Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Jeu 1 Déc 2016 - 3:12

Par Saint André, c'est dommage, j'aimais bien ton  Rolling Eyes  Razz

Citation :
Et pour ce qui est de tes délires rolistico-viking, je ne connais strictement rien aux civilisation nordique

Ben figure toi que je me sentais relativement inculte à ce sujet après chaque découverte. Ces recherches m'ont poussé à poursuivre des liens wikipédia historiques dans tous les sens et même m'obliger à lire un manga (Vinland Saga) que je trouvais bizarre à la base (des japonais qui s'essayent à de l'historique Vikings ça m'a semblé foireux comme idée Laughing Mais pas déçu au final, j'en ai beaucoup appris).

Mais ce n'est pas en lisant mes "délires rolistico-viking" que tu en apprendras plus sur le sujet, du moins, pas avec sérieux Mr. Green
Il faudrait que je rajoute une note à la fin de chaque paragraphe ou un encadré pour dissocier mes délires de l'authentique ou mes délires inspirés de faits réels car il y en a beaucoup.

Tu apprendras avec moi que le roi danois Knut le Grand a pacifié l'Angleterre (FR) et a conquit la Norvège (FR) avec une flotte de 100 navires (FRE) sauvé la Scandinavie des géants (WTF) et a ordonné aux vagues de s'arrêter ce qu'il s'est passé (LRD).

FR: Fait réel
FRE: Fait réels exagérés, sa flotte devait au mieux comporter 50 navires
WTF: Complètement inventé
LRD: Légende réelle déformée, je laisse Wikipédia expliquer:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Knut_le_Grand - fin de page:
Citation :
Il reste célèbre peut-être à cause de la légende qui raconte comment il ordonna aux vagues de s'écarter. D'après cette légende, il se lassa un jour des flatteries de ses courtisans. L'un de ces flatteurs prétendit un jour que le roi pourrait même se faire obéir par la mer, Knut lui prouva que c'était faux par une démonstration pratique, montrant ainsi que même le pouvoir d'un roi a ses limites. Malheureusement, cette légende est parfois mal comprise, certains pensant que le roi se pensait si puissant que les éléments naturels lui obéiraient, et que l'échec de sa tentative de commander aux flots le ridiculisa. Il est possible que cette légende relève simplement de la propagande pro-Knut.

Le prince puis roi Knut est l'un des personnages principaux du manga Vinland Saga de Makoto Yukimura.*

La ligne Wikipédia qui m'a forcé à lire le manga Razz

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paps
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 36
Localisation : Perfide Albion
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Jeu 1 Déc 2016 - 15:10

Toison d'or a écrit:
Et pour ce qui est de tes délires rolistico-viking, je ne connais strictement rien aux civilisations nordiques (hormis quelques épisodes de la série et un film, le guerrier silencieux, qui m'a laissé une impression ..étrange. geek ), je suis donc avec intéret mais sans intervenir. thumleft
Si tu veux "rafraîchir" tes connaissances tout en te divertissant, je te conseille la série Vikings.
L'exactitude historique est... fluctuante, mais elle ne montre pas les vikings comme des fous sanguinaires avides de pillage (enfin, pas que). C'est assez sympa de voir qu'ils mélangent mythologie nordique (le roi semi-légendaire Ragnar, intervention d'êtres divins ou d'illuminés médusant les foules ?) et des évènements historiques même si, pour les besoins du scénario, ils attribuent aux mêmes personnages des actions qui se sont étalées sur des décennies, voire plus (par exemple la saison 1 couvre le raid de Lindinsfarne en 793, qui est documenté historiquement comme le début des invasions vikings, tandis que les dernières saisons mettent en scène les derniers (enfin je suppose) sièges de Paris entre 885 et 887).
Et la grande force de la série repose sur ses personnages : les acteurs sont bons, très bons AMHA et l'intrigue leur donne à tous l'occasion de briller (sans oublier I love you Katheryin Winnick I love you qui n'a pas un rôle de potiche, oh non).

_________________
Á la guerre, comme en amour, le corps à corps seulement donne des résultats.
Blaise de Monluc

For Pony!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toison d'or
Chevalier à l'épée de bois
Chevalier à l'épée de bois
avatar

Nombre de messages : 2320
Age : 54
Localisation : Lutèce-est
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Ven 2 Déc 2016 - 2:32

En fait, quand je parlais de "quelques épisodes de la série", c'est justement à elle que je pensais. Twisted Evil
De mémoire, j'ai vu toute la saison 1 à l'époque où en en parlait pas mal sur le foroume.
Arrivé au début de la saison 2, j'ai craqué : Ragnar qui passe directement de "chef vénéré" à "solitaire sans femme ni enfant trotro malheureux", j'ai trouvé ça un peu lourd, les ficelles un peu énormes. D’autant que la véracité historique est effectivement "fluctuante" comme tu le soulignes, ce qui me gène d'autant plus que, connaissant mal la période et étant allergique aux approximations historiques, je suis incapable de faire clairement la différence ... scratch
Bref, je vais peut être tenter d'y revenir mais pas tout de suite. thumright

_________________
Mes titres : Toison d'or, chevalier à l'épée de bois, roi d'armes du Très-Noble et Respectable Ordre Chevaleresque des Gros Glands Incapables de Terminer leurs Figs à Temps pour les Concours du Foroume ; chevalier du slip sur la tête ; également connu comme Très-Haut et Très-Saint Prince des Barbouilleurs de Figs ou comme "Toison de Vinci" ; admis à siéger parmi les illustrissimes et révérendissimes membres du conseil de cet auguste forum, porteur enfin de super pouvoirs d'administrateur  ...mais, s'il vous plait, continuez de m’appeler "Toison".
N'hésitez pas à visiter mon site :
Ost de Bourgogne
une armée médiévale bourguignonne à partir de figurines gw converties et peintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toison.d.or.free.fr En ligne
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Ven 2 Déc 2016 - 18:24

Citation :
L'exactitude historique est... fluctuante, mais elle ne montre pas les vikings comme des fous sanguinaires avides de pillage

Tant qu'il n'y a pas les odieux casques à cornes ça va  Laughing
Ce mythe est tellement ancré qu'il faudrait carrément faire une étude sur comment on en est arriver à représenter les vikings avec des casques à cornes  scratch
De ce que j'ai compris, c'est à cause de quelques auteurs du 18e-19e siècles qui se sont amusés à représenter les guerriers vikings avec des casques inspirés de création de pièces "d'art" celtiques. Je pense que c'est devenu la référence à l'époque et a force c'est resté...

Pour en revenir à la série (que je n'ai pas encore regardé, mais je n'ai pas vraiment le temps de regarder une série en ce moment), j'avais trouvé sur Youtube pas plus tard qu'avant-hier un documentaire sur la série Viking et ses inspirations historiques. C'était très intéressant en plus de résumer la série et l'histoire en citant les quelques légères dérives historiques qu'on fait les auteurs pour gérer leur scénario. Ça parlait des premières incursions en Angleterre au donation des terres normandes en passant par les sièges de Paris. C'était vraiment sympa, mais... en retrouvant le lien dans mon historique j'ai vu que Youtube venait se supprimer la vidéo car diffusée illégalement Confused

De plus, dans cette vidéo, ils expliquent que les idées de "vikings fous sanguinaires avides de pillage" c'était principalement parce que c'était les victimes de ces raids qui écrivaient les événements, (les vikings n'écrivaient pas), et de leurs points de vu, les pillages vikings ainsi que les ragots et les histoires qui circulaient à leur sujet c'était presque aussi marquant qu'un 11 septembre.

Mais pour ne pas laisser ce post sur sa faim, je vous partage une autre vidéo, elle dure 10min et est de L'Histoire par les cartes dont le Youtubeur Nota Bene y participe, résumant très bien la période Viking  Smile


_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Ven 2 Déc 2016 - 23:28

Ça va me prendre un certain temps à relire le fluff scandinave, mais il est déjà posé, donc je peux m'occuper des autres pays en attandant.

Donc, on va quitter les terres glaciales du Nord pour visiter les ruines de châteaux et des paysages fumants de notre royaume Bretonnien. Ou plutôt Bretannien, Ou britannique ? Breton ? J'aimais bien les "Duchés-Unis", ça fait United-Dukedoms en Anglais. Ou Royaume de Francie et d'Anglie ? D'Albion ? de Bretannia ?

Voilà un problème qui m’agace, j'ai du mal à nommer un royaume d'une union des îles britanniques et des terres franques... C'est parfois dur de réécrire l'histoire  Rolling Eyes
Mais pourquoi donc fusionner ces deux pays ? Je ne le cache pas, mon affection pour la nation Bretonnienne de Battle est la principale raison. On y reconnait à la fois le royaume de France et d'Angleterre dans cette faction Warhammer.

Voici quelques idée en vrac que j'aimerai appliquer à cette nation. Le plus dur étant de pondre quelque chose de cohérent dans le délire.
Tout d'abord la carte pré-alpha portant encore les noms réelles des villes (avant que mon esprit fou ne les transforme tous comme sur la carte Scandinave  Mr. Green )


Il y a eu aussi un déplacement de plaque terrestre, les îles britanniques ont effectué une rotation de -10°, je trouve que ça rend mieux, avant l'écosse était trop près de la Norvège. Du coup les anciens noms sont un peu penchés ^^'

Pour mon histoire, le royaume Franc a perdu officiellement la guerre de 100 ans. La cause a une nation complotiste (dont je ne donnerai pas le nom   batman  ) qui a éliminé le roi franc et vaincu son armée alors qu'il se rendait à Reims peu de temps après l'écrasante victoire franque de Patay (1429). L'armée Angloise écrasé à Patay et l'armée Franque étrangement disparue sur la route de Reims, les deux camps ont subi de lourdes pertes. Mais les Francs perdent le plus dans cette histoire. Ils perdent Charles VII le prétendant à la couronne (principal motif de la guerre), Mlle Jeanne, qui fut nommé sainte de son vivant par le Pape d'Avignon, et de nombreux chevaliers. Les anglois fortifient la Loire et depuis leurs positions en Guyenne (Bordeau) prennent Bourg la principale ville franque après une sanglante campagne qui fit intervenir pour la première fois un nombre important d'artillerie principalement du côté franc. Les francs fuient sur Toulouse et les Anglois les poursuivent, prenant le dernier duché résistant et destituant le pape d'Avignon (pour rappel de la page précédente, le pape de Rome soutenait les anglois dans la guerre et le pape d'Avignon les francs et les espagnols).
Ainsi le roi anglois Henri VI n'eut plus d'adversaire et s'installa à Paris pour régner convenablement sur la Francie. Il mourut quelques mois plus tard assassiné par une nation complotiste (dont je ne donnerai pas de nom  albino )... Ce qui raviva les tension et fit éclater une guerre civile depuis Toulouse, Carcassonne devient le siège de la résistance Franque aidé par les Espagnols s’opposant aux Anglois principalement au Vinland.

Malgré ce semblant d'union, le nouveau royaume a des gros problèmes d’ordre publiques. Ne pouvant pas tous gérer, le Roi s'arrange pour qu'une noblesse qui lui est fidèle maintiennent l'ordre dans les grandes régions qui sont pour l'occasion redivisés en duchés. Paris est géré par le Roi, la Normandie par un cousin, la Bourgogne toujours tenue par ses alliés, l'Armorique par un serment allégeance du duc breton, l'Aquitaine par un seigneur fidèle Guyennien et Toulouse par plusieurs incompétents. (il y aura aussi une histoire de Rousillon ville maudite Razz ). La poudre noire est interdite dans la partie continentale du royaume pour éviter que les rebelles s'en emparent et prennent les places fortes symboles de l'autorité. La marine royale est épargnée par cet édit.

Deux grands ponts sont en constructions afin d'unir le Royaume, le Pont Saint Georges reliant Calais et l'Anglia, et le pont Saint Michel reliant l'Albion et la Normandie.

Bon, maintenant que ceci est dit, il me reste toujours mon souci de nom évoqué au début de ce message. Comment appeler ce Royaume ? Et j'ai aussi un problème d'identité avec les deux Bretagnes...

Pour remédier au souci des deux Bretagnes, j'ai appelé la partie continentale Armorique, et la partie insulaire Albion, qui, en réalité historique, devrait désigner l'ensemble de la grande île Britannique (Par conséquent la "Bretagne" devrait signifier la Bretagne + la Grande Bretagne, vous suivez ?) Mais ! L'idée que je veux garder, et qui fout un bordel monstre, c'est qu'il y a... Camelot

Le duché de Bretagne qui compte a la fois l'Albion et l'Armorique (qui sont en réalité des sous-régions du duché de Bretagne) dont la capitale est Camelot, duché neutre au conflit au départ (les chevaliers de la table ronde ne s'occupent pas de la guerre car l'odre rassemble aussi bien des chevaliers de Francie que de Bretannia) mais il y eu quand même des affrontements en Armorique (notamment les affrontements entre bretons pro-francs et bretons pro-anglois, cf les conflits joués par Du Guesclin dont La bataille d'Auray).

Donc nous avons la Bretannia (inspiré du mon latin Britannia qui veut dire Bretagne, et le jeu de mot avec Bretonnia) qui représente la "Grande Bretagne", puis le duché de Bretagne peuplé des Bretons (pays d'Arthur et des chevaliers, Camelot se trouvant en Bretagne Ablionaise et Brocéliande en Bretagne Franque) divisé en deux régions, celle appelé Albion (qui désigne la Bretagne insulaire) et l'Armorique (la Bretagne continentale), et il y a aussi les Anglois, d'Anglia, duché à l'Est de la Grande Bretagne dépendant des peuples Anglo-saxons et puis... Oh et puis m####



Edit: J'ai aussi appris que le terme "Brittonique - Brittons - Britonnie" serait potentiellement valide x)

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enguerrand le guerroyeur
Hussard de Bretonnie
avatar

Nombre de messages : 2219
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Sam 3 Déc 2016 - 21:40

MagnanXXIII a écrit:

Voilà un problème qui m’agace, j'ai du mal à nommer un royaume d'une union des îles britanniques et des terres franques... C'est parfois dur de réécrire l'histoire  Rolling Eyes

Tout dépend de qui est à l'origine de cette réunion entre les deux couronnes... Et de la conception du pouvoir que tu lui donnes: centralisation style capétien (donc un seul nom pour tout ce royaume), ou bien un souverain régnant sur plusieurs royaumes et soucieux de conserver les particularismes et identités des différents parties de ses possessions (genre dynastie Plantagenêt régnant sur l'Angleterre, le Pays de Galles, le duché d'Aquitaine, le duché de Bretagne , le duché de Normandie... et respectant les us et coutumes de chaque province, les différentes assemblées).


MagnanXXIII a écrit:

Pour mon histoire, le royaume Franc a perdu officiellement la guerre de 100 ans.
Bon, je pense que je vais arrêter de suivre ton univers!  Mr. Green

MagnanXXIII a écrit:

Ainsi le roi anglois Henri VI n'eut plus d'adversaire et s'installa à Paris pour régner convenablement sur la Francie.
Non là c'est vraiment trop, je ne vais pas tenir le coup, mon coeur va lâcher!  Razz Et me sortir ça un 2 décembre, le jour de gloire pour la France napoléonienne!!!  Mr.Red

MagnanXXIII a écrit:

Deux grands ponts sont en constructions afin d'unir le Royaume, le Pont Saint Georges reliant Calais et l'Anglia, et le pont Saint Michel reliant l'Albion et la Normandie.
Là j'attends d'en voir plus sur le fluff! Intervention divine? Pacte avec un autre peuple (elfes, nains, géants..)?

_________________
"Créfieu messire, n'oubliez point que le monde est rond comme cul de pucelle!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Sam 3 Déc 2016 - 23:49

Enguerrand le guerroyeur a écrit:
Ou bien un souverain régnant sur plusieurs royaumes et soucieux de conserver les particularismes et identités des différents parties de ses possessions (genre dynastie Plantagenêt régnant sur l'Angleterre, le Pays de Galles, le duché d'Aquitaine, le duché de Bretagne , le duché de Normandie... et respectant les us et coutumes de chaque province, les différentes assemblées).

Plutôt Smile
L'explication ? Ben comme les armées royales angloises sont exsangues et que la contestation monte de toutes parts dans le nouveau royaume, diviser pour mieux régner serait la meilleure solution.

Enguerrand le guerroyeur a écrit:

MagnanXXIII a écrit:
Pour mon histoire, le royaume Franc a perdu officiellement la guerre de 100 ans.
Bon, je pense que je vais arrêter de suivre ton univers!  Mr. Green

J'ai un futur et lointain projet de continuer l'univers une fois l'époque de 1500 terminée et de faire un chapitre vers 1800 à la révolution mondiale un peu plus steam-punk, la France sera sûrement de retour. En attendant, les gens de tout le Royaume trouveront le François bien plus noble et l'Anglois sera abandonné petit a petit. Institutionnellement on perd peu être, mais on gagne culturellement.

Enguerrand le guerroyeur a écrit:

MagnanXXIII a écrit:
Ainsi le roi anglois Henri VI n'eut plus d'adversaire et s'installa à Paris pour régner convenablement sur la Francie.
Non là c'est vraiment trop, je ne vais pas tenir le coup, mon coeur va lâcher!   Razz  

Oui, bon, comme je l'ai dit il mourra peu de temps après assassiné. En tout cas, à partir de là que la dynastie des Rois de France et des Rois d'Angleterre sera rompue au profit d'une nouvelle dynastie, sûrement Bretonne ou Normande, des régions ayant toujours eut un pied en Francie et un pied en Albion. Ceci grâce à plusieurs mariages arrangés tout au long de la guerre pour que les deux camps puissent avoir un potentiel soutient de ces régions. Peu être même qu'un chevalier du Graal de bonne lignée symbolisant l'union accèdera au trône (et où étrangement tous ses adversaires mourront mystérieusement  Mr. Green ). J'ai pas encore réfléchi car j'ai besoin de faire un gros travail de ligné pour trouver quelque chose de cohérent.

Citation :
Tout dépend de qui est à l'origine de cette réunion entre les deux couronnes...

Ben, si c'est une ligné bretonne qui prend le pouvoir peu de temps après. Il y a de forte chance qu'elle avantage les synonymes Bretons.

La Ligné royale Angloise étant fragilisée, il faudra aussi désigner un nouveau Duc en Anglie. La guerre des deux roses n'est pas très loin historiquement, il y a du potentiel à creuser.
C'est vraiment la nation à guerres civiles de mon univers. Bien qu'officiellement la guerre de 100 ans est finie, pour la population c'est comme si elle ne s'était jamais arrêtée  Chevalier


Concernant les deux ponts je vais développer ça, j'ai beaucoup d’hypothèse. Je miserais plus à un pacte avec une nation de bâtisseurs plutôt qu'une intervention divine Smile

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Mar 6 Déc 2016 - 21:12

J'ai réfléchis un peu à cette histoire de pont:



Donc, je pense plutôt à un pacte avec une nation de bâtisseurs plutôt qu'une intervention divine
Les saints chrétiens n'interviennent que timidement sur le plan terrestre, ils préfèrent se battre dans le plan Astral, alors que les démons c'est l'inverse. Mais comme les deux plans sont dépendants, la victoire d'un camp dans un plan a des répercussions dans l'autre. Donc pour eux il n'y a pas de priorité, bien que dans ce scénario, c'est au détriment des mortels. Mais l'incursion démoniaque à l'Est et les millions de prières adressés à sa personne a tout de même contraint saint Georges, très vénéré chez les slaves, à intervenir sur ce plan (bien que ça l'embête un peu car chaque jour passé sur le plan terrestre lui prive de plusieurs années de confort dans son palais d’évènements épiques dans le plan Astral Razz - Donc déjà Saint Georges, saint principal chez les Anglois est occupé ailleurs, pas le temps de construire un pont, surtout que c'est pas son domaine.

Mais ces constructions de pont furent si rapides que les populations pensent que c'est les saints eux même qu'il les ont bâti, bien que la vérité est tout autre. Seul le roi et quelques rares privilégiés connaissent la véritable nature des ingénieurs.

Plusieurs hypothèses:
Une nation sur-développé a donné un coup de main, employant d’étranges machines sur le chantier. Peu être une nation neutre qui s'offre au plus offrants (ça pourrait ruiner le royaume, d'où le faible développement de la nation, un peu comme les bretonniens utilisant encore des armures du XIV alors que les autres humains ont des armures XVe-XVIe, pareil pour son peu d'artillerie, ça pourrait aussi forcer une hausse des taxes pour financer le projet, rendant les gueux encore plus pauvre et alimentant la guerre civile). Je verrais bien les nains ou les gnomes.

Les géants ça aurait pu être une bonne idée, le Royaume est en assez bon terme avec les scandinaves à cette époque (ça n'a pas toujours été le cas) et les géants ouvriers sont de très bonnes machines de constructions. Mais, je doute que mes géants, même s'ils sont grands, puissent avoir pied dans la manche, il faudrait plutôt voir du côté des titans, mais ils sont moins pacifiques...

Les elfes c'est pas crédibles. Les elfes de lumière ont quitté le Haut-Midgard pour le Nouveau-Monde depuis que les nains les ont délogé, donc ils sont assez loin. Il y a juste les elfes des bois qui sont restés sur le Vieux Continent. Et les Elfes sombres ont une architecture trop... dark pour coller à ce décor.

Je peux aussi faire intervenir des sorciers d'une école de magie spécialisée dans le bâtiment   Razz

Il y a aussi la nation mystérieuse qui a joué dans la disparition de l'armée Franque sur la route de Reims. Elle aurait les moyens pour construire un tel pont pour le compte d'Henri VI, mais ça aurait été du bénévolat, elle ne cherche pas à s'enrichir, elle a d'autres ambitions... Et moi j'aimais bien les deux ponts "sacrés" qui ont ruiné le pays ^^

De plus, j'ai trouvé ça sur la page wiki de la Guerre de Cent ans:
"En 1434, la Normandie est en insurrection quasi-générale à la suite de l'augmentation des exigences fiscales anglaises"

Finalement les nains sont très bien, une petite commande bien salée passée avec les nains des Alpes scandinaves et le tour et joué, les armées du nouveau royaume n'auront plus besoins de navires pour traverser la Manche. Je dirais que les ponts ont été construits entre 1430 et 1480, il faut que ça soit a une période où les anglois contrôlent les deux côtes, que ça soit pas trop proche de la date contemporaine (1500) et que le délais semblent convenables. Là par contre, 50 ans pour bâtir un tel édifice avec des machines à vapeur je ne sais pas si c'est possible... Surtout pour deux ponts.

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paps
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 36
Localisation : Perfide Albion
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Mar 6 Déc 2016 - 23:19

Je ne réponds qu'à la partie sur l'Anglo-Francie (pourquoi pas le Commonwealth Anglo-Franc puisque dans l'idée le Commonwealth désigne un type de gouvernement, pas uniquement une union commerciale ou de couronnes ?), je n'ai pas encore lu complètement la partie sur les ponts.

Tout d'abord, je trouve que ta justification pour la réunion des deux couronnes tient la route. Après tout, même s'il s'est pris une peignée à Patay, si le Roy de France et son armée victorieuse (et donc toute sa cour et sa famille) disparaissent sur le chemin de Reims, le Roi Anglais étant le seul dans le coin à revendiquer légitimement les deux trônes, il peut parfaitement conclure là l'affaire si tant est qu'il n'a plus d'opposition valide, militaire comme politique, pour le moment.

Là où ça coince selon moi, c'est concernant la situation de la Bourgogne. C'est censé être une puissance de premier plan à cette époque puisque Philippe le Bon obtient en 1435 de conserver les territoires pris à la France, n'est plus un féal du Roi de France, est indépendant de l'Angleterre mais fait du commerce avec eux via les Flandres, et domine totalement ces dernières.
Que la Bourgogne soit assimilée au conglomérat franco-anglois en 1500 me paraît étrange. Si l'union est faible (pas de leader durablement établi, foyer de résistance, gros projets de construction des ponts qui mobilisent personnes et ressources), la Bourgogne a tout intérêt a ne pas contrarier l'empereur germanique comme l'a fait Charles le Téméraire pour au contraire être à l'affut de toute opportunité d'expansion vers l'ouest (surtout que c'était le Roi de France Louis XI qui faisait tout pour contrarier ses ambitions, mais comme celui-ci n'a pas "existé" dans ta timeline, il a une voie royale ouverte devant lui).
Donc si le Téméraire devait suivre son modèle historique, il y aurait plus de sens à ce que ses possessions aillent au St Empire Romain Germanique qu'au Commonwealth Anglo-Franc.

D'ailleurs, quitte à bousculer l'histoire, pourquoi ne pas donner à Charles le Téméraire un plus grand rôle ? Il n'aurait pas à mourir à Nancy et la force de l'armée (professionnelle !) bourguignonne ainsi que ses ambitions en font l'un des personnages de premier plan de cette époque.
Il est né en 1433, on peut penser qu'il s'agit d'un dirigeant rusé mais vieillissant (il aurait eu 67 ans an 1500, son père est mort à 70 ans, donc pourquoi pas), ayant survécu à la guerre de 100 ans et à ses principaux "concurrents" à l'Ouest, ayant établi son autorité sur ses terres et étouffé toute contestation par la force, en pleine intrigue politique contre l'empire germain.

_________________
Á la guerre, comme en amour, le corps à corps seulement donne des résultats.
Blaise de Monluc

For Pony!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toison d'or
Chevalier à l'épée de bois
Chevalier à l'épée de bois
avatar

Nombre de messages : 2320
Age : 54
Localisation : Lutèce-est
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Mer 7 Déc 2016 - 1:43

Hein, hein ... Quelqu'un a dit "Bourgogne" ?... Shocked
Pas sûr que l'option proposée par Paps intéresse Magnan, mais je voulais juste dire que certains historiens prêtent à Charles le téméraire (et peut être à son père avant lui) le dessein de se faire couronner roi de Bourgogne. Ses guerres incessantes (et souvent malheureuses) avaient pour objectif de réunir ses différents territoires afin, peut être, de créer de nouveau un trône de Bourgogne. La Bourgogne était en effet un très ancien royaume tombé dans l'escarcelle de l'empire depuis le XIème siècle. Voir la fiche Wikipédia.

_________________
Mes titres : Toison d'or, chevalier à l'épée de bois, roi d'armes du Très-Noble et Respectable Ordre Chevaleresque des Gros Glands Incapables de Terminer leurs Figs à Temps pour les Concours du Foroume ; chevalier du slip sur la tête ; également connu comme Très-Haut et Très-Saint Prince des Barbouilleurs de Figs ou comme "Toison de Vinci" ; admis à siéger parmi les illustrissimes et révérendissimes membres du conseil de cet auguste forum, porteur enfin de super pouvoirs d'administrateur  ...mais, s'il vous plait, continuez de m’appeler "Toison".
N'hésitez pas à visiter mon site :
Ost de Bourgogne
une armée médiévale bourguignonne à partir de figurines gw converties et peintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toison.d.or.free.fr En ligne
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Mer 7 Déc 2016 - 2:11

En effet, je n'avais pas trop réfléchi à la Bourgogne et au sort de Charles le Téméraire. J'ai juste agrandi le duché jusqu'aux frontières génoises, prenant les places franques à l'Est pendant que les Anglois descendent vers l'Ouest.

Avec l’assassinat d'Henri VI (on peut imaginer que ça débouchera sur la guerre des deux roses) et la situation instable du nouveau Royaume, Charles le Téméraire pourrait profiter de la situation.
Même si la Bourgogne ressemble plus a un état indépendant et plus proche du saint Empire, je préfère qu'elle reste associée au royaume résultant de la guerre de cent ans. Rien que pour leur implication, leur rapprochement avec les anglois (comme les Francs n'ont pas repris le dessus les bourgognons n'ont pas changé de camp). Il faudrait trouver une pirouette scénaristique pour séparer la région du Saint Empire, Charles le téméraire aurait-il réussi a être couronné roi de Bourgogne, puis s'emparer du trône Franco-Anglois vacant ? Je ne connais pas très bien les lignés du côté anglois-franc-bourguignons, mais je n'aime pas cette dernière idée qui me parait trop ambitieux ou farfelue. Un établissement simple de la vassalité du duché avec le nouveau roi en échange de *imagination libre, quelque chose qui plairait bien au téméraire* ou suite à un événement (soit du côté Royal, soit du côté Impérial, ou même fantastique) me parait plus modeste.

De toute façon, comme j'ai répondu à Enguerrand, les duchés qui figurent sur la carte sont très indépendants. Le Royaume Franco-Anglois n'est pas ici représenté comme une nation unie, mais plus un aggloméra de nations liées par alliance ou vassalité "officielle" envers le Roi. Ce dernier n'ayant pas vraiment de pouvoir, à part sur son propre territoire.

Reste encore à déterminer qui sera le roi de ce royaume, et quel nom donner à ces terres.

-J'ai finalement rejeté le "Duchés-unis", bien que je le trouvais marrant pour son jeu de mot avec l'United-Kingdom, il ne reflète pas du tout la situation, les duchés ne sont en pratique pas vraiment unis...
-Il y avait aussi le terme de "Frangleterre", mais ça me fait plus rire qu'autre chose Razz
-Si la couronne passe à un breton, j'aurai fait d'une pierre deux coups en appelant le tout Royaume de Bretagne - vu qu'il y a déjà une Bretagne insulaire et une "Bretagne" continentale - mais il faudrait innover car le terme "Bretagne" seul n'a aucun lien avec le reste de la Francie. J'avais aussi pensé au Royaume de Grande Bretagne, mais Grande-Bretagne veut justement signifier la Bretagne insulaire donc ça ne m'aide pas... Bien que partir de la Bretagne est l'idée qui me plait le plus pour l'instant.
-Il me reste les jeux de mots comme Bretannie, Britonnie ou Bretonnie... heu...attendez... drapeau ... mais bof Boulet
-Commonwealth c'est une idée, mais je trouve le terme trop moderne et pas assez médiéval franc-parlé.

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paps
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 36
Localisation : Perfide Albion
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Mer 7 Déc 2016 - 19:00

Citation :
-Commonwealth c'est une idée, mais je trouve le terme trop moderne et pas assez médiéval franc-parlé.
Le premier Commonwealth d'Angleterre est apparu en 1649, à l'issue de la première guerre civile anglaise. Alors oui, c'est un chouïa moins médiéval, mais les conditions d'apparition sont très similaires à ce que tu as mis en place.

Citation :
Même si la Bourgogne ressemble plus a un état indépendant et plus proche du saint Empire, je préfère qu'elle reste associée au royaume résultant de la guerre de cent ans.
Pour l'empire, oui et non. Au moment de la guerre de 100 ans, elle est résolument tournée vers/contre la France. C'est surtout après la guerre et la mort de Charles le Téméraire qu'elle retombe (Philippe le Bon lui a obtenu une espèce d'indépendance en son temps) sous la coupe de l'empire puisque sa fille Marie épouse l'empereur Maximilien Ier et lui refile toutes les terres de Bourgogne, donc (ce sont les grands-parents de Charles Quint, né en 1500, tiens, ça peut faire un point de repère ou une intrigue pour tes joueurs ?).
Donc que la Bourgogne se rapproche de l'Angleterre si l'armée française se fait kidnapper avant Reims (et donc couper les terres bourguignonnes en 2, ce qui a conduit au traité d'Arras (après avoir brûlé Jeanne)), ça peut coller. Mais oui, je pense qu'il faille insister qu'il s'agit plus d'un allié puissant, aux intérêts pourquoi pas convergents (ou du moins à l'affût d'une faiblesse) plutôt qu'un état inféodé.

Citation :
Charles le téméraire aurait-il réussi a être couronné roi de Bourgogne, puis s'emparer du trône Franco-Anglois vacant ?
Je cite le Wikipedia de sa fille : "son père (donc, le Téméraire) descend en ligne directe de Jean II le Bon (roi pendant "l'intermède" de la guerre de 100 ans en 1350) et sa mère de Saint Louis par Robert de Clermont". S'il n'y a pas moyen de revendiquer le trône en son nom ou en celui de sa femme en l'absence de candidat légitime, je ne sais pas ce qu'il faut Razz

_________________
Á la guerre, comme en amour, le corps à corps seulement donne des résultats.
Blaise de Monluc

For Pony!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Mer 7 Déc 2016 - 19:42

Paps a écrit:

Citation :
Charles le téméraire aurait-il réussi a être couronné roi de Bourgogne, puis s'emparer du trône Franco-Anglois vacant ?
Je cite le Wikipedia de sa fille : "son père (donc, le Téméraire) descend en ligne directe de Jean II le Bon (roi pendant "l'intermède" de la guerre de 100 ans en 1350) et sa mère de Saint Louis par Robert de Clermont". S'il n'y a pas moyen de revendiquer le trône en son nom ou en celui de sa femme en l'absence de candidat légitime, je ne sais pas ce qu'il faut Razz

Ah ouais, quand même... Razz
Pour le Saint Empire, je voulais garder le duo Frédéric III en Empereur vieillissant et Maximilien en tant que Roi Romain (c.a.d le candidat au trône impérial). Certes, il y a un décalage de 7 ans (Frédéric meurt en 1493) mais qu'est ce que c'est sept ans de décalage entre l'Histoire et une Uchronie ? ^^

De toute façon, j'aimerais que l'univers jouable se déroule durant la dernière décennie du XVe siècle. Ça pourrait correspondre à la bulle papale Inter caetera de 1493 dont je ferai sûrement un événement clé de l'Âge de Vinland.

Si je reste sur la simple vassalité du duc de Bourgogne avec le nouveau Roy, il y aurait un intérêt de taille. Le Roy pourrait confier certaines terres du Vinland à la Bourgogne, ce que le Saint-Empire ne peut pas confier (il y a un blocus scandinave sur la route du Nord contre les navires impériaux allant au Vinland). Le Vinland qui est aussi considéré comme le dernier salut du royaume, les richesses de là bas pourraient redresser le pays en ruine.

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Dim 11 Déc 2016 - 16:23

Après de nouvelles recherches et réflexions, voici la nouvelle configuration:

Le Royaume se nomme officiellement Royaume de Grande Bretagne. Ses habitants sont appelés par les étrangers les Bretonnois, bien que cette appellation fait rire les concernés.

Le nouveau Roi est Jean VI le breton, dit l’unificateur – Duc d’Armorique et Roy de Grande-Bretagne. Siège à Nantes ou à Rennes (faut que je tranche).
Il né d'une union Bretonne et Anglaise, il y a sûrement du potentiel du côté de l'union de Fils de Jean IV de Bretagne de la ligné des Montfort et de Jeanne de Navarre, faut voir.
Jean VI entra dans l'ordre de la Table ronde vers 1400 et parti à la recherche du Graal. On n'eut plus de nouvelle de lui depuis des décennies, il était de toute façon rare de voir un chevalier de la quête revenir, on le considéra comme mort. Il revint un siècle plus tard annonçant que les saints l'avaient désigné pour mettre fin à la guerre et unir les peuples des Bretagnes, il mit fin à la guerre en s'alliant à Henri VII qui cherchait de l'aide dans la guerre des deux roses et il remit à leurs places Charles le Téméraire et Louis II d'Orléans qui étaient rentrés en conflit pour la couronne. Jean VI, soutenu par Henri VII, promet de restituer les colonies Franques du Vinland prisent pas les anglois durant la guerre et aussi de donner des terres à la Bourgogne dans le Nouveau monde en échange de la vassalité.

Concernant les duchés:


Le duché d'Anglie est gouverné par le Duc Henri VII de la nouvelle dynastie des Tudor, vainqueur de la guerre des deux roses. Proche de l'aristocratie Bretonne.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Deux-Roses

Le duché de Francie est gouverné par le Duc Louis II d'Orléans. (Voir Louis XII sur l'arbre généalogique)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Arbre_g%C3%A9n%C3%A9alogique_des_Valois,_des_M%C3%A9dicis_et_des_Bourbons

Le duché de Bourgogne est gouverné par le Duc Charles le Téméraire

Les duchés de Toulouse, d'Aquitaine et de Normandie restent à définir. Des familles nobles proches des Anglois qui avaient le contrôle de ces terres durant la guerre -> forte contestation contre ces familles dans ces duchés.
Le statut de l'Ecosse, du Pays de Galles et de l'Irland est aussi à définir.

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toison d'or
Chevalier à l'épée de bois
Chevalier à l'épée de bois
avatar

Nombre de messages : 2320
Age : 54
Localisation : Lutèce-est
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Dim 11 Déc 2016 - 21:25

Le fantôme de Charles le téméraire te remercie du fond du cœur. Laughing

_________________
Mes titres : Toison d'or, chevalier à l'épée de bois, roi d'armes du Très-Noble et Respectable Ordre Chevaleresque des Gros Glands Incapables de Terminer leurs Figs à Temps pour les Concours du Foroume ; chevalier du slip sur la tête ; également connu comme Très-Haut et Très-Saint Prince des Barbouilleurs de Figs ou comme "Toison de Vinci" ; admis à siéger parmi les illustrissimes et révérendissimes membres du conseil de cet auguste forum, porteur enfin de super pouvoirs d'administrateur  ...mais, s'il vous plait, continuez de m’appeler "Toison".
N'hésitez pas à visiter mon site :
Ost de Bourgogne
une armée médiévale bourguignonne à partir de figurines gw converties et peintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toison.d.or.free.fr En ligne
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Lun 19 Déc 2016 - 2:39

Je viens de découvrir une chaîne Youtube, son propriétaire s'amuse à faire des Uchronies. Quand j'ai vu ça je me suis dit "chouette je vais pouvoir lui voler ses idées m'inspirer"  Razz

Il y a fait une vidéo "Et Si l'Angleterre Gagnait la Guerre de 100 Ans ?"



Comme moi il galère à trouver un nom sérieux à la "Frangleterre". Et le coup de la météorite me fait penser à mon scénario de la route de Reims Laughing  Laughing  Laughing

Il a aussi fait "Et Si Les Vikings Avaient Colonisé l'Amérique ?" qui a attiré mon attention, sans pour autant me donner de nouvelles idées.

Et potentiellement "Et Si La Peste Noire Avait Anéanti l'Europe ?" et "Et Si Les États Latins d'Orient Survivaient ?", mais ce sont des vielles vidéos où ils faisaient quelques fautes qui piquent quand il explique les événements historiques (bien qu'il le corrigeait par après en commentaire sur la vidéo). De plus, ces dernières uchronies chambouleraient trop les bases que mon univers a déjà acquis, bien que je peux les minimiser pour les conserver (comme augmenter les dégâts de la peste dans le temps plutôt qu'en intensité ou garder quelques forteresses chrétiennes en orient, genre la moitié).

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Sam 31 Déc 2016 - 14:58

Coucou,

J'ai essayé de rassembler les races et nations importantes de mon univers sous forme de tableau. Il y a encore pas mal de case vide "A définir" et aussi des éléments qui vont sûrement changer avec le temps. Notamment au niveau des nouvelles nations du Nouveau Monde, ce sont des grandes colonies européennes indépendantes donc il faut tout leur inventé (nom de nation, gouvernement etc).






_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Lun 6 Mar 2017 - 0:49

Me revoilà !

Mes joueurs trimbalent une carte dans leur inventaire du Vieux Continent depuis longtemps et j'ai toujours pas eu le loisir de la faire.
Donc voilà, après avoir sacrifié mon weekend, j'ai pondu la carte du Vieux Continent fantastique de l'Âge de Vinland.

La version Géopolitique avec juste les villes importantes:

Cliquez sur la miniature pour afficher l'image en taille réelle.


Ou dépliez le spoiler:
Attention c'est très très Grand:
 

Et la version avec toutes les villes:



Attention c'est très très Grand:
 

Petit jeu, essayez de retrouver le vrai nom contemporain de toutes les villes, au moins celles de Grande Bretagne Laughing

PS: Particulièrement content de mon jeu de mot sur Avignoble Mr. Green

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Mar 14 Mar 2017 - 2:39

Revue de copie, j'ai finalement gardé les noms originaux des mers Baltique, Méditerranée, d'Arabie et Noire.
La mer Caspienne nommée Mer Khanlissienne est une référence à la mer Khvalissienne qui était son vrai nom au Moyen Age, et "Khan" est une référence au titre Mongol car la région est connue pour avoir abrité la dernière résistance de la Horde d'Or (un des royaume mongol héritier de l'Empire de Gengis Khan en Asie de l'Ouest). C'est assez important de citer cette présence car elle marque la fin de la chronologie Rus' de l'univers: fin de l’oppression mongole de la Horde d'Or et déversement des Hordes Chaotiques depuis les Monts Éternels.

Pour les montagnes des Carpates, j'ai pas eu beaucoup d'inspiration, je les ai appelés les Montagnes Noires. Ça me fait beaucoup trop penser à Warhammer donc j'hésite à le garder.
L'idée c'est d'en faire des montagnes lugubres juste à côté des terres morts-vivantes de Valachie. Pareil pour la mer Noire...

Pour les Alpes, les appeler les Monts Blancs me fait marrer. En référence au Mont Blanc tout bêtement.
Les Pyrénées s'appellent les monts ardents. C’est tout con, c'est a cause de l'origine du nom qui est assez flou et certains pensent que le "Pyré" viendrait du grec "Pyro" - Feu, soit disant parce à une époque il y aurait eu un grand incendie à cet endroit (en même temps quand on regarde les infos espagnols en été il n'y a que ça Rolling Eyes ). Donc voilà, je trouve que ça colle bien Smile

Pour la Mer rouge, elle s'appelle le Mer de Sang. Tout simplement car elle est vraiment rouge de sang, la cause à un rituel nécromantique qui a asservi les tombeaux à l'époque de l'Apocalypse de l'An Mil. Bien qu'elle est désagréable à voir rien qu'en pensant à son contenu, elle est souvent utilisée par les marchands ottomans pour aller en inde et des fois les européens, enfin si les ottomans veulent bien les laisser passer tranquillement, ce qui est rarement le cas...

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Dim 19 Mar 2017 - 3:15

Coucou,

J'ai passé la journée a approfondir le royaume de Grande Bretagne. J'ai fait un listing des guerriers pouvant être vu dans une armée du royaume, et le plus dur a été de trouver une illustration pour chaque concept. Il y a beaucoup d'historique, un peu de bretonnie et de fantasy en général. J'ai tenté de donner la source de chaque illustration, la majorité a été trouvée grâce à une recherche sur pinterest. Il y a quand même deux illustrations que j'ai scanné à partir de des documents que je possède (le paysan du magazine Guerre & Histoire et le couleuvrinier qui sort d'un jeu de carte). Je les ai rangé par catégorie Personnage/commun/rare/légendaire un peu comme un livre d'armée warhammer Wink

https://drive.google.com/open?id=0B714a4iCaKT3dVpNWGZxbTNCMTA

Sinon j'aimerai bien trouver un autre nom pour le Royaume de Grande Bretagne. Pour ceux qui ont suivit c'est une unification de l'Albion et de la France autour d'un roi breton lors d'un incroyable merdier TGCM de la guerre de cent ans. Le terme Grande Bretagne va très bien, sauf que la référence est vraiment trop proche du terme géographique actuel ciblant uniquement l'Albion Confused
L'idéal serait de garder Bretagne mais de rajouter autre chose à côté que "Grande". J'ai cherché des synonyme de grand, mais rien n'est convainquant. Si vous avez des idées je suis preneur Wink

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enguerrand le guerroyeur
Hussard de Bretonnie
avatar

Nombre de messages : 2219
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Mar 21 Mar 2017 - 22:14

Salut Magnan! Et bien, superbe travail, ça avance! Wink

Bon, quelques réflexions: J'ai jeté un coup d'oeil sur le listing des perso et guerriers de ton armée Fraco-anglaise. Très bien illustré, magnifique ambiance Breto-Conféro-Equitainienne! Razz Curieux de savoir ce que donne ton "orgue des sorcières"! Question
Je m'interroge plus sur la cohabitation entre ton clerc d'un côté, et l' enchanteur-fée de l'autre... J'ai beaucoup de mal à les imaginer dans la même armée, et pour ne pas dire dans la même nation! Le clergé catholique a justement cherché à supprimer toutes traces de l'ancienne tradition celtique-druidique (le dieu unique doit l'emporter sur les rites païens)... Ils se sont même réappropriés les mythes celtes en les mettant à la sauce chtrétienne (comme le passage du mythe du chadron de Bran à celui du Graal) pour éradiquer le paganisme... Donc là franchement je trouve que ça ne colle pas trop.

Je compatis également aux lacunes pour nommer l'union des couronnes de France et d'Angleterre (En même temps on a pas idée d'imaginer parielle hérésie! Razz ). Visiblement tu veux mettre en avant le côté breton-celte... Grand Royaume de Logre (référence au roi Arthur). Royaume de Logres-Occitanie? Royaume de Logre-Francie? scratch

_________________
"Créfieu messire, n'oubliez point que le monde est rond comme cul de pucelle!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Mer 22 Mar 2017 - 2:05

Citation :
Curieux de savoir ce que donne ton "orgue des sorcières"!

C'est inspiré d'une proposition Warfo pour une machine de guerre bretonnienne dans les parties de siège "l'orgue à cochon"

Citation :
L'orgue à cochon: (Bretonniens uniquement) 90 pts ( par Slagash le Lascif)

Servant M4 CC2 CT2 F3 E3 PV1 I3 Cd6
Orgue M- CC- CT- F- E5 PV4 I- Cd-

Immunisé à la psychologie, Durant sa phase de tir, toute unité ennemie dans un rayon de 12ps doit immédiatement effectuer un test de panique. L'orgue n'a aucun effet sur les unités immunisées à la psychologie, en revanche, les elfes victimes de l'orgue doivent effectuer leur test avec un malus de -1 en Cd du fait de leur sensibilité naturelle.

J'ai trouvé ça tellement débile et génial à la fois Razz

Citation :
Je m'interroge plus sur la cohabitation entre ton clerc d'un côté, et l'enchanteur-fée de l'autre...

Ah ben oui, le fameux https://www.youtube.com/watch?v=I3hqlFCP3zY Razz

C'est compliqué, il faut encore que je me plonge dans l'étude des légendes arthurienne de Wace et de Chrétien de Troyes pour détailler ce paradoxe.
Mais j'ai déjà "des idées", pas beaucoup approfondies mais ça sera la base du raisonnement.

Explication de la la cohabitation Dame du Lac et Église Chrétienne:

Déjà, toutes les croyances au mythe arthurien sont d'abord localisées en Armorique et en Albion, en particulier dans la noblesse dont le Duc de Bretagne, une institution assez influente en somme, la population de la région a donc suivi. En même temps on est dans un monde où la magie et les interventions divines sont visibles (selon le principe des dieux de Terry Pratchett; que la naissance et la puissance d'une déité dépend du nombre et de la piété de ses croyants) et cela depuis 1001.

Les moines chrétiens cherchèrent, comme à leurs faucheuses habitudes (ils diront que c'était "pour le travail" Laughing ), à trouver une explication du mythe selon leur dogme et à christianiser la légende pour l'étouffer et détourner les manants incultes des sombres légendes païennes et les conduire vers le droit chemin. Seulement, ça a eu l'effet inverse et le rapprochement de la légende au christianisme a redonné de l'intérêt au mythe (certes transformé, notamment le fameux Graal) et l'a rendu célèbre un peu partout. Ça a crée des passions et des chevaliers pleins de rêves concernant l'esprit chevaleresque (des fans d'une fiction, un peu comme nous rôlistes et joueurs Warhammer) ont commencé à jouer tellement au jeu qu'ils ont eu des illusions ou des visons plus concrète de ce qu'ils aspiraient, la Dame était née dans le monde des Esprit. Les récits de rencontre entre elle et des chevaliers se propagèrent, et comme le gueux est très crédule, ça a renforcé la puissance de la nouvelle déité. Les mythes prirent forme notamment dans la forêt de Brocéliande (que je localise en Armorique) et devant la nature concrète de ces mythes, ils n'étaient plus possible de nier cette légende, même pour le clergé chrétien. Il y eut donc urgence au sein de l’Église romaine, qui risquait de perdre leur influence en Albion et en Armorique au profit d'une nouveau culte grandissant. Il était d'autant plus urgent que certains religieux chrétiens commencèrent à vouer des messes pour la Dame et a promouvoir la légende par les livres (Wace était clerc, et Chrétien de Troyes s'appelle quand même "Chrétien" bordel  Razz ).

Effrayé par un schisme imminent, le pape Innocent II canonisa la Dame du Lac, Sainte Niniane entra donc dans le "Saint Panthéon Apostolique Romain" (en opposition au Saint Panthéon Apostolique Byzantin et bientôt le Saint Panthéon Apostolique Germain) en tant que saint ange patron des Bretagnes. Le culte s’affermit ainsi dans une version bâtarde entre mythe celte et modification chrétienne (on parle de Graal ayant recueillit le sang du christ et non de chaudron de Bran) et comme les croyances des hommes sur terre influent le monde des esprits...

Cette canonisation d'une déité païenne ne fut pas au goût de tout le monde, vers 1160 apparait l'antipape Victor IV soutenu par l'Empereur du Saint Empire (les germains qui s'en tapent complètement du mythe arthurien et qui furent les premiers à crier à l'"hérésie au bûcher"). Le schisme religieux le plus important de mon univers arriva ainsi, donnant naissance à l’Église Germanique qui proclamera ses propres saints et sera intolérante à l'égard des païens tel que les scandinaves et les lituaniens convertis à coup de "chevalier teutonique dans ta gueule !" (les lituaniens seulement, les scandinaves se sont mieux défendus).

Je rajoute un point important de la nature des églises chrétiennes de mon univers, après presque un demi-siècle à vivre dans le chaos (l'apocalypse de l'An Mil c’était pas joyeux), les communautés religieuses étaient plus isolées et livrées à eux même. Elles ont développé leurs propres identités et souvent en priant leur saint locaux. Des héros se sont aussi illustrés durant cette période, il arrivait qu'un homme à lui seul sauve un village d'une attaque d'un démon-majeur, bien qu'il est plus raisonnable de penser que ces légendes furent exagérées ou totalement inventées (il était difficile dans une période aussi troublée de connaitre la vérité), mais ces histoires de grands guerriers sauvant des villes ou des royaumes furent très populaire à cette période, empêchant de sombrer les gens dans la folie en s'agrippant à un espoir, celle d'un héros qui viendrait les sauver du cauchemar. Quoi qu'il en soit, réalités ou mythes, ces héros furent vénérés en tant que saints, souvent martyr (car la plupart étaient introuvables après la propagation de leur histoire et considérés comme mort, on se demande bien pourquoi...).

Ceci a popularisé une forme de culte basé sur les saints plutôt que sur un unique Dieu. Et comme les puissances du monde des esprits reflètent leur puissance de culte, on voit plus souvent des interventions des saints plutôt que de Dieu ce qui affermit encore plus leur pouvoir. On fini par avoir une église chrétienne mi-monothéiste et mi-polythéiste, l'hénothéisme que sa s'appelle. Les adeptes prient d'avantage leurs saints et évoque Dieu uniquement dans des expressions "Oh mon Dieu !" "Dieu soit loué !" etc, seul le pape qui est le représentant universel de l’Église se prétend être le seul adepte de Dieu, c'est lui qui a le pouvoir de canoniser de nouveaux saints et de nommer des archevêques (dans cet univers, les archevêques sont les responsables du culte d'un saint en particulier, un peu comme le grand théogoniste de l'Empire qui est le responsable du culte de Sigmar et Ar-Ulric le responsable du culte d'Ulric).

Fiou, j'ai écrit beaucoup, j'ai pu réfléchir et goupiller pleins d'aspect à l'univers que je n'avais pas réfléchi auparavant Smile

Ah, et si on veut de la vraie religion celtique, il faut se pencher sur les tribus celtes de l'Ombre d'Albion, ces gars là sont isolés du reste du vieux continent depuis l'an Mil et sont retournés à leurs anciennes traditions. Mais n'étant pas expert en mythologie celtique, il faudra attendre un moment avant que je détaille leur fluff Wink


Citation :
Je compatis également aux lacunes pour nommer l'union des couronnes de France et d'Angleterre (En même temps on a pas idée d'imaginer parielle hérésie! Razz ). Visiblement tu veux mettre en avant le côté breton-celte... Grand Royaume de Logre (référence au roi Arthur). Royaume de Logres-Occitanie? Royaume de Logre-Francie?

Il y a bien la "Frangleterre" inventé par les journaux britanniques révélant un projet fou des alliés de la 2nde Guerre Mondiale de fusionner la France au Royaume-Uni (vite abandonné , c'était juste pour assurer la transition politique après la libération apparemment). Mais je trouve ça tellement débile que ce serait une honte Laughing

Je privilégie plutôt le côté "Bretagne" du royaume, déjà parce qu'en 1500 c'est un roi breton qui est à la tête du pays (pleins de duchés divisés et indépendants pour être plus juste) et le fait que Bretagne veut aussi signifier à la fois l'Armorique que l'Albion. Et j'avoue être attaché à l'inspiration de la "Bretonnie".

Le "Royaume de Logre" est une bonne idée, je vais y réfléchir, merci Smile

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paps
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 36
Localisation : Perfide Albion
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Mer 22 Mar 2017 - 21:55

Merci Magnan, c'est un pavé certes, mais un pavé des plus intéressants. Je prendrai le temps de réagir en détail plus tard.

En attendant :

Citation :
Je privilégie plutôt le côté "Bretagne" du royaume, déjà parce qu'en 1500 c'est un roi breton qui est à la tête du pays (pleins de duchés divisés et indépendants pour être plus juste) et le fait que Bretagne veut aussi signifier à la fois l'Armorique que l'Albion. Et j'avoue être attaché à l'inspiration de la "Bretonnie".

Je prends à contre-pied, mais : Grande-Albion ? Albionnie ? Royaume de Bretalbion ? Duché Uni de Bretagne Normande et Continentale ? (le "Normande" faisant plus référence à la caste au pouvoir, descendant de Guillaume le Conquérant, qu'à la région de la Normandie. Et puis ça fait un clin d'oeil aux Vikings Wink )

_________________
Á la guerre, comme en amour, le corps à corps seulement donne des résultats.
Blaise de Monluc

For Pony!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2251
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   Jeu 23 Mar 2017 - 16:48

Arf, rien ne me plait.

Oh et puis zut, ce sera la Bretagnie. Voilà ! Le royaume de Bretagnie ! Fait plus chier Zilich* !!!


*Zilich, dieu mineur du Khaos, dieu perturbateur d’esprit, de la distraction et du manque d’inspiration. Je l'ai rajouté en toute fin de ma liste des dieux occultes par... heu... manque d'inspiration Razz

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Etude et création : L'Âge de Vinland - 1500
» Avis de création, et présentation des Soldats du feu d'Hurlevent.
» [tutorial Graphique]Création de sprite en tout genre.
» Aide pour création d'une épée
» création de costumes GN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: Miscellanées :: Jeux de rôle-
Sauter vers: