Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chevalier-lutin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mictlantecuhtli
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 272
Localisation : Belgique, province de Liège
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Chevalier-lutin   Sam 20 Aoû 2016 - 23:27

Bonjour, bonjour.

Il n'est pas dans mes habitudes d'exposer mon travail au travers de photos (car je suis loin de me considérer comme un grand peintre), mais comme je m'atèle peu à peu à la peinture de mes bretonniens, je me suis dit : pourquoi pas ?

Plutôt que d'exposer une unité très conventionnelle, j'aimerais partager avec vous cette petite bizarrerie :



La figurine fait partie du groupe des "familiers célèbres". Ils étaient dix, rassemblés dans un blister que GW a désormais supprimé mais sur lequel j'ai pu faire main basse avant sa disparition. Celui-ci - qui singe un chevalier à pied - n'est pas pour rien dans mon achat ... Je l'ai affectueusement baptisé le "chevalier-lutin".

Ne prêtez pas trop attention au socle : ma peinture verte était très mal mélangée, ce qui a abouti à ce répugnant aspect grumeleux. Ce détail a maintenant été corrigé par un nettoyage complet et une nouvelle couche de peinture.

Bien qu'ayant opté à l'origine pour une armure d'acier, je me suis ravisé devant le manque de variété que ce choix impliquait ; à savoir que seuls le pommeau et la garde de l'épée étaient d'une couleur différente du reste de la pièce. Le choix d'une armure en bronze est certes très peu orthodoxe, mais je trouve que ça lui donne son petit cachet en l'absence d'un vrai tabar.  

A titre de comparaison, voici le preux chevalier au côté d'un homologue monté (qui, lui, n'est pas encore tout à fait achevé) :



Comme j'aime beaucoup cette pièce, je pense l'aligner un de ces jours en tant que chevalier avec la vertu de sollicitude. C'est assez drôle (à mon sens) et ce sera une belle humiliation pour tout personnage adverse qui tombera sous ses coups !

Voila, voila. Vos retours sont les bienvenus si vous le souhaitez (n'oubliez pas que c'est par choix que je n'orne pas le socle de mes figurines, inutile de m'en faire le reproche  Wink ).

Salutations à tous.

Mic'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier Rouergue
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 34
Localisation : Salon de Provence
Date d'inscription : 11/12/2013

MessageSujet: Re: Chevalier-lutin   Sam 20 Aoû 2016 - 23:40

Ah ! Les bons vieux familiers de la V5... je me rappelle encore les voir en N&B dans les pages de la VPC du whit dwarf...

Sinon le bronze c'est très bien. Et toute façon c'est toute petite figurine avec peu de détails. Beau rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toison d'or
Chevalier à l'épée de bois
Chevalier à l'épée de bois
avatar

Nombre de messages : 2462
Age : 55
Localisation : Lutèce-est
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: Chevalier-lutin   Dim 21 Aoû 2016 - 0:50

Mictlantecuhtli a écrit:
Il n'est pas dans mes habitudes d'exposer mon travail au travers de photos
Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et je trouve ton initiative tout à fait louable. Le familier est effectivement une figurine intéressante et ton traitement est très bien vu. Le ton bronze ajoute de la profondeur et un peu de noirceur au personnage. En l'état, la figurine me fait penser à Tyrion, de GOT : des tonnes d'intelligence et de malice dans un petit être difforme. Twisted Evil
Même si j'ai cru comprendre qu'il était inutile d'évoquer le soclage, je vais quand même le faire (on est comme ça en Bretonnie : jamais peur de rien ni de personne rambo ). Je peux comprendre le parti pris mais il me semble qu'il faudrait quand même poser un peu de pâte entre les jambes pour cacher la barre de liaison. De la même manière, l'affreuse touffe d'herbe qui attache les pattes de chevaux V6 au sol est encore plus moche sur un socle nu. Pourquoi ne pas la faire sauter ? Question
Bref, si je comprend le trip "peinture nue sur le socle" il me semble qu'il faudrait le travailler un peu plus avant peinture. Je dis ça parce que, si tu ne considère pas comme un "grand peintre", tu passes suffisamment de temps dessus pour que les figurines aient de la gueule, j'en veux pour preuve le free-hand sur ton chevalier qui me semble parfaitement maitrisé.  Twisted Evil
Personnellement, j'en redemande, des photos comme ça. thumleft

_________________
Mes titres : Toison d'or, chevalier à l'épée de bois, roi d'armes du Très-Noble et Respectable Ordre Chevaleresque des Gros Glands Incapables de Terminer leurs Figs à Temps pour les Concours du Foroume ; chevalier du slip sur la tête ; également connu comme Très-Haut et Très-Saint Prince des Barbouilleurs de Figs ou comme "Toison de Vinci" ; admis à siéger parmi les illustrissimes et révérendissimes membres du conseil de cet auguste forum, porteur enfin de super pouvoirs d'administrateur  ...mais, s'il vous plait, continuez de m’appeler "Toison".
N'hésitez pas à visiter mon site :

une armée médiévale bourguignonne à partir de figurines gw converties et peintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toison.d.or.free.fr En ligne
Mictlantecuhtli
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 272
Localisation : Belgique, province de Liège
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Chevalier-lutin   Mar 23 Aoû 2016 - 2:05

Citation :
Même si j'ai cru comprendre qu'il était inutile d'évoquer le soclage, je vais quand même le faire [...]

Aucun souci ! (je tends juste touuuuuuut doucement la main vers ma lance afin de déclarer une charge sur l'impudent ...)

Je sais que mon traitement des socles - ou plutôt mon absence de traitement - heurtera toujours certaines sensibilités. Pour ma part, j'ignore tellement cette partie d'un modèle, afin de me concentrer exclusivement sur la figurine, que même un socle avec une fente non comblée ne me heurtera pas plus que ça (c'est dire mon niveau de tolérance !). Ici, j'ai tout de même fait un "gros" effort, car j'ai rempli les vides laissés par la barre de raccord des jambes avec des fragments de grappes retaillés et un peu de sable mêlé de colle pour imiter la texture naturelle du socle. Ce qui se remarque encore beaucoup, je l'admets, c'est le point central de coulée.

Peut-être qu'un jour je remédierai à tout ça. Pour l'heure, je suis une telle limace en peinture que je m'auto congratule déjà quand je parviens à achever une pièce.

Par contre, assez d'accord concernant cette touffe d'herbe sous le sabot du cheval. J'ignore pourquoi les sculpteurs se sont sentis obligés d'ajouter un élément aussi peu esthétique. A moins qu'il ne s'agisse d'un pont qui aide le plastique à mieux circuler dans le moule lors de la coulée.

Je ne suis guère à ce genre de retouche pour le moment, mais il est en effet fort probable que je finisse par trancher dans le vif à coups de scalpel.  

Citation :
[...] j'en veux pour preuve le free-hand sur ton chevalier qui me semble parfaitement maitrisé.

Le plaisir d'un compliment étant infiniment plus grand lorsqu'on en comprend la portée, je me dois de demander ce qu'est le "free-hand". A croire que je suis encore en phase d'assimilation du vocabulaire du hobby  Very Happy.

Merci à tous deux pour vos retours ; ils sont très appréciés. Me voila au moins rassuré quant au choix des couleurs qui ne passe pas pour une totale hérésie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le ménestrel enrhumé
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 33
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Chevalier-lutin   Mar 23 Aoû 2016 - 2:33

Elles sont fort sympathiques ces figurines Messire Mic' (le nom est trop long désolé, la prochaine fois opte pour une autre mythologie Wink ).

Que cela t'encourage à continuer.

Sur le lutin, rien à redire.

Sur le chevalier : peinture sobre et efficace. L'héraldique, au demeurant parfaitement conforme, sable et or (un classique) fonctionne parfaitement. La petite touche de vert apporte une variation intéressante (j'aurai opté pour du rouge). Elle est bienvenue.

Free Hand = à main levée, à main libre, sans décalcos quoi. Ton serpent tu l'as fait tout seul.

Sur les socles : rassure-toi tu n'es pas le seul ! Pendant longtemps j'ai été un gros flemmard. Mais depuis je me suis quelque peu amendé (honorablement)...Mais il est vrai qu'un flocage, tout aussi sommaire qu'il soit, fait ressortir la figurine. Inutile de mettre des champignons, des ruines et tout le toutim.Tu peux tout à fait faire très simple. Le soclage c'est un peu comme cirer ses chaussures.

De loin, ce n'est pas l'étape la plus longue. Tu peux aussi ne rien faire du tout et y revenir beaucoup plus tard en laissant mûrir tes choix et réflexions. C'est peut être le meilleur conseil sur le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mictlantecuhtli
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 272
Localisation : Belgique, province de Liège
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Chevalier-lutin   Jeu 25 Aoû 2016 - 23:13

Merci pour cette petite précision. Je réalise en effet tous mes motifs à la main, car je n'apprécie pas du tout l'aspect brillant des décalcomanies qui les identifie en un clin d'oeil. De plus, dessiner soi-même chaque meuble héraldique permet d'introduire des variations (un dessin n'étant jamais parfaitement identique à un autre), ce qui me semble plus naturel.

Cependant, je suis loin d'avoir une assez bonne main et un matériel assez précis que pour réaliser des ornements complexes. Dès que je me focalise trop, je me mets à trembler et ça donne un pâté ... Rolling Eyes Peut-être qu'avec de l'exercice je parviendrai à améliorer le résultat final.

Citation :
Le soclage c'est un peu comme cirer ses chaussures.

Voila qui est révélateur ! Je n'ai que deux paires de chaussures, toutes deux en cuir, et je ne suis jamais foutu de leur offrir une cure de cirage. Comme quoi, je suis sans doute une cause perdue pour tout ce qui touche aux pieds ou à ce qui se trouve en dessous ! Confused

Mais, comme tu dis, il faut laisser le temps à ce choix de mûrir. Je fais ainsi depuis mes débuts, il y a une quinzaine d'années, mais les goûts peuvent changer. Peut-être que face à une armée plus "achevée" je serai tenté d'embellir avec ce genre de finition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chevalier-lutin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chevalier-lutin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chevalier de la mort
» Costume de lutin !
» Dédicace au chevalier Martineau
» Chevalier Paladin enfin peint
» Chevalier du Grall (essai de peinture type kilt)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: La Bretonnie : son histoire, ses chevaliers, ses châteaux :: Peinture et modélisme-
Sauter vers: