Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Background] Questions et avis pour un récit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vg11k
Gueux


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/12/2016

MessageSujet: [Background] Questions et avis pour un récit   Ven 2 Déc 2016 - 1:28

(Re) Bonjour

Comme prophétisé plus tôt dans le « Saint patron » de présentation, me voici en section background / récits. Alors autant vous prévenir chers foroumeurs, j’ai tendance à écrire des posts assez… longs. Et celui-ci n’y fera pas exception. Du coup, armez-vous de patience si vous avez le courage de poursuivre votre lecture.

Entrons dans le vif du sujet. J’écris des récits/fanfiction dans l’univers de Warhammer. Majoritairement les aventures de mes personnages suceurs de sang. Récits que je partage habituellement sur l’autre forum racial consacré aux vampires. Je reconnais d'ailleurs déjà quelques têtes parmi vous.

Pour ces récits j’essaie d’être le plus fidèle que je puisse l’être vis-à-vis du background « officiel » posé par GW au fil de ses versions. Ou du moins cohérent à l’une ou l’autre d’entre elles. Si mes premiers chapitres sont bourrés d’incohérences dues à mon manque de connaissance des sujets abordés, je souhaite ne plus reproduire ces erreurs. C’est pourquoi je viens à vous. Comme pour apprendre une langue, l’idéal est de se rendre sur ses terres pour s’en imprégner. Ce que j'ai déjà sur le forum sylvain auparavant (d’ailleurs mon account a déjà été délesté, rip…).

En effet, si je suis désormais familier de la non-vie depuis pas mal d’années, la Bretonnie, son folklore, ses ficelles et mécanismes me sont encore un peu flous. Du coup j’aurais souhaité vos avis/opinions/conseils/réponses pour la suite. Je vais vous faire un gros résumé de tout ce que j’ai trouvé sur le oueb, ai l'intention d'utiliser et de quelle façon.


A présent, la seule ligne de pub de mon post, l’intégralité de mes écris pour les curieux : lien
editSauvage:
 




Petit résumé très rapide pour remettre dans le contexte : nous sommes environ 100ans avant l’unification de la Bretonnie par Gilles. Mes braves vampire sont des chevaliers dragons de sang, héritiers d’Abhorash. Ils ont connus quelques déboires en quittant l’empire pour traverser Athel Loren sans savoir ce qui les y attendait. Dire qu’ils ont été chahutés est un euphémisme. C’est après avoir été recrachés "vivants" de la foret qu’ils se sont refait la cerise à un petit village de bord de fleuve. Fleuve qui s’avère être le Morceaux. Et village qui, coup du sort, est rasé la même nuit par une bande d’homme-bêtes en maraude.

Mes vampires, pas fondamentalement mauvais, éradiqueront la menace et parviendront à sauver un unique enfant. Ils apprendront alors qu’un tournoi aura lieu très prochainement à la cité de Bordeleaux, loin en aval.  Là encore, le hasard du calendrier fait bien les choses, je l’admet. Bien évidemment, tout connaisseur de l’ordre des Dragon de Sang m’approuvera quand je dis qu’ils se sentirent obligés de se rendre à Bordeleaux participer.

J’ai donc déjà publié l’entrée dans cette ville sans rentrer dans les détails, veillant à me laisser de multiples ouvertures pour la suite.

100 ans avant l’unification. De ce que j’ai recoupé à travers trop de sources pour toutes les citer et mis en place dans mon texte :
- L’imposant pont reliant les deux rives de la ville vient d’être achevé. Les derniers échafaudages sont progressivement retirés.
- Les deux rives exposent déjà une fracture importante au sein des citoyens. Au sud se trouvent les bas quartiers où l’or fait loi et son origine importe peu. C’est également sur cette rive que j'ai placé les docks pour le commerce fluvial et les modestes embarcations de mer. Sur l’autre rive se trouvent une poignée d’imposants vaisseaux. De commerce principalement, imperiaux ou d’autres villes de la future Bretonnie. Sur la rive Nord mes personnages ont également pu apercevoir les imposantes structures des guildes marchandes, mais surtout le palais du gouverneur et la forteresse militaire (les fameuses colline de la tour et colline des exécutions ). Toutefois, je n'ai pas nommé ces deux bâtiments ne sachant pas quand elles ont été construites ou comment les utiliser dans mes écrits. Si je viens à les utiliser.
- Sans l’avoir mentionné lui aussi, je sais : Que le château où siège l’actuel seigneur (future château des ducs) se trouve sur une falaise qui surplombe la cité. Que la portée de ses catapultes couvre la ville ainsi que l’entrée maritime. Que toutefois, il faudra éviter l’erreur de mentionner la chapelle du Graal, pas encore construite.
- Les tournois s’effectuent en différentes phases. 3 à de ce que j’ai compris. Par manque de chance, mes héros ont manqués la première : la parade des participants.

A présent j'ai brodé :
Malgré leur retard, ils sont parvenus à obtenir une discussion avec le seigneur quittant le site du tournoi, ainsi que son neveu. Le seigneur, Thierry, s’avère être un homme aimable et ouvert d’esprit. Il accepta d’écouter l’histoire des vampires (sans déceler leur nature) et celle de l’enfant sauvé plus tôt.  Si le seigneur serait prés à les laisser participer en gratitude du nettoyage d’hommes-bêtes, le neveu est beaucoup plus réservé. Les tenues abimées, voire leurs allures de vagabonds, n’aident pas (le voyage à Loren a laissé des traces). Il exigea de tester les compétences de combattants de l’un d’eux pour prouver les exploits vantés. Suite à sa cuisante défaite, le seigneur Thierry approuve officiellement leur participation à la seconde phase du tournoi le lendemain. Là aussi le hasard faisant bien les choses, le mauvais temps prévu bouscule l’emploi du temps et il est prévu que les joutes se déroulent à la tombée de la nuit, pour le plus grand bonheur des vampires.

A j’ai faillit oublier : le tournoi célèbre les 10ans du petit-fils du Seigneur Thierry. Et en conséquence, le premier des participants ne faisant pas partie de la cours du seigneur intégrera celle-ci et se verra attribuer un domaine  vigneron.  Thierry souhaite en effet étoffer sa cours d’une nouvelle lignée de chevaliers pour veiller sur son petit-fils. Cela sort je crois des canons des tournois, toutefois c’est un détail auquel je tiens pour des raisons personnelles.

Et je crois avoir résumé quelques 50 pages de texte  Razz

Maintenant, à partir de cette ligne, pour mes quelques lecteurs du racial vampire ou foroumeurs intéressés par mon travail, la majorité de ce que j’écris sera du spoil massif de ce qui est à venir. Vous êtes prévenus.




_____________________________________________________________________________________





Alors alors.

Commençons par le fleuve. J’ai cru comprendre qu’un immense vaisseau dédié au dieu de la mer, Mannan, était présent à Bordeleaux. Si j’ai bonne mémoire (j’ai perdu mes notes à son sujet…) il était interdit même aux pèlerins ou prêtres d’y porter une arme. Je me demande toutefois si, 100ans avant l’unification, ce navire aurait pu déjà exister.
Si oui, il fera très certainement une apparition dans mes écris.


Pour le moment je n’ai pas trop mit l’accent sur les excès de boisson notoire dans cette ville. « L’homme sobre de Bordeleaux », aussi invraisemblable qu’impossible. Il faudra que j’intègre des situations cocasses à ce sujet, il y a de quoi s'amuser.

Au sujet de la rive sud, à part les docks et les quartiers de débauche/misère humaine je n’ai pas trouvé grand-chose. C’est pourtant là-bas que mes vampires ont loués une auberge pour eux seuls durant tout le tournoi histoire de pouvoir se terrer durant le jour. Location qui leur jouera des tours : faire exubérance de leur fortune dans ces quartiers malfamés attirera forcément l'attention. Néanmoins, cela fait pauvre en contenu je trouve. Du coup, avant que je brode à ce sujet, vous auriez des anecdotes ou idées sur quoi inclure ?

Le tournoi. Mes vampires ont en effet raté la parade pour gagner les faveurs de ces mesdames. Mais ce n’est pas vraiment pour cela qu’ils se présentent. De par leur lignée, ils sont avides de combats et surtout éprouver leurs compétences martiales contre les meilleurs guerriers possible.
J’ai pensé les faire intégrer directement les phases 2 et 3 du tournoi, à savoir la joute équestre puis les combats sans monture, chacun un jour (ou nuit en l’occurrence) différent. Là… je suis pas sûr de mon vocabulaire et si vous avez des termes plus précis pour ces deux phases, je suis preneur.
Dans l’idée, mes vampires ne seront pas très à l’aise à cheval. Forcément, aussi doués soient-ils, les montures rechigneront à obéir à ses maitres qu’elles sentent être contre-nature. Néanmoins, ils feront déjà forte impression et se démarqueront vite des autres candidats. Pratiquer la guerre depuis plus d'un millénaire pour le plus âgé, ça aide.
Et lors de la dernière phase… arrivera ce qui arrivera ^^

Toutefois, j’introduirais alors deux nouveaux personnages notable, en plus du menu fretin et des faire-valoirs de mes héros :
- Tout d’abord un jeune homme (24-26 ans je dirais) venu d’Aquitanie en quête de reconnaissance. Son blason sera un griffon que je barrerais de noir pour souligner sa Batardise (ou tout autre symbole mettant en avant sa condition). Sans parvenir à les défaire, il sera un adversaire de poids pour mes personnages. Bien plus qu’un simple faire-valoir.
- Le Chevalier Noir. Habituellement meilleurs chevalier du duc, voire le duc lui-même incognito. Sans révéler ici son identité, quoique mon Thierry sera un peu âgé pour ce rôle, je ferais apparaitre un chevalier noir. Il se présentera à l’issue des combat individuels pour faire face, un à un, aux derniers combattants ne s’étant pas mutuellement éliminés. Ensuite, là aussi arrivera ce qui arrivera.

Histoire de relier ce Thierry et son héritier pour qui ce tournoi est réalisé : partons de la base que Marcus de Bordeleaux qui deviendra le premier Duc de Gilles a entre 30 et 40 ans lors de l’unification. Cela signifie que le petit-fils de Thierry aura entre 70 et 80 ans lors de la naissance de Marcus. Il s’agit donc de son grand-père voire arrière-grand père. A noter que j’ai beau avoir cherché je n’ai pas trouvé d’arbre généalogique du coup je me suis permis de broder…

Également, je ne reviendrais plus dessus dans mes textes mais j’ai pensé que cela vous interesserait : j’ai imaginé un système de transport des tonneaux pour les domaines vignerons proche du fleuve Morceaux : d’un côté du fleuve, des barges descendent le courant avec les tonneaux pleins et deux chevaux. De l’autre côté elles remontent le courant, tonneaux vide et tirées depuis la berge par ces mêmes chevaux. Je sais pas si c’est envisageable comme système mais j’ai trouvé ça sympa sur le coup.

Enfin, j’ai eu beau écumer la toile, pas moyen de mettre la main sur une carte de la ville. Si une âme charitable en à une sous le coude, je lui en serais infiniment reconnaissant.





Voila. Cela fait déjà un bon gros post pour commencer. Je vais attendre de voir vos retours quant à ce que j’ai mis en place, souhaite mettre en place, les réponses éventuelles à mes questions, vos corrections fluffiques…
Également, si vous avez des idées, quelles quelles soient, n’hésitez pas, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2139
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: [Background] Questions et avis pour un récit   Ven 2 Déc 2016 - 17:32

Si ça se passe 100 ans avant l'unification, tu peux limite inventer certains aspects de la ville qui a dû beaucoup évoluer au cours du temps, surtout que ce qui est décrit dans les livres c'est après l’incendie des bas-quartiers de la ville demandé par les nobles pour endiguer l'épidémie de fièvre rouge.

Citation :
. J’ai cru comprendre qu’un immense vaisseau dédié au dieu de la mer, Mannan, était présent à Bordeleaux. [...] Je me demande toutefois si, 100ans avant l’unification, ce navire aurait pu déjà exister.

Ça m'étonnerai, surtout qu'à cette époque les bretonni (c'était l'appellation des bretonniens désunis de cette époque, il faudra que tu l'utilises d'ailleurs) devait plus ressembler au Rohan du seigneur des anneaux, je les vois mal s’affairer à bâtir des immenses navires à cette époque, leurs préoccupations étaient plus tournés vers les terres que vers la mer.
La Bretonnie n'a connu un essors naval important que sous le règne de Louen qui améliore la flotte bretonnienne significativement (c'est deux trois lignes de la chronologie du LA, je ne sais pas grand chose à ce sujet, à part que les galions Bretonniens sont redoutables dans le jeu de figurine Man o War ^^ )

Par contre, tu peux complètement utiliser Mannan comme dieu principal de la ville, vu que la Dame n'est pas encore vénérée.

Sinon, je pense qu'il faut juste faire attention à ne pas mettre la chevalerie et ses codes trop en avant. Ça n'existait pas vraiment avant Gilles, bien que le concept de chevalier devait exister, mais on devenait plus facilement chevalier à une époque semblable à l'Age Sombre (pré-Gilles) qu'au Moyen Âge classique ou Tardif (Bretonnie actuelle), il suffisait "simplement" d'être assez riche et influant pour posséder un cheval, des équipements et éventuellement des serviteurs pour être considéré comme un chevalier.

Tout ceci reste une analyse très peu officielle, comme il n'y a pas vraiment d'info de cette période, je fais une grossière comparaison avec son équivalent historique (où des collègues sur le forum sont de meilleurs experts que moi à ce sujet ^^' ).

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vg11k
Gueux


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/12/2016

MessageSujet: Re: [Background] Questions et avis pour un récit   Ven 2 Déc 2016 - 18:11

MagnanXXIII a écrit:
ce qui est décrit dans les livres c'est après l’incendie des bas-quartiers de la ville demandé par les nobles pour endiguer l'épidémie de fièvre rouge
tiens, je n'ai trouvé aucune mention de cela dans mes recherches. Cela c'est déroulé vers quelle année ??

MagnanXXIII a écrit:
c'était l'appellation des bretonniens désunis de cette époque, il faudra que tu l'utilises d'ailleurs)
ils se nommaient déjà ainsi avant l'arrivée de Gilles ? Je pensais que le terme bretonni avait été tiré du Breton, post-unification, et attribué aux résidents passés de la région.$
j'en prends note pour la suite.

MagnanXXIII a écrit:
ressembler au Rohan
je n'aurais pas crû qu'ils puissent être autant en retard culturellement en ce cas. Sans vouloir cracher sur Theoden et les siens, ils sont très proches de simples barbares Confused
va falloir que je rectifie rapidement le tir du coup

MagnanXXIII a écrit:
leurs préoccupations étaient plus tournés vers les terres que vers la mer
tu peux complètement utiliser Mannan comme dieu principal de la ville, vu que la Dame n'est pas encore vénérée.
"le pouvoir de la Dame s'arrête là où l'eau devient salée" (pas sûr de ma reformulation de "where the water turn salted"  - de mémoire. J'ai pas mes notes avec moi là). Ce proverbe Bordelai résume bien les choses, après l'arrivée de la dame. Toutefois, je les vois mal vénérer Mannan s'ils sont tournés vers les terres. C'est contradictoire  scratch

big mega spoil:
 


MagnanXXIII a écrit:
attention à ne pas mettre la chevalerie et ses codes trop en avant
il suffisait "simplement" d'être assez riche et influant pour posséder un cheval, des équipements et éventuellement des serviteurs pour être considéré comme un chevalier
je basculerais les codes de chevaleries en "comportement honorable" pour la suite de ma narration dans ce cas. Cela devrait être plus exact sans contredire le peu que j'ai déjà publié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paps
Chevalier du saint Graal


Nombre de messages : 757
Age : 35
Localisation : Perfide Albion
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: [Background] Questions et avis pour un récit   Ven 2 Déc 2016 - 20:35

vg11k a écrit:
ils se nommaient déjà ainsi avant l'arrivée de Gilles ? Je pensais que le terme bretonni avait été tiré du Breton, post-unification, et attribué aux résidents passés de la région.$
Je cite le Verrah Rubicon : "L’histoire du pays débute il y a 3500 ans, lorsque les Bretonni, cavaliers courageux et belliqueux, traversèrent les Montagnes Grises pour s’établir dans la région qui allait devenir la Bretonnie."


Citation :
je n'aurais pas crû qu'ils puissent être autant en retard culturellement en ce cas. Sans vouloir cracher sur Theoden et les siens, ils sont très proches de simples barbares Confused
Pareil : "Lorsque Sigmar Heldenhammer unifia les tribus de l’Empire, il fit appel aux Bretonni pour qu’ils rejoignent son alliance. Mais les chefs des vingt tribus refusèrent de s’incliner devant un étranger. Sigmar lutta contre les peaux-vertes sans leur aide et forgea son Empire. Les Bretonni allaient rester des tribus querelleuses pendant encore près d’un millénaire.

Le nombre des tribus diminua avec le temps, les plus fortes s’arrogeant les terres des plus faibles, tandis que les clans isolés tombaient sous les assauts des orques, du Chaos et des morts-vivants. En l’an –208 (770 CI), les terres des Bretonni furent divisées en seize cantons, chacun contrôlé par une tribu dominante, menée par son duc. Ces cantons forment la base des duchés actuels, même si deux d’entre eux, le Cuileux et la Glamborielle, ont depuis été assimilés par d’autres régions."

Donc oui, 100 ans avant Gilles, on est loin des métropoles bretoniennes "contemporaines" (ou impériales de l'époque, pour ce que ça vaut). Au mieux, des forts avec un donjon en pierre entouré de palissades en bois ou en pierre pour les plus riches, contre lesquelles sont venues se greffer des maisons de paysans espérant tirer protection des murs en cas d'attaque. Bref, un schéma de sédentarisation assez classique.
Pas dit non plus que les tournois soient franchement développés à l'époque.


Citation :
Ce proverbe Bordelai résume bien les choses, après l'arrivée de la dame. Toutefois, je les vois mal vénérer Mannan s'ils sont tournés vers les terres. C'est contradictoire  scratch
Pas nécessairement. Les fidèles de Manann sont en premier lieu des marins, puis les marchands qui font du commerce maritime. Mais ça n'empêche pas les paysans "terrestres" dévôts de faire une offrande au dieu de la mer du coin étant donné qu'il est toujours bon de se mettre du bon côté d'une divinité, même si Shallya, par exemple, pouvait être leur divinité de premier plan pour les récoltes et la santé.
Ah, et les habitants de Bordeleaux sont nommés les Bordelins.


Citation :
Spoiler:
 
Bordeleaux est un ancien port de Bretonnie, mais ça m'étonnerait qu'il soit aussi développé que ça à cette époque. Il s'est développé grâce au commerce du vin, mais celui-ci n'a en toute logique pu prendre tout son essor qu'après l'unification, lorsque la menace chronique des invasions orques/chaotiques/mort-vivantes (Settra ou en interne) eut disparu et que les habitants ont finalement pu cultiver leurs terres à grande échelle et exporter leur production.

J'imagine que c'est trop tard maintenant, mais l'histoire serait plus facile à caser à l'Anguille plutôt qu'à Bordeleaux : c'est un ancien port de commerce elfique, construit avant la guerre de la barbe, ce qui veut dire qu'il dispose déjà d'une certaine taille, d'installations (genre cales sèches, entrepôts), d'habitations et surtout de murs (la plupart des ports elfiques sur le Vieux Monde étant fortifiés.
La tribu (cf. début de mon post) qui s'installait là bénéficierait d'une base solide et d'un sacré avantage sur ses rivaux pour se développer (et c'est quand même plus près de Marienburg), même s'il est dit que la navigation est plus dangereuse qu'aux alentours de Bordeleaux.

_________________
Á la guerre, comme en amour, le corps à corps seulement donne des résultats.
Blaise de Monluc

For Pony!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2139
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: [Background] Questions et avis pour un récit   Ven 2 Déc 2016 - 21:19

vg11k a écrit:
MagnanXXIII a écrit:
ce qui est décrit dans les livres c'est après l’incendie des bas-quartiers de la ville demandé par les nobles pour endiguer l'épidémie de fièvre rouge
tiens, je n'ai trouvé aucune mention de cela dans mes recherches. Cela c'est déroulé vers quelle année ??

La fièvre rouge c'est vers 835. Le passage de l'incendie de Bordeleaux est évoqué dans l'histoire skaven. Le clan pestilens veut réitérer sa presque-victoire (évidement, ils n'étaient en rien responsables de la défaite skaven, c'était forcément les autres clans qui étaient incompétents) de la peste noir dans l'Empire et ont crée la Fièvre Rouge en Bretonnie. L'épidémie s'est développée à Bordeleaux, mais le seigneur de la ville ordonna que les quartiers pauvres soient brûlés, ce qui endigua la maladie. Mr.Red
La Fièvre Rouge fit quand même des ravages dans le sud de la Bretonnie notamment à Brionne, mais les nobles de Mousillon était étrangement épargnés. Ils se joignirent aux forces du Royaumes et cueillirent les skavens quand ils sortirent de leurs terriers pensant que la Fièvre Rouge avait anéanti les humains. D'ailleurs, les pauvres skavens, les Elfes sylvains se joignirent aussi à la fête... Après ce désastre pour la noble race skaven, le clan pestilens faillit perdre un siège au conseil des treize, ce qui déclencha une crise politique et une guerre civile chez les skavens (j'adore cette race Razz )

Il y eu une deuxième tentative de Fièvre Rouge vers 1320. Cette fois ci elle se développa à Mousillon (qui sait, une vengeance skaven sur la ville), mais, comme elle se trouvait justement en état de siège à cause de l'affaire du faux Graal, l'épidémie ne sortit pas de la cité et la majorité de ses habitants en périrent ce qui aida fortement les assiégeants loyalistes.

Voilà pour l'anecdote de la Fièvre Rouge qui se retrouve être plus comique que la Peste Noire Impériale. Mais ma version bretonnienne des faits risque d'être démentie par les agents skavens au sein du forum Razz

Moi même a écrit:
La Bretonnie n'a connu un essors naval important que sous le règne de Louen qui améliore la flotte bretonnienne significativement

Rectification, en consultant la chronologie c'était antérieur à Louen, c'était vers 1342.

Note: Toutes mes dates sont en calendrier bretonnien

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vg11k
Gueux


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/12/2016

MessageSujet: Re: [Background] Questions et avis pour un récit   Sam 3 Déc 2016 - 2:45

Paps a écrit:
L’histoire du pays débute il y a 3500 ans, lorsque les Bretonni...
ok, donc a priori il ne s'agit pas seulement d'un nom attribué ensuite par leurs descendants à leurs ancetres. Dans ce cas je veillerai à introduire ce détail.

Paps a écrit:
les terres des Bretonni furent divisées en seize cantons, chacun contrôlé par une tribu dominante, menée par son duc.
arf j'aurais dû noter mes tout détails sources au fur et à mesure que je trouvais mes infos. De mémoire j'avais lû que tout les cantons n'étaient pas des duchés. Que cela avait été harmonisé suite à l'unification... enfin, pour le moment j'ai pas du tout parlé de duché/duc, autant continuer dessus.

Paps a écrit:
Au mieux, des forts avec un donjon en pierre entouré de palissades en bois ou en pierre pour les plus riches, contre lesquelles sont venues se greffer des maisons de paysans espérant tirer protection des murs en cas d'attaque. Bref, un schéma de sédentarisation assez classique.
mmh. Moi qui voulais décrire une ville assez grande et ai déjà commencé à parler de guilde marchande... j'ai été un peu rapide. Va falloir que je revoie ma copie. Après cependant, je dois pouvoir signaler par mon personnage étant déjà passé à Bordeleaux des décennies plus tôt que beaucoup des fortifications que je décris sont toutes récentes. Voire inachevée. Couper la poire entre le fluff officiel et ma bavure en somme.

Paps a écrit:
Pas dit non plus que les tournois soient franchement développés à l'époque.
Aie...

Concernant Mannan du coup... évoquer les pêcheurs et tout les citoyens proches de l'embouchure qui vénèreraient ce dieu serait une bonne compromis. Plus un souhait de Thierry de développer dans les années à venir le commerce fluvial sur le modèle impérial présenté par le capitaine que j'ai évoqué au précédent post. Cela permettrait même une amorce sur un autre souhait de bâtir un monument digne de la divinité.... clin d'oeil au futur navire-temple Réfléchis à voix haute

Paps a écrit:
les habitants de Bordeleaux sont nommés les Bordelins.
c'est noté !


Paps a écrit:
Bordeleaux est un ancien port de Bretonnie [...] s'est développé grâce au commerce du vin, mais celui-ci n'a en toute logique pu prendre tout son essor qu'après l'unification [...] les habitants ont finalement pu cultiver leurs terres à grande échelle et exporter leur production.
mmh. Si le navire impérial mouille dans l'embouchure parcequ'il n'y a pas d'infrastructures adaptées pour qu'il soit accosté cela passe ? Les impériaux auraient alors prévus d'acheter massivement des produits Bordelins (des tonneaux notamment, amorçant ce commerce)  et incitant les locaux à développer ce genre d'activité. Il y a peut-etre matière à développer quelque chose

Spoiler:
 


@MagnanXXIII En effet, c'est une sacrée histoire qui se cache derrière le nom de cette maladie. Je l'aurais pas crû. Dommage que tout ça ai lieu loin loin après l'époque de mon récit. Mais thx pour l'explication détaillée :-D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Background] Questions et avis pour un récit   Aujourd'hui à 0:22

Revenir en haut Aller en bas
 
[Background] Questions et avis pour un récit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis pour CAPCOM 18 in 1 CPS2 JAMMA PCB
» Votre avis pour un SCOOTER KYMCO GRAND DINK 125
» Votre avis pour une moto école
» Questions peinture
» Le bois, récolte d'avis pour futur message épinglé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: La Bretonnie : son histoire, ses chevaliers, ses châteaux :: Textes-
Sauter vers: