Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chevalier sur bourdon.

Aller en bas 
AuteurMessage
Mictlantecuhtli
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 31
Localisation : Belgique, province de Liège
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Chevalier sur bourdon.   Sam 2 Sep 2017 - 1:42

Bonjour tout le monde,

Pour le concours du slip d'août, j'ai présenté une pièce de ma conception qui a retenu l'attention de certains lecteurs du forum. Je leur devais donc quelques explications sur le sujet.

Avant tout, pourquoi pas un peu d'histoire ? Ceux qui viennent de soupirer au fond de la classe, sortez.

Depuis des temps immémoriaux - c'est à dire fin 2016 -, j'ai souhaité que ma seigneurie imaginaire et son heureux propriétaire disposent d'une iconographie tournant autour des insectes sociaux. Les plus alertes d'entre vous auront par exemple remarqué que l'enceinte d'Aurevallis imite une alvéole d'abeille sous une forme un peu allongée (RÉVÉLATION ! Shocked).

Quand m'est venue l'idée de concevoir un avatar pour les tables de jeu, j'ai d'abord songé à convertir un seigneur à cheval. Le premier projet était assez modeste et n'impliquait qu'une modification du cimier du chevalier afin de le rendre unique. Le bouclier et ses reproductions sur les flancs du cheval devaient adopter un motif similaire à celui du concours. Le reste du caparaçon aurait été décoré d'une succession d'hexagones jaunes ou dorés imbriqués sur un fond rouge, imitant ainsi les rayons d'une ruche.

Malheureusement, je ne disposais pas de pièces pouvant se prêter à un tel projet. Les seuls personnages en ma possession sont de la gamme GameZone et présentaient deux gros obstacles :

a) des armoiries en relief très difficiles à supprimer.
b) un drapé doté d'innombrables et profonds plis.

Faute de pouvoir la concrétiser, l'idée est longtemps restée en sommeil.

Avec le lancement du concours du slip, j'ai erré sur Internet à la recherche de quelques nouvelles idées, car je ne savais pas trop dans quoi me lancer. Au hasard d'un passage sur le site de Reaper Miniatures, je suis tombé sur une pièce qui a donné une dimension nouvelle à mon vieux projet :



Très enthousiasmé à l'idée de la conversion possible, j'ai commencé à me renseigner pour commander cette pièce. Nouvelles désillusions en perspectives :

- Il ne semble plus y avoir de distributeurs de la gamme en Belgique.
- Ceux contactés à l'étranger ne disposaient pas du modèle en stock.
- Une commande directement chez le fabriquant en Amérique aurait occasionné des frais de port exorbitants en plus d'un énorme délai d'attente (les douanes belges sont une véritable plaie pouvant bloquer votre colis pendant des mois et vous faire encore payer des taxes de contrôle !).

Après une brève période d'abattement, j'ai décidé sur un coup de tête de me lancer dans une aventure que je n'avais encore jamais tentée jusqu'ici : la sculpture intégrale d'une figurine.

Dans l'empressement propre au concours du slip, je n'ai pas été en mesure de prendre très régulièrement des photos, mais j'en ai tout de même assez que pour illustrer les étapes les plus importantes.

Commençons donc !

ETAPE 1 :

Calculant à grosse louche les proportions que devait prendre mon futur bourdon pour faire bonne figure à côté d'un pégase ou d'un hippogriffe (le but étant qu'il puisse jouer le rôle de l'un ou de l'autre selon les besoins), j'ai taillé trois blocs de polystyrène qui devaient constituer le coeur de la bête. J'économisais ainsi de la résine de modélisme et allégeait l'ensemble.

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir deux de ces volumes assemblés, celui de l'abdomen étant déjà recouvert des premières couches de résine.  

     

La façon de procéder était finalement assez simple : afin de créer les rayures du bourdon, j'ai commencé par déposer une masse de résine à l'extrémité de l'abdomen. J'avançais ensuite en ceinturant la masse de polystyrène avec un boudin de résine que j'aplatissais pour former une rayure avant de recommencer pour créer la suivante. Chacune devait légèrement chevaucher la précédente, selon ce schéma :



Il fut cependant nécessaire de rajouter une épaisseur de résine sur la première couche, car mes volumes de base étaient finalement un peu trop petits. C'est la raison pour laquelle les rayures de la première photo présentent une surface constellée de coups anarchiques. Il ne s'agit bien entendu pas de leur aspect final.

Pour finir, vous pouvez voir la première étape de la construction des ailes ; dont la forme a été découpée dans une plaque de plastique épaisse d'un bon millimètre.

ETAPE 2 :

Au fur et à mesure du recouvrement du polystyrène par la résine, cette dernière était texturée à l'aide d'outils de dentisterie. Un aspect de fourrure assez satisfaisant fut obtenu à l'aide du crochet à bout arrondi en imprimant une série de petits traits qui se recoupaient. Chaque rayure était toujours texturée en partant de l'extrémité proche de la tête pour terminer vers l'abdomen afin que les "poils" prennent la même direction sur tout le corps.

Voici le résultat :



Vous constatez également que la tête a reçu ses yeux et ses mandibules. Le thorax est également équipé des bases pour recevoir les pattes.

Les yeux sont de simples masses de résines appliquées directement sur la tête et bien lissées. Pour le moment, ils reposent sur la fourrure au lieu d'en émerger, ce qui n'est guère naturel. Pour les y intégrer, un fin boudin de résine sera déposé tout autour par la suite avant d'être texturé comme le reste du corps.

Les mandibules sont deux crochets sculptés dans des chutes de plastique et collés en vis à vis à la base de la tête.  

Pour les départs de pattes, six boules de résines ont été disposées sous le thorax en deux rangées de trois avant d'être embouties par des petites billes (celles avec lesquelles ont recharge les pistolets ... à billes). Tout le pourtour des différentes masses a ensuite été texturé pour se fondre avec le thorax.

ETAPE 3 :  

Pour créer les nervures sur les deux paires d'ailes, je me suis servi d'un fil de fer à section ronde d'un millimètre de diamètre. J'ai créé un motif selon mon inspiration en veillant à le reporter à l'identique d'une aile à l'autre, ainsi que sur son verso.

S'agissant de fil rond, il fut ensuite nécessaire de combler la base avec un peu de résine.

A ce stade, je rebondi sur une suggestion de Ser Scoub dans le sujet de discussion du concours, qui recommandait l'usage du plastique transparent et rigide d'une farde. L'idée est bonne, mais je l'ai d'emblée écartée lors des esquisses préparatoires pour deux raisons :

a) Sachant que je devrais coller du métal pour créer les nervures, et ce sur les deux faces, il était très probable qu'il se voit par transparence. De plus, la colle au cyanure a tendance à créer des "halos" blancs fort peu esthétiques sur les plastiques où on l'applique. Le résultat n'aurait pas été à la hauteur.

b) En dehors de rares cas - comme les armes nécrons de Warhammer 40.000 - les figurines n'emploient pas vraiment de matériau transparent. De telles surfaces sont généralement peintes en blanc, ou avec d'autres effets de peinture (cf. les drones de la peste par exemple), et je suis plutôt partisan de ce genre de traitement. Des parties transparentes auraient fait tâche face au reste de l'armée.  

L'idée de base était bonne cependant ; je me devais d'y réagir.

Enfin, passons aux pattes. Les différents éléments qui les composent ont été sculptés dans des restes de grappes plastiques (conservez-les toujours !). Leur épaisseur n'étant généralement pas suffisante, j'assemblais plusieurs morceaux jusqu'à obtenir le volume souhaité, puis je le sculptais à l'aide d'une machine à tête rotative. Les différents segments étaient contre-percés pour renforcer la solidité des membres. L'extrémité thoracique recevait une bille qui devait permettre l'articulation avec le corps (et, du même coup, faciliter le réglage de la position).

Sur la photo ci-dessous, tout est presque prêt. Il ne manque que le comblement de résine au niveau des nervures des ailes et les petites pinces au bout des pattes.  



ETAPE 4 :

Pour l'assemblage, deux trous ont été forés à l'avant du thorax afin d'accueillir l'extrémité des ailes. Après un point de colle pour les tenir en place, un ourlet de résine a été appliqué autour de la base et texturé.

Les différents éléments des pattes ont d'abord été assemblés suivant la position qu'elles devaient adopter sur l'insecte en vol. Ce n'est que par la suite qu'elles ont été collées dans leurs articulations respectives, ce qui a facilité le travail de mise en couleurs.

ETAPE 5 :

La peinture a consisté en une base grise pour l'extrémité de l'abdomen, puis en une alternance de noir et de jaune pour les rayures. Afin de faire ressortir le relief, un lavis brun a été appliqué sur les zones jaunes et un blanc sur l'extrémité grise. Pour finir, des brossages à sec ont achevé le travail : blanc pur pour l'extrémité, gris sombre sur les éléments saillants des rayures noires et jaune vif sur les rayures jaunes.

Dans l'étranglement entre le thorax et l'abdomen, une section de collier de serrage en plastique a été collée afin de figurer la sangle de la selle du chevalier.

Cette sangle ainsi que les pattes ont été peintes en brun, assombries de lavis noirs et éclaircies sur arrêtes.  

Derniers éléments laissés à part : les antennes. Elles ont été fabriquées avec deux petites tiges métalliques à l'extrémité desquelles sont fixées des pièces en plastiques sculptées au scalpel. Elles ne seront collées dans deux trous forés sur la tête que plus tard, car les anneaux du harnais ne peuvent être enfilés dessus que par la base.

ETAPE 6 :  

Le chevalier en lui-même est une lourde conversion d'un chevalier du royaume, pour laquelle je ne dispose malheureusement pas de photos intermédiaires. Pour résumer, les changements principaux sont les suivants :

- Son cimier a été chuté pour être remplacé par un bourdon miniature, réalisé en green stuff et bouts de fils métalliques pour les pattes.

- Son bras tenant l'épée est le bras du champion de la boite de base. Son épaule a été recoupée pour permettre un mouvement latéral. Le trou occasionné a été comblé à la résine, sculptée pour imiter la cotte de mailles. La main a été sectionnée à hauteur du poignet et rabotée pour incliner l'axe de l'arme et ainsi mieux coller au mouvement. La lame de l'épée, ainsi que la chaîne de sécurité ont été supprimées. La lame a été remplacée par l'extrémité de la lance d'un personnage spécial homme-lézard, afin de conférer un caractère encore plus unique à la figurine. Cet élément a lui aussi été retouché en plusieurs points pour combler des trous ou supprimer des reliefs inopportuns.  

- Le buste a été disposé non pas de face mais de trois-quarts, à nouveau afin d'adopter le mouvement voulu.

- Les deux jambes ont d'abord été disposées sur le bourdon pour régler leur ouverture, la courbure de son dos étant bien supérieure à celle d'un cheval. Après solidarisation au moyen de quelques points de colle, le vide laissé par l'écartement des pièces a été comblé et resculpté à la résine.

- Une selle a été directement façonnée sous les jambes pour supporter le chevalier et épouser au plus près les courbes de la monture.

S'en est suivi une peinture tout ce qu'il y a de plus classique.  

ETAPE 7 :  

Le chevalier et sa monture ont été collés l'un à l'autre.

Les rênes ont été réalisées au moyen de green stuff aplatie au rouleau, dans laquelle j'ai découpé deux longues bandes de 2 mm de large. Deux petits anneaux taillés dans des grappes plastiques ont été fixés à l'extrémité, puis enfilés sur les antennes et collés en place. Grâce à la souplesse de la résine verte, il fut possible de lui faire épouser les forme du dos du bourdon, jusqu'à rejoindre la selle.  

Voila. J'espère que cet exposé rapide - mais tout de même assez long - vous aura intéressé. Sachant pertinemment que je suis passé en trombe sur de nombreux détails, n'hésitez pas à me demander des précisions si vous le souhaitez.  

Le résultat final :






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain de Saint Jean
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 47
Localisation : Saint Jean d'Ardières
Date d'inscription : 30/08/2017

MessageSujet: Re: Chevalier sur bourdon.   Sam 2 Sep 2017 - 11:50

Un seul mot: BRAVO!!! J'adore l'idée ainsi que la réalisation, c'est frais!!! D'un point de vue ludique tu lui mets quoi comme caractéristiques au bourdon???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Pissevin
Prévôt
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 53
Localisation : Entre Nimes et Arles
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Chevalier sur bourdon.   Sam 2 Sep 2017 - 23:40

Très sympatoche, j'aime beaucoup;

Original, il fait parti de l'ordre de saint Maya ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warmaster-fr.niceboard.com/index.htm?sid=52c9be55f217d274
Mictlantecuhtli
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 31
Localisation : Belgique, province de Liège
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Chevalier sur bourdon.   Dim 3 Sep 2017 - 2:39

Content que la bête plaise. Very Happy

Alain de Saint Jean a écrit:
D'un point de vue ludique tu lui mets quoi comme caractéristiques au bourdon ?

Bien que ce soit très tentant d'inventer un profil propre à ma petite boule de poils Twisted Evil, je n'y vois qu'une version alternative et originale pour un pégase royal ou un hippogriffe. Sur champ de bataille, il sera traité en tous points comme un pégase royal si j'utilise le socle actuel. Si je lui adjoins une extension de base pour la porter à 50mm, il tiendra lieu d'hippogriffe. C'est aussi banal que ça, car sa particularité n'est que visuelle. Pour le plaisir, il faudra tout de même que je réfléchisse un jour au profil qu'un tel monstre pourrait avoir. Laughing

En attendant, je me réjouis de disposer de la monture la plus ridicule originale de tout le royaume, bien plus maniable dans les forêts inextricables de mon domaine d'Artenois (essayez donc de faire décoller et atterrir un pégase parmi les arbres sans disposer d'une piste bien dégagée ...).    

Baron de Pissevin a écrit:
[...] il fait parti de l'ordre de saint Maya ?

Cet ordre étant réservé aux abeilles, monstrueusement racistes envers les pauvres bourdons, cette haute distinction lui échappe encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toison d'or
Chevalier à l'épée de bois
Chevalier à l'épée de bois
avatar

Nombre de messages : 2666
Age : 55
Localisation : Lutèce-est
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: Chevalier sur bourdon.   Sam 9 Sep 2017 - 1:33

Comme d'habitude, un tuto argumenté et détaillé comme seul Mic' sait les faire. La photo de la figurine de Reaper qui servit de source d'inspiration est particulièrement intéressante : on se rend bien compte que ta bestiole n'a aucunement à rougir de la comparaison : les pattes notamment sont beaucoup mieux réussies. Twisted Evil

Mais, car il y presque toujours un "mais" dans mes commentaires Razz , quelques petites choses auraient pu être améliorées.
La plus évidente concerne les ailes. Cet élément est en première ligne sur la figurine, or il semble un peu moins fouillé. L'idéal (Ser Scoub* l'avait justement signalé dans ses commentaires sur le concours) aurait été de trouver un plastique transparent. En l'état, je trouve la peinture blanche trop tranchée, un gris bleuté aurait à mon avis mieux convenu. Twisted Evil
L'autre point faible me semble être le cavalier : si la conversion est bien réalisée, l'ensemble d'éléments exotique donne un coté étrangement japonais à l'ensemble (le très beau cimier du casque est en partie responsable), garder une épée breto aurait sans doute limité cette impression.
...


Et, même si c'est un combat perdu d'avance, j'ose signaler le socle trop nu. Mr.Red
Il me semble qu'un simple flocage vert, comme sur les vieilles figurines GW, serait totalement raccord sans apporter de complications inutiles. C'est mon avis, et je le partage, même si ce n'est pas avec toi. Wink

Maintenant que j'ai terminé de finasser, ça n'enlève rien à la qualité de la réalisation : vraiment une belle figurine qui en jette définitivement !  Twisted Evil

*En même temps, c'est un peu une habitude chez lui ... Laughing

_________________
Mes titres : Toison d'or, chevalier à l'épée de bois, roi d'armes du Très-Noble et Respectable Ordre Chevaleresque des Gros Glands Incapables de Terminer leurs Figs à Temps pour les Concours du Foroume ; chevalier du slip sur la tête ; également connu comme Très-Haut et Très-Saint Prince des Barbouilleurs de Figs ou comme "Toison de Vinci" ; admis à siéger parmi les illustrissimes et révérendissimes membres du conseil de cet auguste forum, porteur enfin de super pouvoirs d'administrateur  ...mais, s'il vous plait, continuez de m’appeler "Toison".
N'hésitez pas à visiter mon site :

une armée médiévale bourguignonne à partir de figurines gw converties et peintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toison.d.or.free.fr
Mictlantecuhtli
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 31
Localisation : Belgique, province de Liège
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Chevalier sur bourdon.   Sam 9 Sep 2017 - 3:57

Toison a écrit:
[...] les ailes [...] En l'état, je trouve la peinture blanche trop tranchée [...]

Je ne peux qu'approuver, mais j'ai de quoi me dédouaner : c'est la photo qui ne rend pas tous les détails. Mr. Green  

J'ai en fait eu énormément de mal à trouver la bonne luminosité pour prendre des clichés représentatifs du travail de peinture. L'intérieur de mon domicile était trop sombre et l'usage de lampes ne donnait rien de bon. J'ai donc été obligé de réaliser les photos sur une table installée directement à l'extérieur. La lumière était ainsi bien diffuse et mettait presque tout en valeur, mais les ailes très claires ont un peu saturé la prise de vue. En réalité, j'ai appliqué de légers lavis de gris pour obtenir un dégradé et des nuances sur toute la surface des ailes. Ce détail passe hélas à la trappe sur chaque image, j'en ai bien conscience. Shit  

Toison a écrit:
[...] l'ensemble d'éléments exotiques donne un coté étrangement japonais [...]

Ah ? What the fuck ?!?

Bizarre ... Ce n'était pas du tout le but et, n'étant guère versé dans les styles orientaux, j'ai du mal à saisir les rapprochements. Mais c'est bien évidemment une question de sensibilité individuelle. thumright S'il a le même avis sur la question, voilà qui devrait plaire au Ménestrel dans le cadre de son armée de skavens convertis ! Laughing

Content en tout cas que le cimier paraisse convainquant, car c'est l'élément dont je suis le moins satisfait sur cette pièce. J'ai de grosses difficultés à travailler avec précision sur des éléments aussi petits, ce qui me donne toujours une impression de travail grossier.

Toison a écrit:
[...] garder une épée breto aurait sans doute limité cette impression.
 
C'est possible. J'avais cependant très envie d'accentuer le côté unique de ce personnage (certains dirons que la monture était déjà bien suffisante). La traditionnelle épée qui se retrouvera dans la main de chaque champion de chaque unité de chevaliers errants/du royaume me semblait par trop banale. Disons qu'il s'agit d'une lame enchantée importée de la lointaine et exotique Lustrie (j'y ai mes contacts ...).

Toison a écrit:
[...] j'ose signaler le socle trop nu. Mr.Red

Mais osez donc cher ami, osez donc. À chacun ses goûts. Mr.Red

Je vais de ce pas lever mes armées, assiéger Fierépée, brûler et mettre à bas jusqu'à la dernière de ses tours. Mes soudards rôtiront votre dame à la broche et violeront Compaing. J'empalerai jusqu'au dernier gueux de vos domaines et salerai la terre pour qu'aucun brin d'herbe n'y puisse repousser. Après quoi, je m'autoriserai peut-être un léger élan d'humeur belliqueuse ...

Toison a écrit:
[...] vraiment une belle figurine qui en jette définitivement !

Cette dernière remarque vous donnant droit à une grâce, je vais faire acte de bonté : Compaing sera finalement épargné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince de LU
Prévôt
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 26
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Re: Chevalier sur bourdon.   Sam 16 Sep 2017 - 22:39

Toison a écrit:
La photo de la figurine de Reaper qui servit de source d'inspiration est particulièrement intéressante : on se rend bien compte que ta bestiole n'a aucunement à rougir de la comparaison

Tout à fait d'accord, j'ai cru d'ailleurs au premier abord en survolant le sujet que tu avais simplement converti cette figurine. Mais pas du tout !

Félicitations pour ce travail très convaincant de sculpture et pour les explications détaillées. C'est un beau sujet.

Mic' a écrit:
Son cimier a été chuté pour être remplacé par un bourdon miniature, réalisé en green stuff et bouts de fils métalliques pour les pattes.

Comme je l'ai déjà expliqué dans les votes du concours, je trouve ce petit bourdon très mignon et très bien sculpté, il est peut-être simple mais il m'a autant impressionné que le bourdon géant lui-même Very Happy

Pour finir, bravo pour le motif de bourdon sur l'écu qui est bien dessiné thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tortus
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 29
Localisation : Saint-Brieuc, Bretagne
Date d'inscription : 16/09/2013

MessageSujet: Re: Chevalier sur bourdon.   Ven 13 Oct 2017 - 22:50

Je m'étais promis de commenter ce chef-d’œuvre, bien qu'un peu tard c'est maintenant chose faite.

Quand j'ai vu ta figurine lors du concours du slip je me suis dit "WTF c'te bestiole !!! Shocked " et quand j'ai lu ce sujet je me suis re-dit "WTF le taf fourni !!! Shocked ". Comme tant d'autres j'ai cru qu'il s'agissait d'un bourdon acquis dans le commerce. Tu as toutes mes félicitations pour ce travail de modélisme, mis en valeur par ce pas-à-pas de qualité.

J'ai vu en section décor que tu nous as laissé d'autre lecture, j'y vais de ce pas... thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mictlantecuhtli
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 31
Localisation : Belgique, province de Liège
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Chevalier sur bourdon.   Lun 16 Oct 2017 - 0:36

Un grand merci à vous deux pour ces remarques élogieuses. Wink Pour une première expérience de sculpture - qui plus est réalisée dans un délai très court - je ne suis pas mécontent du résultat.

Là où certains donnent vie à un porc bien gras et lui offrent un bel enclos avec son nom sur la porte (je ne vise personne ... suivez mon regard Twisted Evil), je matérialise un insecte démesuré à usage militaire. Mr. Green Chacun sa marotte.

Tortus a écrit:
J'ai vu en section décor que tu nous as laissé d'autre lecture, j'y vais de ce pas...

Euh ... Réserve ton week-end dans ce cas. Laughing Si certains ont la gâchette facile, j'ai une plume bien huilée qui produit des pavés descriptifs à la limite de l'indigeste ! Rolling Eyes Mais si tu as du temps à perdre ... Laughing Toute remarque ou critique - même si elle touche à un ancien projet - reste la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chevalier sur bourdon.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chevalier sur bourdon.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: La Bretonnie : son histoire, ses chevaliers, ses châteaux :: Peinture et modélisme-
Sauter vers: