Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La geste de Jojo le clodo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Von Essen
Chevalier du royaume


Nombre de messages : 170
Age : 20
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: La geste de Jojo le clodo   Mar 12 Jan 2016 - 17:32

Ah bon ?? A vous aussi, ça vous arrive d'écrire n'importe quoi en plein cours magistral ?? C'est pas vrai, je pensais que ça n'arrivait qu'à moi...


Bien le guten tag, messeigneurs et mesdames ! Je pense bien qu'il n'y a que des étrangers pour écrire une pareille hérésie que la geste d'un gueux, mais je ne demande nul pardon à la Dame, car j'ai mon propre Sainct Patron Nagash qui me protège Mr. Green
J'espère tout de même vous faire sourire par cette histoire qui m'est venue ce matin, et que je poursuis en ce moment-même Very Happy

La geste de Jojo le clodo

I

Oyez, messeigneurs, la geste d’un gueux !
Ni fort, ni faiblard, ni jeune ni vieux,
Il vivait d’aumône, n’avait point de toit,
Rien ne présageait ce qui lui arriva.

On l’avait chassé de Paumé-sur-paumé
Et dans la forêt il marchait, déprimé,
Et la nuit tomba pour ne rien arranger,
Et Jojo l’clodo n’avait rien à manger…

Oh joie ! Au milieu des broussailles épaisses
La lueur d’un feu secourut sa détresse
Un fumet de gibier chatouilla ses narines
Et Jojo le clodo s’en lécha les babines.

Il brava les ronciers et les buissons d’épines
S’essouffla, s’écorcha, fit un effort ultime,
Bout à bout, la forêt arracha ses guenilles
Et c’est nu comme un ver qu’il fut sur la clairière !

Des ungors se jetèrent sur lui, mais bernique !
Le Jojo riposta, le combat fut épique !
Un clodo affamé vint à bout des hommes-bêtes,
Il vola leurs vêtements et mangea leurs côtelettes !


II

Au matin du matin se leva le soleil
Et tira le Jojo d’un étrange sommeil.
Dans ses rêves, la Dame avait été très claire :
« Cesse donc tes bêtises, et travaille la terre ! »

Sauf que bon, le Jojo n’écouta pas la Dame
Ses conseils ressemblaient trop à ceux de sa femme.
Il se remit en route, traversa la forêt
Et arriva au bourg de Paumé-sur-forêt.

Il passa la journée à réclamer l’aumône
Et reçut dix écus d’un gars non-autochtone :
Celui-là portait cape, et puait le mystère !
Il invita Jojo dans son sombre repaire.

Il se dit « met de sein », ou « de saint », c’est selon,
Et qu’il gagnait de l’or en mitonnant du plomb,
Qu’il lui fallait quelqu’un pour goûter ses remèdes
Et que Jojo pourrait bien lui venir en aide.

La première potion ne le fit que vomir.
La seconde lui donna envie de dormir.
La troisième… Oh joie ! Tout d’un coup, tout son corps
Scintilla comme s’il était un Jojo en or !

Un combat s’ensuivit entre Jojo l’clodo
Et le « mai de sain » qui voulait garder sa peau…
Mais le mai était vieux, et il finit vaincu !
Et Jojo le quitta, brillant comme un écu !


III

A Paumé-sur-boucher, on voulut l’écorcher !
A Paumé-sur-clocher, il frôla le bûcher !
D’une manière ou d’une autre, on lui voulait sa peau,
L’avenir semblait noir pour Jojo le clodo…

Et alors que le jour à nouveau se levait
Il pensa l’impensable : il devait se laver.
Par bonheur, dans le bois où il errait sans fin,
Il tomba sur un lac, plongea tel un dauphin…

« Non mais ho ! Mais pour qui te prends-tu, le clodo ! »
Oui, la Dame apparut devant lui sur les flots !
Le Jojo, tout penaud, remonta à la berge
Et se prosterna bas devant la Saincte Vierge.

« Tu n’est pas chevalier, que je sache, manant !
Déguerpis, ou tu perdras la vie maintenant ! »
Dit la Dame, respirant châtiment et courroux.
Le Jojo, terrifié, prit ses jambes à son cou !

Par bonheur, lorsqu’enfin il revint dans les prés
Le Jojo constata qu’il n’était plus doré !
Qu’il se sentait plus fort, plus robuste et futé !
Il pensa à la Dame, remercia sa bonté.


IV

On revit le Jojo, homme d'armes d'un duc,
Batailler comme un lion, hallebarde à la main.
Il lui arriva bien des machins et des trucs,
Mais cela, les enfants, ce sera pour demain !




Petite fin d'inspiration, par conséquent la geste se conclut plus tôt que prévu. J'en suis tout de même satisfait drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaops
Chevalier de la Quête


Nombre de messages : 355
Age : 22
Localisation : Norsca
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: La geste de Jojo le clodo   Mer 13 Jan 2016 - 1:45

Original comme sujet, il est vrai! Laughing Mais pas dépourvu d'intérêt. Ce petit poème aura été amusant à lire. Je ne sais pas quels sont tes cours magistraux mais je comprends bien que écrire de son côté est parfois plus intéressant Mr.Red .

J'attends la suite si elle est toujours prévue, sinon cela aura été une sympathique nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord del Insula
Saint vivant


Nombre de messages : 1459
Age : 32
Localisation : Reims
Date d'inscription : 24/07/2012

MessageSujet: Re: La geste de Jojo le clodo   Mer 13 Jan 2016 - 2:29

Effectivement, c'est assez sympa comme histoire. N'hésite pas à réitérer si le cœur t'en dit ! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2144
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: La geste de Jojo le clodo   Mer 13 Jan 2016 - 3:44

Que serait la Bretonnie sans gueux Razz

Ton poème est excellent, heureusement que les cours magistraux existent, ça stimule la créativité ^^

_________________
Au revoir, au revoir, Gros Wilains !
Chez Mantic nous irons,
Au Neuvième âge nous jouerons,
Dans tous les cas nous resterons bretonniens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier Rouergue
Chevalier du saint Graal


Nombre de messages : 808
Age : 33
Localisation : Salon de Provence
Date d'inscription : 11/12/2013

MessageSujet: Re: La geste de Jojo le clodo   Mer 13 Jan 2016 - 16:57

C'est dommage pour Jojo, si la Dame s'était appelée Naween, il aurait reçu le Graal. king

Par contre tu es sûr qu'il n'a pas rencontré un "mes deux seins" plutôt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Essen
Chevalier du royaume


Nombre de messages : 170
Age : 20
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: La geste de Jojo le clodo   Mer 13 Jan 2016 - 19:31

Un grand merci à tous pour les compliments ! Very Happy

"mes deux seins", tu crois ? Si ça se trouve, le type était une femme... Elle n'en a pas moins voulu achever son cobaye tout doré Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le ménestrel enrhumé
Chevalier de la Quête


Nombre de messages : 399
Age : 32
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: La geste de Jojo le clodo   Mer 13 Jan 2016 - 22:49

Un récit fort sympathique à lire. Félicitations. Tu vas être condamné à rééditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La geste de Jojo le clodo   Aujourd'hui à 18:19

Revenir en haut Aller en bas
 
La geste de Jojo le clodo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La geste des chevaliers dragons
» comment faire pour pouvoir écouter RTL sur mon Jojo
» Nouveau geste commercial de Sony
» JOJO'S BIZARRE ADVENTURE - Jotaro Kujo - (RAH 459)
» JOJO'S BIZARRE ADVENTURE - Giorno GIOVANNA - (RAH 540)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: La Bretonnie : son histoire, ses chevaliers, ses châteaux :: Textes-
Sauter vers: