Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand Orgaïl abaissa sa lance...

Aller en bas 
AuteurMessage
Orgaïl d'Algil
Paysan
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Quand Orgaïl abaissa sa lance...   Mar 2 Nov 2010 - 4:46

Je viens là vous compté les évènements, que j'ai vécu lors, d'une passe d'armes au GWS de Nantes.

Je vous dévoile tout d'abors ma levée pour ce tournoi à 1000Pts :

Liste d'armée bretonnie "Les rangs de Mousse" : 1000 points

  • héros

    • 1 paladin (80pts) :

      • coût : 1x60pts = 60pts
      • équipement de base : arme de base; armure lourde
      • équipement/options : lance de cavalerie(4pts); bouclier(2pts); destrier bretonnien carapaçonné(14pts);

    • 1 paladin (grande bannière) (74pts) :

      • coût : 1x60pts = 60pts
      • équipement de base : arme de base et armure lourde;
      • équipement/options : destrier bretonnien caparaçonné(14pts);

    • 1 demoiselle du graal (70pts) :

      • coût : 1x70pts = 70pts
      • règles spéciales : aura de la dame
      • équipement de base : arme de base

  • unité de base

    • 10 chevaliers errants (241pts) :

      • coût : 10x20pts = 200pts
      • règles spéciales : impétueux; serment du chevalier; pur-sang
      • équipement de base : arme de base; lance de cavalerie; armure lourde; bouclier; destrier bretonnien caparaçonné
      • équipement/options : preux chevalier(0pts); musicien(7pts); porte-étendard(14pts);
      • objets magiques : sainte bannière (20pts);

    • 10 chevaliers du royaume (274pts) :

      • coût : 10x24pts = 240pts
      • règles spéciales : serment du chevalier; pur-sang
      • équipement de base : arme de base; lance de cavalerie; armure lourde; bouclier; destrier bretonnien caparaçonné
      • équipement/options : champion du royaume(0pts); musicien(8pts); porte-étendard(16pts);
      • objets magiques : bannière de châlons (10pts);

    • 13 archers (78pts) :

      • coût : 13x6pts = 78pts
      • règles spéciales : devoir du paysan; pieux de défense
      • équipement de base : arme de base; arc long; pieux de défense

    • 12 archers (89pts) :

      • coût : 12x6pts = 72pts
      • règles spéciales : devoir du paysan; pieux de défense
      • équipement de base : arme de base; arc long; pieux de défense
      • équipement/options : tirailleurs (perd ses pieux de défense)(12pts); maitre archer(5pts);

  • unité spéciale

    • 5 sergents montés (94pts) :

      • coût : 5x15pts = 75pts
      • règles spéciales : devoir du paysan; cavalerie légère
      • équipement de base : arme de base; lance; arc; destrier
      • équipement/options : boucliers(5pts); prévot(14pts);


Liste d'armée réalisée et exportée en BBcode avec le logiciel web gratuit <b>WarBuilder</b> - www.warbuilder.net

Je n'ai pris le temps de vous côtoyer pour ajuster au besoin cette liste, car le Hérault m'avait pris de cours à moins de d'un sablier de l'évènement.


1° tour:

Ma petite levée, entra en lice quand elle eut pu trouver le chemin d'une clairière, où l'attendait une infâmes centurie de Nagaroth, qui je me permet de vous le souligner avait couché certains de ces frères de trahison auparavant.

Le conflit s'est engagé, sur une superbe phase de magie qui réduisit ma Demoiselle au rang schtroumphette de niveau bulle, dans une forêt qui allait se révéler hallucinogène....
Mes errants, qui eux occupaient le quartiers gauche ma table (1.2m * 1.2m), eux malgrès la présence dans leurs rangs de la grande Bannière subirent leurs impétueusité et tentèrent avec succès une charges dévastatrice de -19pouces- sur les lanciers noirs, ceux-ci étant encadrés par un char à sang-froid à gauche et 5 cavaliers lourds à leurs droite. Pourfendant sans dommages ces 20 outrages, les destriers ne furent poussés assez loin pour échappés au courroux des voisins.
Bien qu'étant moins habilles que les pairs ils tinrent ainsi cinq tours non sans même faire fuir, temporairement le char mais, non plus sans attendre un soutien qui n'est jamais venu...

mon centre été occupé par mes tirailleurs, qui avaient décidés de s'emparer de la proche forêt afin d'être à couvert de ces oreilles pointus qui tenait cette haute tour qui dans l'axe, leur faisaient front.
Moins à l'aise depuis les ordres de marches ils étaient moins habille à couvrir le centre de la table... (pauvre oreilles feuillues). De plus, ils s’aperçurent que que les champions de ces bois étaient bien attirants, trop peut-être car ils fallaient être au moins distrait pour ne causer en 4 tours aucuns dommages aux indésirables du donjon... Au cinquième ils croquèrent dedans pensant prendre des forces mais ils furent conduits hors du bois, à merci des arbalétriers, et de la cavalerie légère.

Mes chevaliers du royaumes de centre droite, avaient leur droite couverte par une douzaine d'archers derrière des pieux. Ces derniers devaient faire front à 20 corsaires et 5 cavaliers légers. La sorcière délaissa ces corsaires les laissant progresser au devant du danger de mes archers...
Perfide elle parvint à rester hors de mes vues, mes elle ne fut inefficasse... Les royaux furent déroutant, déroutés surement d'être éloigné de leurs cadets, après maintes charge avortées ils croisèrent le fer uniquement qu'au sixième tour où is couchèrent les corsaires...

Mais, le sort était fait, le soleil s'était couché pour eux, alors seuls rescapés du pays des charges...


2° tour:


Ce fut, une hache qui brisa mon car dans le cherchait à noyer ma honte, et mon désarrois récolté un peu plus tôt.
Il cherchait un peu d'exercice, prétextant que ; moi et mes frères nb étions des spécimens rares...

J'entrait dans la même clairière qui m'avait vu m'incliner, mais cette fois(ci je contrôlais la tour, mes tirailleur furent moins pris d'une certaine sagesse et si cantonnèrent.
Me vaste couloir doit était assumer par mes gueux aux pieux, et cette fois-ci les Fer De Lances jouèrent la cohésion et s'alignèrent cotes-à-cotes.

Le barbu, lui fanfaronnait au sommet de sa colline à l'angle du fond droit, caché derrière son canon et ses arquebusier, le technicien de ce crache boulet, avait couvert son flanc avec une vingtaine de coffres en armures de gromgril...
Tu parle, qu'il voulait faire du sport...

- ma demoiselle de la vie, lance avec succès dès le premiers les êtres du dessous a l’assaut des brise-fer, en supprimant ainsi six, elle ne reviendra sur scène que pour perdre toute utilité...
- Mes deux fers de lance se lancèrent au devant des brises-fers, mais virent un monticule, puis un tunnel se former d'où en sortire des mineurs, les errants furent fidèles à eux mêe et chargèrent sans broncher, les royaux eux à nouveau en dessous, pourraient au besoin, briser les rangs de ces ventres à bière se qu'ils firent et ainsi au cinquième tour piétinèrent des cottes de mailles vidés de leurs précédents possesseurs.
- au sein de la mêlée se détacha un défi, qui vit s'affronter les deux généraux, mais qu'aucun deux ne perde plus un point de vie en 3 tours... mais, le compte de l'effronté fut réglé dans une fuite inévitable et tant attendue.
- l'action, de ce conflit breto-nain aurait pu se trouvé à l'aide du canon qui aurait pu faire bien plus que ces 3 victimes montées qu'ils n'a causé, ou bien démolir ma tour... Mais ce fut, le second régiment de mineurs, qui causa de l'animation, en effet apparut dans le dos de mes archers ces derniers fuirent à l'odeur... et ainsi essuyèrent les tirent des arquebusier, les fuites volontaire à l'annonce ds mineur, mais aussi les faibles commandement après un retour en fuite au quasi contact des hommes à la poudre qu'il furent mis en pièce à coups de pioches...


3° tour :


Ce troisième tour fut on ne peut que difficilement pus court...
Il m’opposa à nos voisins suceurs de sang.
Réglé en deux tours, faute de délais pour la clôture du tournoi, ce fut une égalité qui fut déclaré, malgré que e mage qui commandait l'armée soit rabaissé au niv. 0 causé par un double "6" sur une tentative de résurrection du champion d'une de ces deux unités de cavalerie lourde, et une charge combiné de mes deux FdL sur les goules. Sans oublié, enfin, que mes sergents semblaient rompus à donner le meilleur d'eux-même.

Le verdict de ces éliminatoires fut que pour 4 éligible en demi-finale qui concourreraient à 2000points je suis parvenu 6ème.
Donc adieu, le rêve d'une grande finale à 3000pointsseule satisfaction potentielle les EN et Cv cotre les quels j'ai buté sont eux qualifiés. Mais mon blason en prend un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kruger
Chevalier du royaume


Nombre de messages : 173
Age : 29
Localisation : Cherbourg
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Quand Orgaïl abaissa sa lance...   Lun 8 Nov 2010 - 15:11

Salut!
Je trouve dommage de ne pas avoir plus de détails sur tes batailles. On peut pas vraiment se rendre compte de ce qui c'est passé. On a que les moments forts.

Peut-être un prochain rapport détaillé avec photos??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adamus
Saint vivant
avatar

Nombre de messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2009

MessageSujet: Re: Quand Orgaïl abaissa sa lance...   Lun 8 Nov 2010 - 18:15

Toujours sympa de lire des rapports de bataille. Mais c'est vrai que tes 3 batailles ne sont pas facile à suivre parce que un peu trop résumées. Des photos, ça aide bien aussi. En prendre une au moins du déploiement, ça aide à la compréhension.

Bel effort néanmmoins ! Merci à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand Orgaïl abaissa sa lance...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand Orgaïl abaissa sa lance...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: Les Armées du Royaume :: Les batailles d'un lointain passé (WHB V8 et antérieures) :: Rapports de bataille-
Sauter vers: