Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Confrérie-Elfes [2000] Ma Dame est plus forte que la tienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Paps
Saint vivant
avatar

Nombre de messages : 1061
Age : 37
Localisation : Perfide Albion
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Confrérie-Elfes [2000] Ma Dame est plus forte que la tienne   Lun 26 Mar 2018 - 5:34

Oyez, oyez, braves gens !  Esbaudissez-vous car Paps se met lui aussi à faire un rapport de bataille !

Bon, c'est un début, et si ce rapport n'aura pas la verve d'un Ménestrel ou les multiples photographies d'un Magnan (principalement parce que j'oublie d'en faire à points réguliers...) cela faisait toujours un moment que je voulais en faire un.
C'est aussi la première fois que j'utilise Battle Chronicler pour faire les cartes (il manque quelques bricoles genre des montagnes (que j'ai bêtement remplacé par des tours ici), j'imagine qu'il y a soit des modules, soit des alternatives plus usitées (j'ai regardé Vassal mais n'ai pas vu de module WFB ou KoW) donc si vous avez des suggestions, je suis tout ouïe).

Enfin bref, un membre de mon club s'est mis à tête de dépoussiérer KoW dans l'espérance de tenter d'autres joueurs à suivre ; je me suis donc porté volontaire pour une partie à 2000 pts, histoire de nous remettre les règles dans les pattes (d'ailleurs, j'ai peint pour l'occasion une nouvelle unité de chevaliers et mon second trébuchet, je les posterai dès que j'aurai fini les socles).
Nous en avons profité pour utiliser les règles de Clash of Kings, dont les nouveaux objos magiques et formations.

Voici les listes utilisées - les noms seront soit les trads françaises, soit un équivalent : comme je joue exclusivement en anglais et que je sais que ce n'est pas la tasse de thé de tout le monde sur le forum, je préfère trouver un équivalent qu'écrire du franglais quand je ne connais pas le nom Fr.

A tout seigneur tout honneur, la liste de mon adversaire : Elfes.
* Formation de la Garde d'Honneur de la Dame Verte (confère Régénération 5+)
- Dame Verte [GL]
- Horde de Lanciers avec Force Dévastatrice (1) [S]
- 2 Régiments de Gardes du Palais [PG]
* Baliste [BT]
* 2 Régiments d'Archers [A], un avec +12ps de portée et l'autre avec +1 pour toucher
* 2 Régiments de Forestiers [G]
* Horde de Rôdeurs Sylvains (les minis hommes-arbres) avec Elite
* Homme-Arbre

De mon côté, ne sachant pour quelle formation pencher, j'ai pris les deux  Razz
* Formation du Dernier Carré (confère Sans Peur et Volonté d'Acier + Mélopée (3))
- Dévot avec Soin (4) et Saint Suaire (augmente Soin de 3 ; autant dire que je comptais soigner à la pelle) [D]
- Horde de Martyrs [M]
- 2 Régiments de Chevaliers à pied [FK]
* Formation des Croisés (confère Eclaireur + Mélopée (2))
- 2 Régiments de Chevaliers [BK]
- Exemplar [Ex]
* 2 Trébuchets [T]
* Troupe de Sergents Montés [R]
* Bête des Iles Oubliées [FB]
* Régiment de Chevaliers de la Chasse Abyssale [AH] avec Eclaireurs
* 2 Adjudants dont un monté [A]

Notons que j'ai rajouté quelques OM sur mes gars que j'ai complètement oublié de jouer (il faudra que je me fasse des petites cartes mémoires ou que j'achète celles de Mantic pour les coller au cul de mes troupes...).

Le scénario que nous avons tiré au sort était Domination !  Le but étant de disposer du plus grand nombre de points à l'issue de la partie dans un rayon de 12ps du centre de la table.  Autant dire que ça allait dépoter sec au centre !

Mon adversaire remporte le dé pour commencer à se placer.  D'entrée il place sa horde au centre.  Je temporise un peu la mienne, tout en sachant que si je veux contrer des lanciers en horde, il n'y a pas 36 moyens : que je la fixe de front et que j'attaque de flanc ou de dos.  
Comme mon adversaire a voulu innover en prenant une liste piétonne, je pense pouvoir prendre l'ascendant dans les mouvements en étant agressif avec la cavalerie.
De même, comme je m'attendais à voir débarouler des chars, des drakons ou autre, je pensais tranquillement planquer mes trébuchets derrière ma ligne d'infanterie et leur tirer dessus, mais ce n'est plus trop possible ; il n'y a que l'homme-arbre et les rôdeurs à être supérieurs à une taille 1, donc bof bof.  Autant jouer avec les lignes de vue et tenter de faire du tir croisé en les plaçant aux extrémités du champ de bataille.
Le placement se poursuit, sa baliste est sur un flanc que je me ferai un devoir d'ignorer, mes chevaliers de la Chasse et ma Bête se déploient en face de ses plantes vertes, tandis que je temporise le plus possible pour poser ma formation de croisés.  Au final, je peux les concentrer sur mon flanc droit, bien décidé à bousculer ses archers et à revenir au centre au triple galop.
Son avant-garde (les Forestiers et la verdure) font leur mouvement pour se mettre soit à portée de tir, soit en forêt, soit les deux.



Je gagne le jet de dé pour commencer mais laisse le premier tour à mon adversaire afin de le laisser se rapprocher un peu ou dans l'espoir de réagir plus efficacement dans les derniers tours quand il sera important de ramener des points au centre.

Tour 1 Elfe



Son centre se rapproche lentement, mon adversaire ne se rappelant pas qu'on ne peut faire de pivot à marche forcée.  L'un de ses régiments d'archers se rapproche à portée de tir (celui avec +1 pour toucher, les autres étant à portée grâce à la jarre des quatre vents) tandis que le monde végétal se précipite vers mon flanc gauche.  La Dame Verte lance Poussée sur les Rôdeurs, mais ceux-ci tombent un pas trop court de ma Bête qui les regarde avec l'oeil de celui qui se demande où il a rangé son Round Up.
Les tirs se concentrent sur mes Sergents Montés et un trébuchet (mon adversaire a certainement reconnu le fameux trébuchet à la vache et a voulu se prémunir contre son efficacité dévastatrice).  Les Sergents restent impassibles sous l'oeil de leurs Seigneurs et Maîtres tandis que les servants du trébuchets sont transformés en hérissons !  Un raclement de gorge du Duc leur fit comprendre que hérisson ou pas, il s'attendait à voir partir au moins une vache (mon adversaire a lancé un double 1).


Tour 1 Confrérie



Dans la plus grande tradition Bretonnienne, le Duc déclare que ceux qui peuvent se comporter comme des imbéciles le fassent.  La Bête et les Sergents Montés chargent donc !  Les Forestiers étant juste à portée, cela permet de dégager la voie pour les chevaliers qui se portent en avant, pendant que le centre temporise un peu.  Les chevaliers de la Chasse, prétextant ne pas entendre le Duc, préfèrent manoeuvrer pour se mettre en position sur le flanc des Rôdeurs tandis que la Bête les retiendra.
Les Trébuchets tirent et ne font rien, ou du moins rien de mémorable.
Lors du CaC, la Bête fait quelques blessures, mais pas de quoi inquiéter son adversaire.  Les Sergents, probablement essoufflés par leur charge frénétique ne cause que peu de blessures au Forestiers.


Tour 2 Elfes



Les Elfes comptent bien interdire l'accès au centre en faisant charger la horde de Lanciers sur les Martyrs, pendant que l'Homme-arbre charge les Chevaliers à pied en face de lui. Les Forestiers contre-chargent les Sergents mais n'arriveront pas à leur faire de blessure ce tour, pendant que les Rôdeurs en font de même sur la Bête.
L'une des unités d'Archers remet le couvert sur le Trébuchet dont les servants, maintenant que le Duc est loin et qu'ils ont catapulté leur vache, finissent par se dire qu'ils ont laissé le feu allumé chez eux et qu'ils devraient vérifier pour l'éteindre au cas où.  L'autre unité tire sur une unité de Chevaliers sans les inquiéter pendant que l'autre unité de Forestiers se concentre sur la seconde unité de Chevaliers à pied en face d'eux.  La formation de ces derniers leur permet de se gausser des flèches en continuant leur avance.  La Baliste tire sur les Chevaliers de la Chasse mais ceux-ci sont trop concentrés sur leur manoeuvre pour s'inquiéter de telles frivolités.
Lors du corps-à-corps, l'Homme-arbre aplatit joyeusement quelques chevaliers mais pas suffisamment pour infléchir la résolution des survivants.  Les Lanciers frappent durement les Martyrs, mais ceux-ci tiennent encore le centre.  La Bête échange quelques coups avec les Rôdeurs.


Tour 2 Confrérie



Si le flanc gauche est malmené par les Elfes, il est temps de leur mettre la pression sur le flanc droit !

Les Chevaliers chargent les Forestiers de flanc et le Régiment d'Archers derrière le muret.  Un Régiment de Chevaliers à pied se joint au combat contre les Forestiers, plus pour profiter de l'élan que pour causer des pertes.  Les Sergents, encore euphoriques de ne pas avoir pris de blessures ce tour, contre-chargent leurs Forestiers.  Emportés dans leur élan, le Régiment de Chevaliers à pied faisant face à l'Homme-arbre charge ce dernier (juste après l'avoir chargé, je me suis dit que j'aurai plutôt dû tirer au trébuchet).  La Bête se remet à désherber et les Chevaliers de la Chasse se repositionnent sur leur flanc.  Les Martyrs chargent les Lanciers pour leur rendre la pareille tandis que peu d'entre ceux qui sont tombés se régénèrent.
Les supports magiques (Mélopée aux Chevaliers contre l'Homme-arbre et aux Sergents Montés) se montrent de peu d'aide (là encore, j'aurai dû laisser les Chevaliers seuls plutôt que d'essayer de minimiser mon erreur de charge et lancer la Mélopée sur les Martyrs pour les aider) : les Sergent souffrent du syndrome de la lance molle pendant que le Duc regarde ailleurs, tandis que les Chevaliers n'arrachent qu'un peu d'écorce.  La Bête se dit que vraiment, elle n'aurait pas dû quitter son emploi saisonnier à Jardiland tellement les Rôdeurs se montrent coriaces.  Ailleurs, la seconde troupe de Forestiers est pulvérisée dans un tourbillon de sabots, d'armure et de petit bois, tandis que les Archers ne tiennent pas mieux (risque calculé aux stats, pas de relance à proximité, bye bye).  Les Chevaliers vainqueurs se réorientent.


Tour 3 Elfes



Leur flanc gauche est fragilisé, mais les Elfes ne s'en laissent pas compter.  Ils continuent de frapper fort au centre et ramènent les Gardes vers le flanc pour contrer la menace de ma cavalerie.
Les tirs ne sont toujours pas meurtriers, même si la Baliste réussit à blesser davantage les Chevaliers de la Chasse et que les Archers survivants se placent pour larder le croupion des Chevaliers ayant pourfendu leurs confrères (mais c'était sans compter la résistance proverbiale des croupions des destriers de la Confrérie).  La Régénération conférée par la formation et le sort de Soin de la Dame Verte soigne presque entièrement les Lanciers et l'Homme-arbre tandis que les Martyrs et les Chevaliers à pied commencent à se dire que cette histoire sent le poisson pas frais.
Le corps-à-corps est violent : la Bête est sonnée après s'être pris un pot de fleur sur la tête lancé par l'un de ces hooligans de pieds de vigne...  L'Homme-arbre continue à planter joyeusement des armures dans le sol, étripant accessoirement les chevaliers à l'intérieur qui ne tiennent que par la relance accordée par la proximité de l'adjudant.  L'une des unités de Gardes saisit sa chance et charge le second régiment de Chevaliers à pied à travers les bois.  S'ils ne parviennent pas à faire fuir ces derniers, leur positionnement fait que les Chevaliers à côté ne peuvent les charger, ni se sortir de là à marche forcée.  Les Forestiers survivants, quant à eux, parviennent à sonner les Sergents à grands coups de savons Dove (je soupçonne les Sergents d'avoir paniqué à la vue de cet objet peu familier).


Tour 3 Confrérie



Se disant qu'il serait temps de venir aider les copains au centre, le Duc ordonne à sa formation de dégager un chemin vers les Lanciers.  Pour cela, l'unité de Chevaliers mal positionnée vis-à-vis des Gardes enclencha la marche arrière de leurs destriers afin de laisser passer l'autre unité qui apercevait le flanc des Gardes, et qui furent rejoints par les Chevaliers à pied et envoyèrent les Gardes ad patres.  Les Sergents contemplaient les savons à terre, s'attendant à un mauvais tour de cette invention démoniaque, ce qui ne leur permit pas de voir que le Duc et son porte-étendard s'éloignaient en sifflotant l'air de rien.
Au centre, les Martyrs remirent le couvert contre les Lanciers, retrouvant quelques maigres forces grâce au Dévot.  Les Chevaliers sur leur flanc, occupés à déterrer leurs camarades, décidèrent de ne pas charger l'Homme-arbre, et de laisser le Trébuchet essayer d'en faire du petit bois.  Le rocher percuta l'énorme monstre mais fut amorti par la frondaison qui lui servait de chevelure.
De son côté la Bête qui, je le rappelle, n'était heureusement que sonnée (et pas détruite au plus grand dam de mon adversaire), empêchait les Rôdeurs de se repositionner à la suite d'un combat hypothétiquement victorieux.  Ceci permettait enfin aux Chevaliers de la Chasse de récolter les bénéfices de leur redéploiement et de charger les Rôdeurs de flanc et les transformer en composition florale.


Tour 4 Elfes



La seconde unité de Gardes du Palais se jeta sur les Chevaliers à travers les bois, afin de leur faire perdre leur élan.
Les Archers se repositionnaient afin de faire pleuvoir les flèches sur tout infortuné passant dans leur champ de vision (à nouveau, la résistances des destriers de la Confrérie est à mettre à leur honneur).
La Baliste cibla la Bête alors que celle-ci se remettait tout juste du choc avec le pot de fleur et l'allongea d'un carreau bien placé.  Les Forestiers se débarrassèrent enfin des Sergents toujours distraits d'une volée de flèches parfumées.  Le choc fut trop dur, trop culturel pour les pauvres gueux qui déguerpirent sans demander leur reste.  A nouveau, la Dame Verte soigna quasiment toutes les blessures dont souffraient les Lanciers après leur régénération.
Au grand cri de "La Dame du Lac n'est qu'une morue mal dégrossie !", les forces elfes se précipitèrent sur les forces de la Confrérie.  L'Homme-arbre rendu fou de douleur pulvérisa les Chevaliers qui s'opposaient à lui et se réorienta en vue de recevoir la charge des impudents qui avaient transformé ses petits cousins en meubles Ikea avant montage et leur montrer de quel bois il se chauffe.  Les Lanciers, inspirés par ses actes, passèrent par le fer les derniers Martyrs et se repositionnèrent pour faire face aux unités de Chevaliers qui menaçaient son flanc, lesquels se sentaient beaucoup moins inspirés maintenant qu'ils devraient charger un mur de lances.


Tour 4 Confrérie



C'est alors que le centre semblait acquis aux Elfes que l'impensable se produit : les Chevaliers de la Chasse se trouvaient tout juste à portée de l'unité de Lanciers qui, bien imprudemment, leur tournait le dos.  Un tout petit pivot, et ils pouvaient charger l'arrière des unités en laissant derrière eux l'Homme-arbre qui se demandait encore ce qui venait de se passer (et s'il n'était plus aussi désirable qu'avant aux yeux de chevaliers chasseurs de monstres).  Histoire d'enfoncer le clou, les Chevaliers à pied chargèrent le front des Lanciers afin de se rapprocher du centre, ainsi que l'Adjudant qui n'avait rien à perdre (et qui ne fit d'ailleurs pas plus).  Sur le flanc droit, les Chevaliers contre-chargèrent les Gardes mais ne leur firent pas grand-mal après avoir perdu leur élan.  Les autres Chevaliers ajustèrent leur position en vue de s'occuper des Archers alentours.
Le trébuchet visa sans effet l'Homme-arbre, tandis que les Héros attribuaient la Mélopée aux Chevaliers à pieds ainsi qu'aux Chevaliers affrontant les Gardes.
La charge inattendue des Chevaliers de la Chasse coupa à travers les Lanciers comme dans du beurre, leurs attaques et celles des Chevaliers à pied cumulant plus d'une trentaine de blessures qui eurent raison de la horde Elfe malgré la relance accordée par la proximité de l'Homme-arbre.  Les Chevaliers se reformèrent pour pouvoir se jeter sur les Gardes au tour d'après.


Tour 5 Elfes



L'Homme-Arbre stupéfait se retourna afin de pourchasser les Chevaliers.  Plus loin, les Forestiers vainqueurs des Sergents rangèrent leurs flèches et se précipitèrent vers le centre pour peser dans le calcul de fin de partie.  Plus loin encore, la Baliste privée de cibles se décida à bouger.
Visualisant soudain une chandelle s'allumant au-dessus de leurs têtes (oui, les ampoules ne sont pas encore inventées dans KoW), les Archers chargèrent l'arrière des Chevaliers engagés contre les Gardes.  La Dame se contenta de soigner l'Homme-arbre, abasourdie par ce qui venait de se passer.
Le corps-à-corps fut bref et sanglant.  Les Elfes tentait leur va-tout contre les Chevaliers et, contre toute attente, ceux-ci tinrent le choc (les archers chargeaient partiellement dans la forêt et tapaient contre ces résilients croupions des ch'waux, mon adversaire rendit l'unité Désordonnée, ce que je choisis de ne pas faire relancer : j'avais une chance de charger sur 3+ grâce à la nouvelle règle de Têtu, et surtout j'empêchais les Gardes de se reformer).


Tour 5 Confrérie

Ce tour n'eut pas lieu car constatant l'échec de son dernier assaut et que mes chevaliers étaient en position de charger l'arrière et le flanc de ses Gardes, mon adversaire préféra abandonner la partie là.

Il est peu probable que ses Gardes eurent survécu en effet, et ses Archers se retrouvaient bloqués (même si une nouvelle charge par l'arrière auraient sans doute sonné le glas d'une de mes unités de Chevaliers, le temps que l'autre se repositionne.
L'Homme-arbre était trop loin pour me charger au tour 6, peut-être au tour 7, mais les points auraient très probablement été en ma faveur au final puisque j'avais encore assez de monde pour contester le centre en un ou deux tours.



Bonne partie, pas mal pour se remettre les règles dans les pattes même si je reconnais avoir oublié la plupart de mes OM et un point de règle ou deux (comme le fait de mesurer les distances de charge depuis le leader d'unité et non pas entre les deux points les plus proches ; je me demande si ça aurait fait rater ma charge sur sa horde pale ).

La formation des Croisés est vraiment très utile.  Je ne me demande plus si ou comment je dois charger dans un bois ; je charge, un point c'est tout ! Chevalier
Celle du dernier carré, je suis un peu plus partagé : elle rend les blocs de chevaliers plus costauds, mais ça ne sert pas beaucoup si le centre (les martyrs) ne casse pas ce qu'ils ont en face.  D'ailleurs, sortir sans donner à une horde d'infanterie la potion de force (force dévastatrice (1)) est une idiotie.  A voir si je conserve ou si je joue fond de table avec une horde d'archers encadrée par des régiments de lanciers et couvrant les trébuchets...
Je me tâte à sortir deux Bêtes suivies d'un Dévot avec le nouveau sort permettant de transférer des blessures sur le Dévot, sans provoquer de test.
Les trébuchets n'ont pas été très efficaces ici, mais bon, ça va ça vient. trebuchet
Idem pour les Sergents Montés.  Je pense avoir été chanceux dans leur survie sur trois-quatre tours, mais ils n'ont pas fait ce que j'attendais.  Contre des troupes de tir, ils n'ont qu'une chance et je ne suis pas encore tout à fait convaincu de leur rôle en tant que boucliers (et n'ai pas eu l'occasion de tester comme redirecteurs).
Enfin, les Chevaliers de la Chasse Abyssale n'ont pas brillé par leurs attributs mais par leur maniement, ce qui fait que n'importe quelle autre unité aurait pu faire l'affaire.  Si je trouve les points, autant les transformer en Chevaliers de la Rédemption puisqu'au moins ils sont inspirants et peuvent être plus autonomes sur un flanc.

_________________
Á la guerre, comme en amour, le corps à corps seulement donne des résultats.
Blaise de Monluc

For Pony!


Dernière édition par Paps le Lun 26 Mar 2018 - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calidus5
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 758
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/04/2013

MessageSujet: Re: Confrérie-Elfes [2000] Ma Dame est plus forte que la tienne   Lun 26 Mar 2018 - 16:57

Félicitations pour ta victoire salut

Et merci pour ce rapport agréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain de Saint Jean
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 403
Age : 48
Localisation : Saint Jean d'Ardières
Date d'inscription : 30/08/2017

MessageSujet: Re: Confrérie-Elfes [2000] Ma Dame est plus forte que la tienne   Lun 26 Mar 2018 - 20:05

Merci pour ce rapport et félicitation pour ta victoire!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mictlantecuhtli
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 597
Age : 31
Localisation : Belgique, province de Liège
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Confrérie-Elfes [2000] Ma Dame est plus forte que la tienne   Mar 27 Mar 2018 - 2:44

La belle partie que voilà !

Je me suis beaucoup amusé à lire ce rapport, d'autant qu'il est truffé de traits d'esprits. Mon préféré ?

Paps a écrit:
[... ]ma Bête qui les regarde avec l'oeil de celui qui se demande où il a rangé son Round Up.

Y'a bon ! Laughing Mais trèèèèès mauvais pour l'environnement ! Evil or Very Mad

Les premières manoeuvres des elfes faisaient nettement pencher la balance en leur faveur. Cette mobilité alliée à des mouvements d'avant-garde leur a tout de même permis de te maintenir éloigné du centre jusqu'à leur quatrième tour. Ce n'est pas mal du tout. Mais on pouvait déjà sentir le vent tourner en ta faveur dès la fin du troisième tour, quand ton flanc droit s'est un peu libéré et s'est dégagé une voie vers le milieu de table. Même la triple perte de tes régiments centraux lors du tour 4 des elfes n'a pas permis de renverser la vapeur.

Par la suite, la prise en tenaille des lanciers était juste magnifique, en plus d'être stratégiquement bien calculée. Le vent que s'est pris l'homme-arbre au passage a fait ma soirée à lui tout seul ! Cool    

Je note encore ton judicieux positionnement des derniers régiments au centre à partir du quatrième tour, en te servant du bois comme d'un écran. Rendre ainsi la baliste impuissante était une fois de plus bien joué.

Même si je ne connais pas assez Kings of War que pour apprécier tous les détails mentionnés, je n'en adore par moins une partie avec des rebondissements et couronnée d'une belle conclusion. J'espère qu'elle t'aura remis dans le bain et que tu profiteras de cette lancée.

Et pour finir :

Paps a écrit:
C'est aussi la première fois que j'utilise Battle Chronicler pour faire les cartes (il manque quelques bricoles [...] si vous avez des suggestions, je suis tout ouïe).

Je ne navigue pas assez sur le Ouaib que pour te proposer des adresses, mais je t'informe tout de même de la possibilité d'ajouter tes propres décors dans la base de données du programme.

Il suffit d'en prendre une photographie - bien centrée et zénithale - avant de détourer l'objet dans un programme de traitement photo (rendre invisible tout ce qui est autour en bref). L'image doit ensuite être enregistrée au format PNG. Glisse ce fichier dans le sous-dossier "Components" de Battle Chronicler (chez moi, il se trouve dans Documents/Battle Chronicler).

Une fois cette étape réalisée, ouvre Battle Chronicler. Sous l'onglet "Edit", sélectionne "Components", puis "New". Tu pourras alors enregistrer les différentes caractéristiques de ton nouveau décor. A l'étape "Fill Type", ouvre l'onglet déroulant afin de sélectionner "Image". Ceci fera apparaître une nouvelle catégorie ("Image Fill") dans laquelle tu pourras renseigner le chemin d'accès au fichier PNG. Enregistre, et le tour est joué.

C'est un peu long, mais ça te permettra d'enrichir le programme de base avec tous les décors en ta possession et de créer des rapports 100% personnalisés.

J'espère que ça t'aidera. salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enguerrand le guerroyeur
Hussard de Bretonnie
avatar

Nombre de messages : 2495
Age : 35
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Confrérie-Elfes [2000] Ma Dame est plus forte que la tienne   Mer 28 Mar 2018 - 16:57

Bravo pour la victoire, et merci pour l'investissement pour le rapport de bataille! Wink Sympa les formations, c'est clair que fournir éclaireur aux chevaliers et passer mélopée du fléau à une liste Confrérie, ça le fait! Idem pur multiplier les régénérations chez les elfes.

J'aime beaucoup ta liste, et comme toi j'avoue avoir quelques surprises sur celle de ton adversaire avec l'absence d'unités rapides ayant un gros impact en charge (chars, cavalerie lourde et chevaucheurs de drake). Du coup ses forces sont un peu statiques et tu as gardé un bel avantage pour les phases de mouvement et les charges de flanc. Quelques mages elfes multipliant les éclairs (surtout face à ta cavalerie lourde) et mélopée du fléau pour soutenir ses pavés d'infanterie auraient aussi pu lui faire du bien. Dernière réflexion pour les elfes, il a du tir mais les a un peu dispersés: il aurait pu faire tirer 2-3 régiments sur la même unité adverse, le tout cumulé à la baliste, ça peut piquer!

De ton côté tu as géré! Wink Tu as bien su fixer de front ces unités tappant fort pour mieux les prendre de flanc avec ta cavalerie, bravo! Wink J'aime bien la diversité de ta liste. J'aurai du mal à la reproduire car il y a beaucoup d'unités dont malheureusement je ne dispose pas (chevaliers à pied, pélerins du Graal, grsose bébette des îles...), mais ça me plairait de la jouer.

Question, toutes les formations sont dans le COK 2018, ou bien il en a aussi dans le supplément "bord des Abysses" de la dernière campagne mondiale? Avec toutes ces mises à jour, on a peut quand même se dire qu'il serait peut être plus simple de sortir un tout nouveau livre de règles aves les profils de toutes les armées... Rolling Eyes

_________________
"Créfieu messire, n'oubliez point que le monde est rond comme cul de pucelle!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince de LU
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 27
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Re: Confrérie-Elfes [2000] Ma Dame est plus forte que la tienne   Mer 28 Mar 2018 - 20:01

Merci pour ce rapport de bataille complet, bien illustré et clairement rédigé ! Les schémas appuient bien le texte que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire.

Quelques photos auraient été les bienvenues pour compléter l'ensemble mais j'ai conscience qu'il n'est pas toujours possible d'en prendre (il faut le matériel, cela ralentit la partie...)  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paps
Saint vivant
avatar

Nombre de messages : 1061
Age : 37
Localisation : Perfide Albion
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Confrérie-Elfes [2000] Ma Dame est plus forte que la tienne   Jeu 29 Mar 2018 - 2:36

Merci tout le monde !

Mictlantecuhtli a écrit:
Par la suite, la prise en tenaille des lanciers était juste magnifique, en plus d'être stratégiquement bien calculée. Le vent que s'est pris l'homme-arbre au passage a fait ma soirée à lui tout seul ! Cool
Tu sais, un calcul stratégique à ce niveau-là, c'est surtout un gros coup de bol  Laughing
Mais bon, une fois que tu as intégré à quel point une charge par le flanc ou l'arrière peut être punitive par rapport à ce que c'était dans Battle, tu te mets à y penser.  Et les mouvements plus fluides de KoW permettent ce genre de truc assez facilement.  Le fait de pouvoir faire des charges combinées dévastatrices est vraiment un concept à s'imposer.  Perdre un tour pour se mettre en position optimale vaut dix fois mieux que charger trop tôt un combat qui s'éternisera et épuisera les troupes.

Citation :
Je note encore ton judicieux positionnement des derniers régiments au centre à partir du quatrième tour, en te servant du bois comme d'un écran. Rendre ainsi la baliste impuissante était une fois de plus bien joué.
Je le redis, la baliste n'était pas vraiment un souci.  Touche sur 4+, seulement D3 blessures.  Une seule n'est pas assez pour me causer du tort.  A partir de deux qui concentrent leurs tirs, là j'y réfléchirai à deux fois.  Mais je pense que c'était aussi une manoeuvre de mon adversaire qui espérait me faire perdre quelques tours pour aller la chercher dans son coin de table compte-tenu du scénario.
Par contre, il est vrai que je comptais profiter à mort de l'avantage conféré par Eclaireur sur trois unités (2 régiments de chevaliers de l'ordre grâce à la formation et les chevaliers de la chasse grâce à l'OM).  Ça nous libère complètement !


Enguerrand le guerroyeur a écrit:
J'aime beaucoup ta liste, et comme toi j'avoue avoir quelques surprises sur celle de ton adversaire avec l'absence d'unités rapides ayant un gros impact en charge (chars, cavalerie lourde et chevaucheurs de drake).
Effectivement, mais avec le recul, sa formation est idéale pour une guerre d'usure.  Il lui suffit de se mettre au contact et d'attendre voir venir ; il y a peu de chances d'arriver à le déboulonner.  La preuve en est puisque ses régiments de la formation sont quasiment passés de vie à trépas grâce à des charges de flanc ou de dos.  Les attaques frontales au centre ont toutes été rapidement épongées.
Pour moi, compte-tenu de sa liste, il aurait dû effectivement mettre la pression au centre avec ses trois régiments (plutôt que la seule horde et envoyer ses régiments de gardes ailleurs l'un après l'autre) et garder les flancs et l'arrière avec le reste.  Il aurait pu réorienter son homme-arbre et ses lémures/rôdeurs bien plus facilement pour toujours être de face, quelle que soit la charge que j'aurais pu faire, le temps d'exploser mes régiments d'infanterie et d'ensuite neutraliser ma cav.  Me laisser cavaler comme il l'a fait a sonné le glas de son armée.
Mais du coup, en présence de cavalerie ou drakes adverses, j'aurais sans doute eu un déploiement et une approche plus conservateurs le temps de m'assurer la domination sur ce point.  Mais aurais-je pu me repositionner à temps pour gagner l'objectif central ?

Citation :
Dernière réflexion pour les elfes, il a du tir mais les a un peu dispersés: il aurait pu faire tirer 2-3 régiments sur la même unité adverse, le tout cumulé à la baliste, ça peut piquer!
Je blâme son déploiement.  Il avait encore trop de réflexes Battle pendant la partie, ce qui a dû influencer ses décisions.

Citation :
J'aime bien la diversité de ta liste. J'aurai du mal à la reproduire car il y a beaucoup d'unités dont malheureusement je ne dispose pas (chevaliers à pied, pélerins du Graal, grsose bébette des îles...), mais ça me plairait de la jouer.
Le fait que je n'ai aucun scrupule à aligner des Perry plastique et métal aux côtés de GW aide beaucoup à se faire une armée diverse et variée, surtout si mes adversaires ne me prennent pas la tête avec les count-as  Wink  Ma Bête est un géant plastique Battle converti "Bretonnien", et je compte bien lui ajouter un copain de jeu !
Mais je te conseille, si tu joues en cercle amical, de faire quelques parties tests avec juste un socle pour représenter une nouvelle unité qui te décidera peut-être à franchir le pas et chercher des proxis.  

Citation :
Question, toutes les formations sont dans le COK 2018, ou bien il en a aussi dans le supplément "bord des Abysses" de la dernière campagne mondiale? Avec toutes ces mises à jour, on a peut quand même se dire qu'il serait peut être plus simple de sortir un tout nouveau livre de règles aves les profils de toutes les armées... Rolling Eyes
Toutes les formations du supplément des Abysses ont été reprises dans CoK 2018, mais pas les héros ou les nouvelles unités (mais il y a de nouvelles unités... Sauf pour nous dans les deux bouquins...).


Prince de LU a écrit:
Quelques photos auraient été les bienvenues pour compléter l'ensemble mais j'ai conscience qu'il n'est pas toujours possible d'en prendre (il faut le matériel, cela ralentit la partie...)  Very Happy
Ce n'est pas tant que ça ralentit que je n'y ai pas trop pensé... (par contre, le matériel, on oublie, je ne suis pas équipé correctement pour ça avec mon vieil APN ou mon téléphone portable)

En parlant de portable, j'ai pensé à prendre quelques photos qui m'ont aidées à écrire le rapport.

Déploiement




Jusqu'ici, tout va bien. L'enveloppement commence (enfin, du moins je crois, on notera mon dédain tout Bretonnien pour les archers) et j'imagine alors que mon centre survivra encore deux ou trois tours le temps de laisser ma cavalerie arriver...




Le centre dépeuplé et les lanciers qui n'ont pas le temps de savourer leur victoire sur mes martyrs.




Début de son dernier tour, avant qu'il ne charge l'arrière de mon unité de chevaliers avec ses archers et échoue à les faire fuir.


_________________
Á la guerre, comme en amour, le corps à corps seulement donne des résultats.
Blaise de Monluc

For Pony!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confrérie-Elfes [2000] Ma Dame est plus forte que la tienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confrérie-Elfes [2000] Ma Dame est plus forte que la tienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: Les Armées du Royaume :: La Confrérie (Kings of War) :: Rapports de Bataille-
Sauter vers: