Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer
avatar

Nombre de messages : 3270
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   Ven 20 Mai 2011 - 19:11

Oyez, mes braves coquins ! Si vous avez logis en la ville de Paris ou non loin, c’est le moment de vous rendre au musée du Moyen Âge, sis en l’hôtel des abbés de Cluny. Il s’y tient jusqu’en septembre une exposition sur le thème très large de l’épée. Je m’y suis rendu et daigne, de par ma mansuétude, vous en livrer la teneur.

Dans l’ensemble, c’est une expo qui vaut le coup. Les pièces sont variées et couvrent une large période, du haut Moyen Âge jusqu’au début de la Renaissance pour l’essentiel. On trouve aussi bien des armes communes que des épées illustres comme Joyeuse, censée avoir appartenu à Charlemagne, ou, plus amusant, la grotesque contrefaçon que l’on a présentée comme étant Durendal, l’épée de Roland. Il y a quelques rappels bienvenus au sujet du combat médiéval, notamment pour dire que le but est toujours de tuer vite plutôt que s’embarquer dans un duel interminable. Un petit film donne une idée des techniques les plus communes et permet de constater que contrairement à une légende tenace, on peut tout à fait sautiller ou faire une roulade avec une armure de plates sur le dos.

Quelques-unes des pièces exposées sont sortent vraiment de l’ordinaire, comme un crâne marqué de plusieurs coups de lame (dont aucun n’a été mortel, puisque l’os a eu le temps de se reformer) et une étrange épée du quinzième siècle (me semble-t-il) spécialement conçue pour la chasse. On présente aussi des épées d’enfants, destinées au jeu ou à l’apprentissage, et même d’adorables petits modèles réduits d’épées d’une demi-douzaine de centimètres, lointaines parentes de nos figurines de Bretonniens. Il y a enfin une jolie réplique d’épée médiévale que chacun peut manier à loisir (absolument pas tranchante, enchaînée et placée derrière une vitre épaisse, on n’est jamais trop prudent Laughing ). Il a fallu que le pote avec qui je visitais l’expo me rappelle qu’il y avait une ou deux autres choses à voir dans le musée pour que j’arrête de jouer comme un con avec. Je suis un vrai gosse quand on me met une épée dans les mains. Non, franchement, rien que pour ce moment passé à faire l’idiot le bras à travers la vitre, je suis ravi de mon après-midi. Razz

Bon, à part ça, le titre de l’exposition annonçait la couleur : c’est un machin « grand public », qui s’adresse à des gens qui non seulement n’y connaissent rien mais ont en plus un tas d’idées fausses sur le Moyen Âge. C’est donc très différent de l’expo permanente du musée. On n’échappe pas au discours trou-du-cul de circonstance sur la fascinante symbolique de l’épée à travers les âges, et que les impotents de l’Académie française portent un sabre, et que tel pays arabe a offert un cimeterre à Mitterrand, et que ceci, et que cela, et que le duel entre Gaston Deferre et René Ribière en 67. Bref, du nébuleux, des idées tellement vagues que l’expo finit par débiter des banalités. Il y a tout un tas de trucs qui n’avaient rien à faire dans un musée consacré au Moyen Âge. Pas besoin d’une expo pour apprendre que le symbole de l’épée n’a jamais cessé d’être utilisé, merci bien. Bon, dans ce cadre-là, ils ont quand même eu le bon goût de placer parmi les vidéos un extrait de Sacré Graal, à savoir le duel entre Arthur et le Chevalier Noir ; je leur pardonnerai donc d’avoir également mis un extrait de Kaamelott (oui, je l’avoue, Kaamelott me fait un peu bâiller ; désolé).

Le plus gros défaut de l’expo, à mon goût, c’est d’être terriblement brouillonne. Trop de choses détournent l’attention des épées médiévales, au point qu’on ne voit pas bien où ils veulent en venir, quelle est la ligne générale de l’expo. On ne manque pas de pièces intéressantes à découvrir, mais les renseignements à leur sujet sont noyés dans la masse. Je regrette aussi beaucoup que rien ne soit dit, ou si peu, et si mal, de l’évolution de l’armement au cours du Moyen Âge. Une épée du septième siècle n’est pas une épée du onzième, qui n’est pas une épée du quatorzième. Un bête classement chronologique des pièces aurait permis d’en rendre un peu compte, mais les concepteurs de l’expo ont préféré une organisation en foutoir avec des références contemporaines de merdre pour se la jouer moderne et décomplexé. Que messire le Diable les patafiole.

Allez-y quand même, c’est toujours agréable de faire un tour à l’hôtel de Cluny. L’endroit est superbe et la collection permanente est aussi riche que variée, au point que les fumistes comme nous qui se pointent sur le coup des quinze heures et passent dix minutes à admirer le moindre bout de machin se font virer par la valetaille qui garde les lieux en n’ayant guère vu plus de la moitié des pièces exposées.

Si vous êtes jeune, beau et issu d’un pays de la Communauté européenne, la visite ne vous coûtera pas un denier, expo temporaire comprise. (Bon, en fait, et quoi que je le déplore, ils ne demandent pas vraiment qu’on soit beau, seulement qu’on ait moins de vingt-six ans, juste pour emmerder le baron de Havras ; du reste, si ça ne tenait qu’à moi, l’entrée serait gratuite uniquement pour ceux qui peuvent prouver qu’ils ont au moins un ascendant noble, mais on me regarde toujours bizarrement quand je dis ce genre de trucs). C’est également gratuit pour tous, même les plus laids et les moins bien nés, le premier dimanche du mois. Qu’on se le dise dans les chaumières !

(Ah, et quand vous y serez, jetez un œil sur la droite du portail sculpté qui mène à la cour de l’hôtel ; vous y trouverez une très jolie représentation du terrible Bavmorve, l’horrifique dieu-escargot des marais de Castagne. Si, si, vous verrez.)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toison d'or
Chevalier à l'épée de bois
Chevalier à l'épée de bois
avatar

Nombre de messages : 2552
Age : 55
Localisation : Lutèce-est
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   Sam 21 Mai 2011 - 2:11

Merci, baron, pour ce compte rendu haut en couleurs. Moi qui comptais faire l'impasse sur cette expo (par crainte des défauts que tu as signalés), je vais peut être y aller pour ...le reste Twisted Evil
Citation :
... rien que pour ce moment passé à faire l’idiot le bras à travers la vitre...
Et où est la mirifique photo qui fixe cet instant pour la postérité ?
M'est avis que, si elle figure (dédicacée, bien sûr) comme prix pour un prochain concours, nous seront quelques uns à nous battre pour l'emporter Twisted Evil

_________________
Mes titres : Toison d'or, chevalier à l'épée de bois, roi d'armes du Très-Noble et Respectable Ordre Chevaleresque des Gros Glands Incapables de Terminer leurs Figs à Temps pour les Concours du Foroume ; chevalier du slip sur la tête ; également connu comme Très-Haut et Très-Saint Prince des Barbouilleurs de Figs ou comme "Toison de Vinci" ; admis à siéger parmi les illustrissimes et révérendissimes membres du conseil de cet auguste forum, porteur enfin de super pouvoirs d'administrateur  ...mais, s'il vous plait, continuez de m’appeler "Toison".
N'hésitez pas à visiter mon site :

une armée médiévale bourguignonne à partir de figurines gw converties et peintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toison.d.or.free.fr
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7977
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   Sam 21 Mai 2011 - 4:34

Bon, eh bien à mon tour de faire mon compte rendu, alors: expo trop brouillon et trop courte. Voilà. Laughing
De plus le buffet de vernissage était décevant... celà dit, ça reste toujours sympa de voir des épées alors allez-y quand même. Razz

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxence de Longueville
Saint vivant
avatar

Nombre de messages : 1328
Age : 41
Localisation : Paris, mais chut, c'est un secret
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   Sam 21 Mai 2011 - 10:30

Citation :
oui, je l’avoue, Kaamelott me fait un peu bâiller

AU BÛCHER L’HÉRÉTIQUE !!! Evil or Very Mad What a Face

Euh... Pardon un moment d'égarement ! What the fuck ?!?

Pour en revenir au sujet, il me tarde d'y aller, même si c'est brouillon et trop court, l'occasion de voir de belles lames n'est pas assez commune pour être dédaigné ; et puis moi aussi je veux faire joujou dans la vitre avec la grosse n'épée ! bounce Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Morlak d'Artoisie
Chevalier du royaume
avatar

Nombre de messages : 248
Age : 35
Localisation : Béthune
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   Sam 21 Mai 2011 - 14:16

Merci Baron pour ce compte rendu. Je n'aurai pas le temps d'y aller mais on ne sait jamais...(enfin si on sait mais on fait comme si de rien n'était !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lestrollserudits.e-monsite.com/
Sire Calard
Chevalier du saint Graal
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 27
Localisation : Saint-Cannat
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   Dim 22 Mai 2011 - 16:12

j'aurait aimé pouvoir poser mes yeux dessus mais je suis un peu loin de paris, alors j'espere que je n'ai pas manqué grand chose. A la fois vous pouvez aller au musée de armées vous en aurait beaucoup aussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer
avatar

Nombre de messages : 3270
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   Lun 23 Mai 2011 - 3:12

Toison d'or a écrit:
Merci, baron, pour ce compte rendu haut en couleurs. Moi qui comptais faire l'impasse sur cette expo (par crainte des défauts que tu as signalés), je vais peut être y aller pour ...le reste Twisted Evil
Oui, vas-y donc pour le reste. Là au moins, pas trop de risques d'être déçu. Laughing

Toison d'or a écrit:
Citation :
... rien que pour ce moment passé à faire l’idiot le bras à travers la vitre...
Et où est la mirifique photo qui fixe cet instant pour la postérité ?
M'est avis que, si elle figure (dédicacée, bien sûr) comme prix pour un prochain concours, nous seront quelques uns à nous battre pour l'emporter Twisted Evil
Maintenant que tu le dis, c'est vrai qu'on aurait dû prendre une photo. On avait un appareil, en plus.

Enfin, vous pouvez toujours essayer d'imaginer la scène. Représentez-vous une vitrine percé d'un trou rond où l'on glisse la main. À l'intérieur de la vitrine se trouve l'épée enchaînée. Moi, plein d'enthousiasme, j'exécutais des figure d'escrime bidon en faisant « Aha ! », tel Lancelot arrivant au mariage du prince Herbert.

Oui, ce n'est pas pareil qu'une photo, j'en conviens.

Le baron de Havras a écrit:
De plus le buffet de vernissage était décevant...
Ben tiens. Je vois ça d'ici : tu as tout raflé en deux minutes, puis tu as essayé de manger des gens du musée parce que tu avais encore faim. C'est ça ? Laughing

(À propos d'expos, il y en avait une très belle ces temps-ci au Luxembourg, sur l'œuvre de Cranach. Vous pouvez en voir un petit aperçu sur le site du musée. Je vous l'aurais volontiers recommandée, et chaudement, mais c'est hélas demain son dernier jour. Laughing )

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toison d'or
Chevalier à l'épée de bois
Chevalier à l'épée de bois
avatar

Nombre de messages : 2552
Age : 55
Localisation : Lutèce-est
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   Dim 3 Juil 2011 - 23:42

Aujourd'hui je suis allé visiter l'expo.
Bah j'ai pas regretté !!
En effet, le premier dimanche du mois, le musée est gratuit. Déjà, c'est pas mal, ça économise quand même 8€50.
Mais surtout dans chaque salle se tenaient des jeunes (étudiants en histoire, je pense) pour répondre aux questions ou pour faire un mini exposé sur la période. J'ai donc eu droit à un mini conf' sur l'écriture de la musique au moyen age (qui commençait par un mini concert à cappella : la classe), à une autre sur les différentes hypothèses sur la signification du cycle de la "Dame à la licorne" et, sur une estrade dans la cour (le cadre ... affraid ) à une démonstration d'escrime médiévale sportive très ...sportive !

Renseignement pris, il semble que les étudiants ne seront plus présents le 7 aout, le musée étant "simplement" gratuit. J’espère que l'expérience se prolongera l'année prochaine : j'ai trouvé cette visite juste magique !

_________________
Mes titres : Toison d'or, chevalier à l'épée de bois, roi d'armes du Très-Noble et Respectable Ordre Chevaleresque des Gros Glands Incapables de Terminer leurs Figs à Temps pour les Concours du Foroume ; chevalier du slip sur la tête ; également connu comme Très-Haut et Très-Saint Prince des Barbouilleurs de Figs ou comme "Toison de Vinci" ; admis à siéger parmi les illustrissimes et révérendissimes membres du conseil de cet auguste forum, porteur enfin de super pouvoirs d'administrateur  ...mais, s'il vous plait, continuez de m’appeler "Toison".
N'hésitez pas à visiter mon site :

une armée médiévale bourguignonne à partir de figurines gw converties et peintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toison.d.or.free.fr
Enguerrand Le Marchois
Gueux


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   Dim 21 Aoû 2011 - 17:18

Maxence de Longueville a écrit:
Citation :
oui, je l’avoue, Kaamelott me fait un peu bâiller

AU BÛCHER L’HÉRÉTIQUE !!! Evil or Very Mad What a Face
Eh bien non , on cri HERETIQUE , AU BÛCHER !!! quand on est un fan Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agilgar de Grizac
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2392
Age : 22
Localisation : Pays de la choucroute
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   Dim 21 Aoû 2011 - 18:19

Et moi je dis : NECROMANCIEN, AU BUCHER !!! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’Épée, usages, mythes et symboles, au musée du Moyen Âge
» Ou trouver des symboles ork & gob?
» [Didacticiel] Comment faire apparaître des symboles ou des touches de la manette PS3 dans un texte.
» [Débats] Sens et symboles dans l'univers Bionicle
» Echange des symboles de bravoure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: Miscellanées :: Histoire-
Sauter vers: