Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petit tournoi en famille à 1000pts

Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume le Hutin
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 29
Localisation : Fort-de-France
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Petit tournoi en famille à 1000pts   Ven 23 Déc 2011 - 15:58

Bien le bonjour, messires et gentes dames.

Je m'en vas vous conter l'épopée d'un petit ost Bretonnien dans un tournoi amical que je fait avec mes frères. C'est un tournoi avec une poule de trois avec matchs aller et retour. A ce sujet veuillez bien m'excuser du manque de photos n'aillant pris la décision de faire des rapports de bataille qu'après les matchs aller. Je vous promets d'en prendre pour les autres parties.

Bien commençons par les forces en présence.

L'Ost de Lestade

Seigneurs
Guilhem de Lestade (seigneur Bretonnien) (246 pts)
_ épée de la Quête
_ heaume de gromril
_ manteau de damoiselle Hélène
_ bouclier
_ Serment de la Quête
_ et son fidèle destrier

Héros
Sire Aldebert (paladin porteur de la Grande Bannière et accesoirement Commandeur de l'Ordre du Saint Trône) (119 pts)
_ lame hurlante (que j'ai oubliée pendant toutes mes parties Boulet )
_ heaume du dragon
_ pierre de l'aube
_ destrier Bretonnien

Donc pour ceux qui n'ont pas la mémoire des équipements deux persos avec 1+ relançable. Merci au Sire MAxence de Longueville pour ses Ô combien précieux conseils.

Unités de base
Les chevaliers de l'Ordre du Saint Trône (11 CR) (mon autobus) (313 pts)
_ EMC
_ Bannière de guerre

Les vassaux du Comte de Lestade (12 CR) (322 pts)
_ EMC
_ Bannière de Châlons (qui soit dit en passant se revèlera complètement inutile comme vous le verrez par la suite).

Mes "valeureux" adversaires:

L'Ost des perfides peaux-vertes
Un seigneur gobelin de la nuit, un PGB gobelin de la nuit, un shaman gobelin de la nuit niv 2, 5 kostos sur sangliers EMC, une baliste, et deux patés de 37 gobelins de la nuit avec chacun trois fanatiques et rétiaires affraid . L'un des deux persos à un sauvegarde à 1+ mais je sais plus lequel.

L'armée du Nordland
Un général de l'Empire avec épée de justice et 1+ relançable et invu à 4+, un capitaine PGB avec bannière du griffon (double le bonus de rangs avec max +6), un sorcier du domaine de la mort (niveau 1 avec une épée trop forte et le miroir de Horstman), 8 chevaliers, 30 lanciers et un grand canon.

J'ai pris le pari de faire full cav sans magie, c'est pas mal mais ça occasionne de belles frayeurs.

Passons maintenant à la première bataille Brets vs Gobs.

Le Comte de Lestade ayant eu vent d'une montée en puissance des peaux-vertes dans la région décida de monter une expédition punitive. Mais ne pouvant y aller en personne, ce qui le chagrina, il confia le commandement de l'Ost à son cadet alors de passage au château. En tant que Grand Commandeur de l'Ordre du Saint Trône, il ordonna à Sire Aldebert de prendre quelques chevaliers avec lui et de rejoindre l'Ost.
Guilhem mena l'armée au coeur des terres revendiquées par les infâmes peaux-vertes et lorsque ceux fûrent en vue, l'assaut fut repoussé à l'aube car la nuit approchait.


Le scénario était donc attaque à l'aube, mon frère ayant installé les décors je choisissais mon coté. Son Shaman avait tiré un sort qui rend l'unité perforantes et qui donne des bonus si elle attaque de flanc et de dos, et un autre qui baisse le mvt et l'initiative d'1D3.

Voici un plan de la table.
[img][/img]

En vert foncé bordé de noir ce sont des collines, en gris bordé de noir des statues, en blanc bordé de noir des clotûres, l'hexagone en bas à droite c'est une tente. Les rectangles en fond vert sont de gauche à droite : la baliste gob, un pavé de 37 gobs + shaman, l'autre pavé de 37 + PGB et Général, et enfin les kostos. Les rectangles bordés de rouge sont mes fers de lance à gauche 12 CR à droite le reste.

Alors que les fiers chevaliers mettaient pieds à terre pour prier la Dame de leur accorder sa bénédiction pour la bataille à venir, les vils peaux-vertes en profitèrent pour décocher un carreau sur les nobles vassaux de Lestade. Et une fois n'est pas coutume deux chevaliers vidèrent les étriers emportés par la masse sifflante du lourd projectile pendant que la pâle (plutôt verdâtre en fait) imitation de notre chevalerie s'avançait. Là dessus les chevaliers lancèrent leurs chevaux et coururent sus à l'ennemi.

Vous l'auriez compris j'ai lamentablement raté mes invus face à la baliste qui a pour une fois fait un étonnant palmarès dans mes chevaliers alors que d'habitude soit elle ne touche pas, soit elle ne blesse pas le premier soit je sauvegarde celle-ci. Les kostos se sont avancés au niveau de la colline et mes deux fers de lance au niveau de la statue centrale.

Les infâmes montures soudain prises d'un élan extraordinaire chargèrent les vassaux de Lestade alors que les gobelins malgrés les cris aigus de leur chef s'élancèrent par desus la barrière pour allez en découdre avec les nobles chevaliers. Mais leurs chamailleries ne leur permirent pas d'avancer aussi loin qu'ils l'auraient voulu. Pendant ce temps le shaman quitta furtivement son unité pour se rapprocher des chevaliers. Il entra en transe alors que les vents de magie se levaient et de par son dieu impie maudit, dans une explosion de magie les chevaliers déjà malmenés par les orques. Mais la Dame veillait et lorsqu'il voulu renforcer les chevaucheurs de porcs celle-ci de par sa main arrèta les flux de magie. Le combat fut rude et deux chevaliers tombèrent au sol mais leurs compagnons les vengèrent en envoyant autant d'orcs au tapis. Voyant cela Guilhem fit faire volte-face aux chevalier de l'Ordre et cuex-ci se mirent en psition de charger les peaux-vertes.

Les chevaucheurs de sangliers réussirent une charge improbable tandis que le paté de gobs contenat le PGB et le général ratait son test d'animosité et chargea mes chevaliers et mon adversaire sorti le double as permettant ainsi à son premier rang de passer la clôture. Le shaman se prit un fiasco et perdit 1PV et mes chevaliers se retrouvèrent avec une init de 1. Egalité pour le résultat de combat. Je fis faire 90° à mon deuxième fer de lance pour charger les sangliers au prochain tour.

Malgré les efforts de la Dame le shaman réussit à maudire une fois de plus les chevaliers mais épuisé par l'effort précédent ils ne parvint pas à améliorer ses grands cousins. Les gobelins calmés par leur chef refluèrent et le combat continua faisant une victime de chaque coté. C'est alors que Guilhem fit donner la charge. Celle-ci fut fulgurante mais le chef des peaux-vertes la vit venir et se dressa sur son sanglier et lâcha une bordée d'injures à l'encontre des chevaliers. Guilhem piqua des deux et se retournant avant de baisser son heaume il annonça à ses compagnons : "je me charge de les lui renfoncer dans la gorge". Ce qu'il fit d'un moulinet de son épée flamboyante. Le dernier orque prit la charge de plein fouet et fut empalé sur les lances des chevaliers enragés par la perte de leurs frères d'armes.

Les gobelins menés par leur chef s'avancèrent bravement, du moins c'est ce que croyaient les chevaliers qui les chargèrent aussitôt, ils déchantèrent quand les rangs de ceux-ci s'ouvrirent pour laisser passer trois boulets noirs que semblaient suivre de petites formes vertes. Dans un tourbillon de violence malgré la protection qu'étendait sur eux la Dame quatre vassaux de Lestade tombèrent brisés les chevaux pris de panique emportèrent loin du danger leurs cavaliers dont seulement deux se révèlaient être encore en vie. Guilhem et Aldebert réussirent à maîtriser leurs montures et avec cinq chevaliers de l'Ordre attinrent les vils peaux-vertes. Mais une mauvaise surprise les attendaient, car comme dit le vieil adage un gobelin en cache toujours un autre, lorqu'ils bousculèrent le premier rang ils virent pour la deuxième fois les rangs s'ouvrire devant trois nouveaux boulets qui fauchèrent les cinq chevaliers restants et moins d'une dizaine de gobelins. La colère s'empara de Guilhem qui saisit sa lourde épée à deux mains l'abattit sur les haïssables créatures qui s'étaient empêtrées dans leurs filets tandis qu'Aldebert bien que handicapé par la lourde bannière vengeait les nobles morts au combat.


Les fanatiques ont fait vraiment très mal (mais petit bonheur à coté le shaman s'est empoisonné avec son champignon) mais mes persos ont abattu un rang de gobs et je n'ai perdu qu'un PV avec mon seigneur. La Dame était alors avec mois vu le nombre de blesssures (surtout de fanatiques) qu'il a encaissé.

Les gobelins tinrent bon car ils pensaient bien venir à bout des deux braves qui fauchaient leurs rangs mais ils pâlirent lorsque qu'ils virent que deux chevaliers supplémentaires s'ajoutaient au combat et ajoutèrent au massacre mais les couinements de leur chef les firent rester pour la plus grande joie des chevaliers ivres de vengeance.

J'ai réussi à rallier mes deux chevaliers au tour précédent ce qui leur permit de charger et de remporter le combat. Mais bon ils avaient encore deux rangs.

Mais ils furent trop présomptueux et tandis qu'ils s'enfonçaient dans les rangs adverses les viles créatures les jettèrent à terre. Voyant cela nos nobles héros firent tomber le double de gobelins et ne faiblirent pas sous le nombre. Mais, Ô funeste jour, Guilhem ayant pourfendu un gobelin de part-en-part se retrouva avec sa lourde épée plantée dans le sol. Les gobelins prfitèrent de cette faiblesse pour le blesser mortellement ce qui le fit tomber de son cheval. Aldebert voyant cela acheva les derniers lanciers laissant seulement face à lui la Grande Bannière ennemie ainsi que le général.[/i]

Aïe, aïe, aïe la chance m'a quitté et mon seigneur n'ayant pris que deux blessures n'a pu les sauvegarder.

Ivre de rage, Aldebert se jeta sur son homologue peau-verte et plongea son épée profondément dans la frèle créature la blessant gravement. Les gobelins devant sa Sainte Rage prirent leurs jambes à leur cou et s'enfuirent si vite qu'il ne pu les rattrapper. Heureusement il pu passer sa rage sur l'unité de gobelins qui attendaient sagement que leurs camarades se fassent étripés.

Et donc fuite du général adverse qui fit un magnifique double six pour s'enfuir et donc impossible pour moi de le rattrapper (j'ai tout de même fait onze Mad ).

Bilan:défaite, mon adversaire ayant marqué 295 points de plus que moi. Il m'a ensuite fait la confidence que la bataille était sérrée de son coté. En tout cas une bien belle bataille. Des faits d'armes impressionnants: je n'aurais jamais cru que mes deux persos tiendraient tête tout seuls au paté de gobs. Comme quoi il ne faut jamais désespérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxence de Longueville
Saint vivant
avatar

Nombre de messages : 1333
Age : 41
Localisation : Paris, mais chut, c'est un secret
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Petit tournoi en famille à 1000pts   Ven 23 Déc 2011 - 16:25

Déjà, de rien Wink

Sinon, bien beau match, vivement la suite ! thumleft

Il y a juste un truc qui m'interpelle : c'est pas censé être 3 le nombre minimal d'unités dans une armée... scratch

Enfin, ceci dit, je confirme, le fanatique, c'est vraiment une saleté. T'as quasiment aucune chance de l'éviter : il faudrait détruire l'entièreté de l'unité gobelin ou les faire fuir avant qu'il soit au contact, mais en général, détruire ou faire fuir 40 gobelins avec des armes à distance, ce n'est pas évident surtout dans ton cas où tu n'en avais aucune ! affraid
Le seul moyen que j'ai trouvé pour amoindrir l'impact de cette menace, c'est d'envoyer une unité sacrifiable (les sergents montés sont les meilleurs pour ça) pour les faire sortir, mais quoiqu'il arrive ça implique que ce maudits fanatiques te tueront du monde blackeye

J'espère que les rapports suivants seront aussi passionnants cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume le Hutin
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 29
Localisation : Fort-de-France
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Petit tournoi en famille à 1000pts   Ven 23 Déc 2011 - 18:04

La deuxième bataille opposa mes deux frères avec le scénario Attaque à l'aube et l'initiative pour les gobs.

Tout heureux de leur victoire et ayant repris leurs forces les gobelins repérèrent un contingent du Nordland. Leur chef décida de les attaquer à l'aube car comme il le dit lui même : "Kom'sa vu k'on est p'tits et verts, y nous verront pô, et en plu et ben y s'ront pas r'veillés donc on pourra les bat'!! Twisted Evil ". Et bien aussi surprenant que ce soit son plan machiavélique réussit et ils défirent les troupes de l'Empire.

Voilà deuxième victoire des gobs avec 570 pts de victoire. Quelques faits d'armes et erreurs stratégiques de taille:

Le premier le sorcier par oubli (à cause des règles spéciales de déploiement) se retrouva tout seul sur une colline et bien le croirez-vous? Lors de leur première phase de tir les gobs le fauchèrent à la baliste. Et paf! Tour de magie, là il y a un sorcier, vous le voyez, vous pouvez le toucher, et attention abracadabra il a disparu affraid . C'est dommage à 100 pts le sorcier... Twisted Evil

Le deuxième, les chevaliers de l'Empire qui partent devant avec le général. Et bien un shaman gob qui passait par là a sorti un vortex gros gabarit et pouf deuxième tour de magie: bah ils sont où mes 6 chevaliers? Je vous apprends rien en vous disant qu'après 250 pts max contre 1000 ça fait pas long feu.

Le troisième, le shaman gob qui pour parfaire son tour de passe-passe décida de disparaître en même temps que les chevaliers de l'Empire. Et on l'applaudit bien fort cheers . A noter que ce furent les seuls points de victoire de l'Empire.


La troisième bataille opposa l'Ost Bretonnien au détachement du Nordland.

Le Comte de Lestade entra dans une colère noire quand il apprit la nouvelle de la défaîte. Mais s'attrista aussitôt quand il vit revenir Aldebert tenant son frère agonisant dans ses bras, accompagnés de quelques rares chevaliers ne valant guère mieux. Les soins prodigués par les damoiselles logeant au château sauvèrent Guilhem et remirent les braves sur pied. Guilhem insista auprès de son frère pour que celui-ci n'aille pas défaire les gobelins, arguant du fait qu'il était parfaitement remis et en état de combattre, et que le Comte avait bien plus grave à gérer avec les prétentions des barons voisins.
Guilhem repartit alors avec Aldebert et d'autres chevaliers pour réduire en pulpe informe ces abominables petites choses vertes.
Chemin faisant, ils tombèrent sur quelques manants qui à grands cris essayaient d'attirer l'attention de l'Ost. Dans sa mansuétude Guilhem accepta de se détourner pour les écouter. C'est alors qu'ils l'informèrent que des troupes de l'Empire portant haut des étendards bleu et or transitaient impunéments sur les terres des de Lestade. Le sang des chevaliers ne fit qu'un tour et ils partirent à bride abattue dans la direction que leur indiquait les gueux.
Ils tombèrent sur le contingent peu avant midi. Guilhem souffla dans son cor en signe de défi. Signifiant ainsi aux hommes du Nordland qu'ils n'avaient plus que deux choix: la fuite ou le combat. Les deux armées se rangèrent en ordre pour la bataille et une fois de plus les nobles chevaliers prièrent la Dame avec ferveur.


On obtint le scénario lignes de bataille avec l'initiative à mon avantage. Je pria et chose inattendue mon adversaire me laissa l'initiative.

Voici un plan de la table après le déploiement.
[img][/img]

Donc pour les décors même légende que la dernière fois pour les décors et pour les Bretonniens. Petite différence le rond gris est un chapelle du Graal et le carré gris des ruines antiques.
Sinon pour l'Empire de gauche à droite ses chevaliers avec le général, ses lanciers avec le PGB et le sorcier et enfin sur la colline le canon.

Ayant fini leur prière et voyant que l'ennemi ne bougeait pas les chevaliers s'élancèrent en avant cherchant à mener au plus vite le combat au sein des lignes ennemies. Voyant cela les impériaux s'activèrent précipitamment surpris par cette avance soudaine, la colline ayant du leur masquer la vue sur les actions des Bretonniens. Le sorcier se concentra et appela les vents de magie et invoqua ce qui semblait être une boule d'énergie violette qu'il lança en direction des chevaliers. Il se précipita tellement qu'il toucha un des chevaliers impériaux qui disparut sur le champ et lui-même explosa tuant de nombreux lanciers mais s'en sortant lui-même indemne. Lorsque le sort atteint le chevaliers deux nobles combattants furent aspirés par la boule d'énergie. Les servants du canon firent feu mais déconcentrés par le désordre règnant dans leurs rangs ne tuèrent aucun chevalier

Je me suis donc avancé jusqu'à la limite clôture-colline. Son sorcier avait eu le soleil violet de jesaisplustropqui. Bon le sort 6 de la mort quoi. il me l'a donc lancé et a fiascoté en tuant 7 lanciers. Il avait tellement bien pas déplacé ses troupes que le gabarit a touché son général (sans effet) et tué un chevalier impérial. 2 Bretonniens sont tombés mais le gabarit était au milieu de mon fer de lance. Son canon m'a touché deux figs: mon général et le champion mais n'a pas bléssé le champion et l'attention messire a d'autant bien fonctionné que la Dame a arrèté le boulet devant lequel se jetait le dévoué chevalier.

Malgré la boule d'énergie violette aux milieu de leurs rangs les chevaliers s'avancèrent à portée de charge de leurs ennemis. Mais trois fiers chevaliers furent happés par le sort. L'Empire réorganisa ses lignes et le sorcier sortit des rangs pour avoir un meilleur angle de vue. Il lança un nouveau sort beaucoup plus puissant que le précédent mais qui, remercions la Dame pour sa grande bonté, n'atteint pas les chevaliers. Le canon quant à lui emporta trois chevaliers dans les jardins de Morr. Le vortex géant se trouvant entre les deux armées, les chevaliers restèrent en place attendant que les vents de magie emportent au loin le terrible sortilège. Le canon tonna à nouveau alors que les deux armées se faisaient face attendant que la menace violette se dissipe. Il fit tomber deux autres chevaliers.

Je me suis donc avancé jusqu'à la ligne chapelle du Graal-colline pour pouvoir charger au tour suivant. Mais mon adversaire a lancé son sort boosté et le gabarit se retrouva entre nos deux armées. Je n'ai donc pas pu charger ne pouvant plus tenter le diable car la moindre perte aurait été catastrophique pour la suite. Pendant ma phase de magie le gabarit est parti sur la chapelle et pendant celle de mon adversaire il parti entre les deux collines le tout sans dégats.

La menace étant parti, Guilhem lança la charge sur les chevaliers impériaux. Mais les fiers Bretonniens déjà refroidis par la terrifiante magie du sorcier et part le tonnerre venant de la pièce d'artillerie fumante, ne firent que s'avancer prudemment. Ce qui déclencha l'hilarité au sein des rangs impériaux. Mais ceux-ci firent moins les malins quand le sort de leur sorcier leur revint dessus emportant avec lui moults combattants dont le sorcier lui-même. Le canon tira encore une fois emportant encore quelques chevaliers dans la mort. Guilhem se dit que ce serait la dernière fois que cette machine infernale parlerait.

Une superbe doublette de charges ratées, mais un retournement de situation imprévu changea la donne. Le soleil violet revint sur le paté de lanciers tuant une dizaine de soldats ainsi que le sorcier.

Guilhem souffla dans son cor, ce que firent ensuite tous les chevaliers sortant qui son cor, qui son oliphant, ce choeur hurlant comme si les âmes des chevaliers tombés criaient vengeance. L'impact de la charge qui suivit fut tel que pas un impérial ne survécu et les chevaliers, ne faisant que passer, allèrent poursuivre leur oeuvre de mort dans la machine infernale qui semblait les narguer du haut de sa colline. Le général impérial fit fair demi-tour à son unité mais le temps que la manoeuvre se fasse les servants d'artillerie avaient tous été abattus par les épées vengeresses des chevaliers qui eux aussi s'étaient retournés.

Un petit changement de plans et donc une double charge dans les lanciers ne laissant que la grande bannière adverse qui mourut en raison de la règle vaillant sacrifice. le tout suivi d'une charge irrésistible dans le canon qui ne tint pas le choc.

Les fiers servants de la Dame relancèrent la charge sur les derniers impériaux, ce fut un carnage. Le général impérial provoqua en défi le champion des vassaux de Lestade qui le blessa sérieusement tandis qu'icelui s'en sortait sans aucune égratinure, quand il tourna la tête pour voir où en était ses compagnons d'armes il vit qu'aucun des autres chevaliers n'était debout. Devant un tel massacre il chercha parmi les siens qui était tombé pour prélever ce lourd tribût à l'adversaire. Mais Ô heureuse surprise aucun n'était tombé. Louée soit la Dame! Quand il voulu revenir à son duel avec le général ennemi il s'aperçut qu'icelui avait profité de son inattention pour prendre la fuite. Guilhem et tous ses chevaliers remercièrent la Dame de leur avoir accordé la victoire en ce jour et d'accueillir les braves qui sont tombés en son nom aujourd'hui.

Une double charge inloupable les chevaliers étants à 1 pas des mes fers de lance suivi d'un carnage et d'une performance extraordinaire de mon champion d'unité. Le tout suivi de l'inévitable test à double as, qui fut raté.

Bilan: une belle table rase qui m'accorde une victoire avec 1253 pts de victoire. Ce qui me classe deuxième en nombre de victoires mais premier au nombre de points. Vivements les matchs retour pour prendre les devants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume le Hutin
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 29
Localisation : Fort-de-France
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Petit tournoi en famille à 1000pts   Ven 23 Déc 2011 - 18:08

Bien vu Sire Maxence, je ne me souvenais plus de cette règle. Mais c'est pas très grave car c'est un tournoi amical avec mes frères.
Mais bon je note cette règle dans un coin de ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume le Hutin
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 29
Localisation : Fort-de-France
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Petit tournoi en famille à 1000pts   Ven 23 Déc 2011 - 21:11

Messires et gentes dames voici le récit de la 4e bataille (avec des images Very Happy ) Empire vs Gobs.

Le général impérial bien déconfit après son humiliante défaite, (comme le disait de façon imagée l'un des sieurs présent à cette bataille: "de par la Dame! On leur a foutrement bien botté le c**"), décida que cette bataille ne serait pas la dernière, que la vengeance est un plat qui se mange froid, que tout vient à poit à qui sait attendre... bla bla bla... Bref des choses que disent les perdants pour se consoler. Quoi qu'il en soit, il rassembla un autre contingent et revint sur les nobles terres de Bretonnie pour avoir sa vengeance. Mais en traversant les Montagnes Grises il tomba sur une horde de Gobelins de la nuit en maraude. Normal me direz-vous, mais attention ce ne fut pas n'importe quels gobelins, c'était la horde de Gitsnik, le chef gobelin qu'il avait déjà rencontré en Bretonnie. Son sang ne fit qu'un tour il déploya son armée en ordre de bataille, et donna l'ordre d'attaquer."

Ce fut donc le scénario la bataille du col avec initiative pour les gobelins.

Petite photo du déploiement vue du coté Empire:
[img][/img]

et coté gobs:
[img][/img]

[i]Sûrs de leur force, les gobelins s'élancèrent vers les lignes impériales en piaillant leurs cris de guerre. Stoïques les impériaux tinrent leurs positions. Le sorcier de la mort commença une incantation chargée de menaces, mais au moment de la finir un corbeau affamé et impatient crôassa. Le sorcier sursauta et rata la fin du sortilège. Le Soleil violet qu'il invoquait alors se matérialisa dans les rangs de l'unité qui l'accompagnait. Il mourut sur le champ aspiré par les noirceurs violettes qu'il avait invoqué. Quelques soldats le suivirent dans son abïme de douleur (en fait on sait pas si ça fait mal mais vu que ceux qui sont aspirés par le vortex hurlent à la mort il y a des chances). Le canon fit entendre son terrible coup de tonnerre et cinq gobelins s'envolèrent vers d'autres horizons.


Et non le sorcier ne fit pas un fiasco . Il s'est juste planté lors du jet du dé d'artillerie. C'est pas de pot. Et ça fit bien rire les gobs et l'arbitre (votre serviteur en cette occasion).

[img][/img]

L'une des unités de gobelins prise d'une frénésie soudaine face à ce spectacle son et lumière se lança à l'encontre des lanciers impériaux, jeta ses fanatiques enchaînés à leurs boulets, mais un seul atteint sa cible. Cela ne refroidit pas les gobelins pour autant qui n'hésitèrent pas à se jeter sur leurs semblables pour participer au combat. Des membres verts ainsi que des morceaux de bois et de tissu noir volèrent en tout sens mais ils attinrent les rangs de leurs ennemis surpris par une action qu'ils n'auraient pas eu le courage de faire; alors des gobelins... Menés par leur chef et suivant leur grande (toute proportions gardées, bannière ils remportèrent haut la main le combat et les lanciers s'enfuirent pour ne pas subir le sort de leurs frères d'armes. Il faut dire aussi qu'il semblerait que la magie gobeline est grandement diminué leur vitesse de mouvement. Les chevaliers chargèrent les chevaucheurs de sangliers et vengèrent leurs morts en écrasant leurs ennemis. Le canon pivota et cracha un nuage de mitraille rougie par la chaleur sur les gobelins couchant quatre gobelins.

Que dire... Piètre performance de l'empire. Bon après c'est vrai que quand on tape sur des gobs avec init 1 et force 2 ça va pas loin.

Les Gobelins ivres de douleur chargèrent le canon tandis que leurs complices firent volte-face pour courirent après les chevaliers. Enfin c'est ce qu'ils racontèrent, je pencherai plutôt pour une retraite stratégique en ayant oublié que l'ennemi était aussi derrière, mais bon, passons. La baliste toucha sa cible pour la première fois de la partie et coucha deux chevaliers. Les servants du canon servirent à repeindre (grossièrement) leur machine en rouge. Les chevaliers devant cette nouvelle menace se dirigèrent vers le promontoire où s'était sournoisement cachée la baliste.

[img][/img]

La baliste manqua d'autant plus son tir que les chevaliers se rapprochaient, ils la chargèrent en réponse à ce tir malchanceux et réduire en débris la fragile machine. Quand ils virent que qu'ils étaient seuls et que les gobelins se rapprochaient, le général pris la décision qui semblait s'imposer. On garde nos distances et on traverse le col. Ce qui leur permis d'atteindre une fois de plus les Très Saintes Terres de Bretonnie.

Bon bah victoire des gobs de 468 pts. alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume le Hutin
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 29
Localisation : Fort-de-France
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Petit tournoi en famille à 1000pts   Ven 23 Déc 2011 - 23:05

Voici en exclusivité pour vous le récit de la 5e et avant-dernière bataille qui vous interessera plus car la Bretonnie y sera présente. Donc voici la partie retour Brets vs gobs.

Après avoir cherché pendant des semaines des traces de la horde peau-verte en vain, par ce beau matin Guilhem obtint des renseignements d'un vieil ermite qui habitait au pied des Montagnes. Quelques jours plus tôt il avait vu passer un bataillon impérial aux couleurs bleu et or (encore eux!!!!) suivis par des gobelins accompagnés de sangliers. Aussitôt Guilhem se lança à leur poursuite comptant sur la vitesse des destriers bretonniens pour rattraper ses ennemis.
Deux jours plus tard, il aperçut les horribles créatures. Il sonna dans son cor pour défier son chef qui lui avait laissé un cuisant souvenir. Le gobelin répondit au défi les armées se mirent en ordre de bataille et les Chevaliers mirent pied à terre pour prier.


Alors le scénario fut lignes de bataille avec initiative en faveur des Bretonniens.

Petite photo du déploiement. Mes persos sont à droite avec le 2e fer de lance.
[img][/img]

Les gobelins, fourbes de par leur nature, tirèrent aussitôt en direction d'Aldebert. Mais la Dame veillait au graingrain le dangereux projectile se planta aux pieds de son destrier, n'ayant pourseul effet que de mettre un peu de poussière sur sa cotte d'arme. Les chevaliers s'élancèrent alors en direction des viles créatures.

Un tir de baliste qui aurait pu faire des dégats mais le 1 fatidique est tombé lors du jet pour blesser.

[img][/img]

Guilhem lança la charge en éperonnant son fidèle destrier et la sournoise machine fut mise en pièce sous les coups du seigneur. Pendant ce temps les vassaux des de Lestade s'approchèrent dangeureusement des gobelins qui libérèrent leurs tristement célèbres fanatiques. Mais les preux connaissant la menace surent esquiver avec adresse les vils gobelins et un seul d'entre eux tomba sous leurs coups. Les gobelins surpris par ce tournant inattendu restèrent figés sur place alors que Guilhem remettait ses hommes en position de charge.

Et une baliste, une (pour une fois qu'elle ne se rentabilise pas celle-là). Et pour les fanatiques un coup de bol monstrueux, sur les 6 lancés un seul a atteint sa cible et au tour suivant 5 sont morts (dont deux en se rentrant dedans et deux autres au double) pour deux chevaliers. Nous brûlerons une forêt de cierges à la Dame lors de notre retour.

[img][/img]


[img][/img]

D'un signe de Guilhem, tous les chevaliers s'élancèrent sur un des groupes de peaux-vertes piaillant et gesticulant qui malgré de nombreux morts tint le choc sans sourciller, mais leur sorcier n'était plus de ce monde. Leurs complices attaquèrent sournoisement le flanc dégarni des vassaux qui encaissèrent le coup sans broncher.

Il reste les filets mais sans les malus du sorcier et les fanatiques ça va mieux.

[img][/img]

Pendants que les chevaucheurs de porcs tournent autour du combat en cherchant un moyen de pénètrer dans le tourbillon de lames et de sang, de preux chevaliers tombent non sans emporter de nombreux peaux-vertes avec eux. Le combat reste longtemps incertain mais les prouesses des chevaliers bien qu'empêtrés dans les filets de ces lâches finissent par faire craquer l'un des groupes de peaux-vertes qui s'enfuit, poursuivi et rattrapés par Guilhem et les chevaliers de l'Ordre qui les mettent en pièces. Pendant ce temps les trois chevaliers restants au combat tiennent tête aux gobelins en envoyant trois des leurs chez Morr. Mais quand Guilhem, Aldebert et les autres reviennent, Ô malheur, Ô rage les trois derniers preux tombents sous les lâches coups de gobelins qui leur font désormais face. Ivres de colère ils chargent et tuent moult gobelins pour vengr leurs frères. Mais ceux-ci tiennent et regardent d'un regard moqueur les chevaliers alors que la nuit tombe et met fin au combat.

Un combat long et fastidieux où heureusement la taille des unités gobelines empêche les sangliers de charger à deux reprises. Les filets sont affreux mais heureusement se sont retournés trois fois contre leurs propriétaires. Le fer de lance c'est puissant, mais embourbé au combat, même face à du combat ça a moins de punch (surtout quand on blesse le gob sur 5+). Heureusement que les héros sont la pour ça.

[img][/img]

Bilan: Egalité (j'ai quand même la supériorité avec 59 pts de plus que mon adversaire).

PS: désolé pour les photos ça les a retourné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthius
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 592
Age : 25
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Petit tournoi en famille à 1000pts   Sam 24 Déc 2011 - 13:27

Bravo pour ces très beaux matchs, je fais le mème genre de tournoi avec mes frères Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit tournoi en famille à 1000pts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit tournoi en famille à 1000pts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: Les Armées du Royaume :: Les batailles d'un lointain passé (WHB V8 et antérieures) :: Rapports de bataille-
Sauter vers: