paul n’eu aucun mal a les occire tous en évitant leurs coups maladroits par des parades digne d’un chevalier de la quête !

Il se débarrassa du dernier mort-vivant avant de se tourner vers le vampire et son serviteur.
Le vampire courra vers le chevalier bretonnien a une vitesse alarmante et porta un coup vers sa poitrine, le coup passa la garde de Paul, atteignit l’armure mais ne la transperça pas car Paul avait mis un soupçon de gromril dans la composition de l’alliage de son armure.
D’un réflexe fulgurant, Paul donna un coup de taille que le vampire n’eu aucun mal a parer.

Il s’en suivit un combat qui dura, d’après la légende, une nuit entière
Durant laquelle les deux adversaires échangèrent coups et parades pendant des heures !

Au petit matin, Paul senti le vampire encore plus affaibli que lui grâce au rayons de soleils qui perçaient dans les arbres, il donna un grand coup d’estoc qui passa la garde de son adversaire et transperça son armure de part en part ! Bien sur, le vampire est une créature très résistante et un coup comme celui ci ne suffit d’habitude pas a le tuer mais Paul frappa encore et encore jusqu'à ce qu’il ne reste plus aucune trace de vie impie dans le corps du mort vivant.

Le nécromancien avait profité du combat pour s’enfuire et plus personne ne le revit a travers le vieux monde.

Paul décapita le vampire et emporta sa tête en guise de preuve qu’il avait réussi un acte de bravoure et qu’il pouvait revendiquer le fief de son père.

Voilà , c’est la fin de la première partie de mon histoire, mesdames et messioux, rendez vous demain pour la suite de son aventure, et si le début vous a plus, merci de laisser une petite pièce pour le vieux Gille…

A votre bon cœur mesdames et messioux, a votre bon cœur…

"cling"

Merci madame, merci…

"schling schling schling"

Vous êtes trop bon mon seigneur !



voila , la suite suivra très bientot avec ses premières vrai batailles et son départ en quête du graal!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul de terreneuve
Chevalier de la Quête


Nombre de messages : 256
Age : 26
Localisation : belgique
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: L'épopée de Paul de Terreneuve   Mar 4 Oct 2005 - 22:43

il est si mauvais que ca? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'excommunié
Saint vivant


Nombre de messages : 1029
Localisation : Vous n'aimeriez pas savoir ou je me trouve en ce moment , vraiment pas.
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: L'épopée de Paul de Terreneuve   Mar 4 Oct 2005 - 22:48

Mais non c'est super !! trés bon texte !!

j'adore la fin !!

ENCORE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TZNT
Saint vivant


Nombre de messages : 1739
Age : 30
Date d'inscription : 06/03/2005

MessageSujet: Re: L'épopée de Paul de Terreneuve   Mer 5 Oct 2005 - 0:02

Pas mal du tout. De temps en temps il y a quelques erreurs de grammaire, mais bon, ...on s'en fout (je sens Astrabell indigné Laughing )... enfin je veux dire ... on va pas te faire chier pour ça.


Mais pour moi il y a quelques petites incohérences.
Citation :
sur le plancher en cèdre de la maison.
A part si les maisons sont au Liban, je vois mal comment des paysans peuvent se payer un bois cher comme le cèdre. Mais bon on est dans le monde de warhammer.

Citation :
A partir de ce jour bénis ou il passa ce grand cap, il partit en quête, cherchant a travers les contrées de Bretonnie, de l’Empire, de Tilée et d’Estalie, un monstre a défaire, une damoiselle a sauvée.
Déjà en Quête ?

Citation :
atteignit l’armure mais ne la transperça pas car Paul avait mis un soupçon de gromril dans la composition de l’alliage de son armure.
Le gromril, est un métal, qui, je crois, est jalousement gardé par les Nains, et exclusivement eux l'ont, je crois. Aussi Paul est forgeron ? bon là dessus pas trop grave, on peut aussi imaginer que les chevaliers s'occupent de leur propre équipement, ne le laissant pas être tripoté par des gueux malhabiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ASTRABELL
El Maestro


Nombre de messages : 2179
Age : 56
Localisation : PINSAGUEL (à côté de TOULOUSE)
Date d'inscription : 03/01/2005

MessageSujet: Re: L'épopée de Paul de Terreneuve   Mer 5 Oct 2005 - 0:48

Bonjour à tous, Nobles Sires.


Je trouve moi aussi ce texte très bon. Il est bien rédigé (mis à part quelques fautes de grammaire qui mériteraient une correction) et semble parcouru d'un souffle épique. Et l'idée du conteur est originale ! thumright


Bref, on attend la suite ... thumright




Pour la Dame, pour le Roy et pour des textes de qualité !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul de terreneuve
Chevalier de la Quête


Nombre de messages : 256
Age : 26
Localisation : belgique
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: L'épopée de Paul de Terreneuve   Mer 5 Oct 2005 - 20:44

aller, je vous fait ca ce soir!!!
mais désoler pour les erreurs de grammaires je n'ai pas eu le temps de corriger...

en fait pour le plancher en cèdre c'est parce que c'est le maire du village et n'oubliont pas que la bataille se déroule en empire et non en bretonnie

Citation :
Le gromril, est un métal, qui, je crois, est jalousement gardé par les Nains, et exclusivement eux l'ont, je crois

ah bon? je pensais qu'il en vendait...bon c'est pas grave je vais mettre autre chose...est ce que le mithril pourrait aller?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TZNT
Saint vivant


Nombre de messages : 1739
Age : 30
Date d'inscription : 06/03/2005

MessageSujet: Re: L'épopée de Paul de Terreneuve   Mer 5 Oct 2005 - 20:49

Euh, tu sais c'est possible que je me trompe, hein. Eh bien malgré les apparences, je ne suis pas infaillible Mr. Green , ça vous en bouche un coin ? Razz

J'avais l'impression que les Nains gardaient jalousement leur métal préféré avec l'or.

Ensuite je crois que le mithril n'existe que dans le Seigneur des Anneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'excommunié
Saint vivant


Nombre de messages : 1029
Localisation : Vous n'aimeriez pas savoir ou je me trouve en ce moment , vraiment pas.
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: L'épopée de Paul de Terreneuve   Mer 5 Oct 2005 - 21:19

dans ce cas il te reste soit le bon vieille acier bretonnien ou de l'ithilmar mais je ne sais pas si les HE le commercialise scratch

mais je pense que le mithril est présent dans le vieux monde car il éxiste la couleur (argent mithril) qui est trés clair et donc souvent utilisée pour les métaux elfes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse


Nombre de messages : 7975
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: L'épopée de Paul de Terreneuve   Mer 5 Oct 2005 - 23:57

Il me semble (faut que je remonte loin dans mon esprit, là), que le mot "Mithril" dans Warhammer est le nom elfe du Gromril... mais ça demande confirmation.

Navré, j'ai passé 6 heures dans un secrétariat à lutter contre l'administration, aujourd'hui et je n'ai pas le courage de lire le texte... demain, le faire je vais. Merde, je commence à parler comme Uranus. Razz

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul de terreneuve
Chevalier de la Quête


Nombre de messages : 256
Age : 26
Localisation : belgique
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: L'épopée de Paul de Terreneuve   Sam 8 Oct 2005 - 1:09

voici la suite du texte, désolez si je n'ai pas su faire la bataille je n'avait pas le temps...ce sera pour dimanche surement!!!


Le lendemain, Gille le conteur fut de retour sur la place, près a conté la suite de son histoire. Les habitués, surtout des enfants, l’attendaient déjà.


-Bien le bonjour mesdames et messioux, lança Gille

il s’installa sur son banc

-alors, où en était-je arrivé hier ?

un jeune garçon pris la parole

-Paul repartait vers le castel de son père ! Lança-t-il.

-Ha oui ! Eh bien aujourd’hui je vous raconterai comment Paul a vécu en tant que chevalier du royaume !
De retour au Château de son père, Paul montra à tout le monde la tète blanchâtre garnie de 2 canines acérées aux gens du château, prouvant par ce fait qu’il avait enfin accompli un acte de bravoure et qu’il était digne de reprendre le flambeau a son père.
Celui-ci avait déjà pris la décision que si Paul accomplissait un acte de bravoure, il partirait en quête du Graal laissant tout son héritage à son fils. Paul était très content et à la fois bouleversé par le départ de son père…Il ne savait pas s’il allait le revoir encore car la quête qui mène au Graal est dangereuse et semer de périls.
Il possédait 50 hectares de terres cultivées par les quelques 2000 paysans de son domaine, des hommes d’armes en temps de guerres et il avait récemment épousé une femme belle et intelligente se prénommant Octalys, qui lui donnera un fils et une fille, des jumeaux, après 3 ans de mariage. 3 ans plus tard, Emelyne, sa fille reçut la visite de la fée enchanteresse, qui, omnisciente, savait que la petite fille fut bénie par la dame elle-même et reçut la capacité de contrôlé les vents magiques.

Après 6 ans de vie paisible, Paul reçut un message du duc de Brionne qui le priait de venir dans 10 jours a son château car une bataille se préparait. Ils allaient affronter la horde verte.
10 jours plus tard, il fit seller son cheval et partit vers Brionne, en chemin, il aperçut une bande d’orques qui courrait vers la grande ville, il n’aperçurent pas Paul qui passa à bonne distance d’eux.

Arrivé au château, il se pressa d’aller vers le donjon où siégeait le Duc et lui apprit la nouvelle qu’une nouvelle bande d’orques se joignait à la horde.
Le Duc lui fit savoir que les chevaliers et les hommes d’armes se préparaient à la bataille, qui se déroulera dans une prairie, a bonne distance de la ville pour éviter les pertes civiles, et qu’il sera le commandant d’un régiment d’une centaine de chevaliers du royaume venant de toute la Bretonnie.

Le lendemain, il se dirigea vers les casernes pour se préparer et vers dix heures, il se dirigea avec ses chevaliers sur le flanc droit de l’armée, qu ‘il devait protéger coûte que coûte pour soutenir le reste de l’armée. Sur l’extrême flanc droit se trouvait une bande d’homme d’armes, chargés de protéger le flanc de son unité, a sa gauche se trouvait un régiment de très jeunes chevaliers venant pour faire leurs preuves, ceux qui survivraient seraient chevaliers du royaume, comme Paul.
A côté d’eux étaient placés le Duc, il était venu en personne prendre part à la bataille, et ses meilleurs chevaliers, ceux qui ont réussi leurs quêtes et qui ont bu au très saint graal.
Sur le flanc gauche se trouvait une quarantaine de chevaliers de la quête, qui affluèrent lorsque la nouvelle de la bataille fut lancer.
Sur l’extrême gauche il y avait un nombre incalculable de pèlerins, venu voir les chevaliers du Graal en espérant mourir à leurs côtés.
Sur la colline derrière eux se trouvaient 6 trébuchets et environs 200 archers, massés en 2 unités.

Et en face…la horde s’amassait inexorablement, il aperçut, juste en face de son unité, un régiment d’orques a demi-nu qui semblait encore plus assoiffés de sang que les autres…Paul se dit avec horreur que se sera sûrement cette bande qu’ils devront affronter…


dans le prochain episode de DragonPaul Z : sangopaul se bat avec des orques!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'épopée de Paul de Terreneuve   Aujourd'hui à 4:17

Revenir en haut Aller en bas
 
L'épopée de Paul de Terreneuve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul Rawlings
» Phoenix, Hunter ou Paul enfants
» L'Art de Paul BONNER
» Presentation p'ti Paul‏
» Jean-Paul et Benoit Droin 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: La Bretonnie : son histoire, ses chevaliers, ses châteaux :: Textes-
Sauter vers: