Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une Baronnie en Carton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Une Baronnie en Carton   Ven 16 Juil 2010 - 18:24

UNE BARONNIE EN CARTON

LES TRÈS-SAINTS ET MIRIFIQUES DÉCORS DE LA BARONNIE DE LA TOUR


Il fait trop souvent gris chez vous ? Vous habitez une triste chaumière perdue dans l’infâme Marais des Goules, au plus profond du terrifique comté moussillonnais de Castagne ? Vous avez de l’humidité dans votre chambre à coucher, des mutants au grenier et des skavens à la cave ? Vos voisins sont bruyants et font frire du poisson sur le coup des deux heures du matin ?

Quittez un instant cet horizon étroit ! Chevauchez donc avec le bon baron Guilhem, buveur, ripailleur, rimailleur et sesque-symbol de la chevalerie du royaume, vers le noble duché de Gasconnie, et plus précisément la riante et ensoleillée baronnie de La Tour, où le vin est meilleur et les filles plus jolies qu’ailleurs.


Vous l’aurez compris, ce topic sera consacré aux décors mirifiques que j’ai patiemment bâtis au fil des ans pour donner vie à mon fief. Une fois mon armée plus ou moins sur pied, je n’ai en effet pas mis longtemps à vouloir mes propres décors. Un jour, j’essaierai de remettre la main sur les premiers, histoire de rire un peu. Il y avait de la colline en argile à modeler couverte d’herbe statique (trop petite), un puits fait d’un conglomérat de carton, de rouleau de papier-cul, de vieux bout de château en plastique, d’allumettes et autres (trop grand, cette fois Laughing ), et plusieurs arbres noueux à souhait qui étaient en fait d’humbles pousses de thym (le thym des Cévennes se présente parfois sous une forme qui évoque beaucoup un arbre miniature).

J’ouvre le bal avec une humble maison de braves paysans bourrus et paranoïaques, bâtie il y a de cela quelques années. Je vais détailler les étapes de sa construction pour ceux que la chose intéresse.



J’ai commencé par découper dans du carton ondulé la forme générale de la maison avant de la coller sur un socle également en carton. J’ai ménagé dans le toit un petit espace où loger la cheminée, elle aussi en carton. Le tout fut maintenu tant bien que mal à grands renforts de colle et de scotch.

J’ai ensuite découpé des bandes de cartons qui furent collées en divers endroits de la façade pour imiter les poutres apparentes d’un colombage ; j’ai de même collé la porte (la tour du château en plastique de chez les Gros Waudous en fournit généreusement quatre). J’obtins ainsi des creux dans les murs, qu’il m’appartint de combler. J’usai pour ce faire d’un matériau qui me semblait imiter au mieux le torchis, à savoir l’humble enduit de rebouchage (type Touprêt ou assimilé, facile à trouver dans les boutiques de bricolage), allié fidèle du hobbyiste. J’ai appliqué l’enduit en remplissant les creux laissés entre les poutres, puis en retirant l’excédant par le truchement d’une spatule métallique (comme pour boucher des trous dans un mur, en gros). Subtilité à ne pas perdre de vue : il est inutile, et même nuisible, de chercher un fini lisse -tout au rebours, j’ai fait en sorte que l’enduit garde un aspect granuleux et inégal, ce qui me permettrait par la suite de le brosser à sec et donnerait aux murs un air plus varié, comme s’ils étaient réalisés sans grand soin ou dégradés par les ans, ce qui me semblait plus plaisant qu’une texture régulière évoquant le béton ou le plâtre.

Tant que vous en êtes à utiliser de l’enduit, profitez-en pour en passer une couche sur les bords du socle, préalablement taillés en biseau. L’enduit masquera les creux du carton ondulé.

J’ai procédé petit bout par petit bout, en laissant bien sécher (le temps pour cela est indiqué sur le tube ; disons quelques heures pour compter large) ; si vous posez vos doigts maladroits sur votre beau torchis alors qu’il n’est pas encore sec, c’est le drame et l’horrible apocalypse qui tue.



Une fois le torchis en place, reste à poser les tuiles. J’ai choisi une toiture en tuiles plutôt qu’en chaume pour deux raisons. Tout d’abord, la chaume est un authentique casse-tête pour hobbyiste ; j’ai vu appliquer bien des méthodes, mais aucune qui fût facile ni vraiment convaincante. Ensuite, des colombages et un toit de chaume, c’était foutrement normand pour une maison gasconnienne. Donc bon, pas de regrets, va pour les tuiles, au fourre la chaume. Laughing

Les tuiles, dis-je. Elles sont faites de petits quadrilatères de papier bristol (je n’ai pas cherché la moindre régularité), patiemment collés un à un, à l’imitation d’une véritable toiture (inspirez-vous de quelque maison de votre voisinage, de photos ou même de dessins de toits médiévaux). Il est d’autres façons de faire, mais elles n’ont pas mes faveurs. On peut, par exemple, garnir d’entailles une bande de bristol ; défaut majeur : les rangées de tuiles vont être terriblement rectilignes, ce qui donnerait un air peu naturel à notre modeste masure. Autre souci : découper les entailles, c’est chiant, on risque toujours de déchirer tout le machin, et à moins de les faire très minces, les espaces entre les tuiles paraîtront parfois trop larges.



Le gros œuvre est à présent achevé. Derniers travaux avant la peinture : couvrir de sable le socle et coller çà et là des petits bitoniots divers issus des grappes plastiques (vous trouverez votre bonheur dans les boîtes d’archers et d’hommes d’armes plastoques). Pour ma part, j’ai choisi d’ajouter un maillet pendu à côté de la porte, une roue posée contre un mur (elle vient de la grappe de canon impérial), ainsi qu’un petit tas de bois (n’allez pas chercher loin, ce sont des bouts de bois cassés en morceaux grossiers) et un bouclier avec un freehand-de-la-morre pour faire vachement classe et ancrer le décor en notre belle Bretonnie.



Passons à la peinture. L’ensemble a reçu un bon coup de bombe noire (modèle courant, chaos black de chez les Gros Wisigoths). Passez donc un peu de peinture diluée dans les recoins du décor, sans quoi il vous arrivera la même chose qu’à moi et le blanc du bristol se verra parfois entre les tuiles. Laughing

La toiture est simplement brossée à sec en rouge (red gore, blood red, choisissez) ; faites ça en premier, c’est salissant. Mon brossage est assez crade, mais rien ne vous empêche d’être plus soigneux que je ne l’étais à l’époque.

Autre brossage tout aussi salissant, celui du torchis. J’ai commencé par peindre l’enduit en snakebite leather, si j’ai bonne souvenance, en prenant soin de diluer ma peinture pour ne pas trop altérer la texture. J’ai poursuivi avec un joyeux brossage au bleached bone, et le tour était joué.

Une fois les saletés finies, on peut repasser à la peinture noire les endroits où les brossages ont débordé et peindre les poutres (chez moi, ce doit être du bestial brown éclairci avec des lignes de snakebite leather pour tâcher d’imiter le bois, mais on pourra sans doute trouver plusse mieux), la porte et les autres détails.

La cheminée est en carton peint, mais ainsi que vous le pouvez constater, l’effet n’est pas très heureux ; en outre, il est un peu étrange de voir une massive cheminée de pierre surgir du toit d’une maison dont les murs sont manifestement faits de quelque torchis. Un bête trou dans la toiture pour laisser s’échapper la fumée du foyer eût suffi (c’est la solution que j’ai retenue pour la maison qui suivit celle-ci).

Le socle est traité de la même façon que celui de mes figs : bestial brown brossé au vomit brown, ce qui donne une terre aux tons assez chauds. Il est agrémenté d’herbe statique des Gros Wilains appliquée avec largesse.

Et roule ma poule, la maison est finie, et vos braves serfs peuvent y venir coucher après une rude journée passée la bêche en main pour remplir vos celliers déjà pleins à craquer de victuailles, arh, arh.



Les arbres qui accompagnent la maison furent achetés chez les Gros Wapitis, mais je crois que les actuels sont un peu différents. J’ai simplement peint le tronc à coups de brossage à sec. Le tout fut placé sur un petit socle transparent destiné à l’origine aux figurines volantes (vous trouverez ça dans les boîtes de chevaliers pégases, en sus des socles carrés).



Scène bucolique de la vie à La Tour : un hameau perdu à l’orée de la forêt de Sombrefeuille est assailli par de puants orques déterminés à tuder les villageois avec supplice avant de leur faire torsion du nez et extraction de la cervelle par les talons, le tout dans le but inavouable d’assécher jusqu’au moindre tonneau de vin de l’endroit. Je posterai tantôt d’autres photos des vaillants archers de La Tour et des ignobles orques (ça fait bande-annonce pour le prochain épisode du feuilleton de l’été Laughing ).

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Baron Guilhem de La Tour le Sam 21 Aoû 2010 - 19:05, édité 1 fois (Raison : Tudez, décervelez !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Southern Knight
Chevalier errant


Nombre de messages : 132
Age : 25
Localisation : l'Oise et l'Hérault
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Sam 17 Juil 2010 - 0:16

C'est vraiment un bon décor. La maison a ce charme "warhammeresque" propre aux décors maisons, tout en restant finalement plutôt sobre. Si je trouve le courage j'essayerai de suivre le tuto, qui est d'ailleurs très bien fait lui aussi. Par contre je trouve dommage l'absence de fenetres et c'est là ma seule remarque. Sinon, content de voir que je ne suis pas le seul à utiliser du thym en guise d'arbres Laughing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Sam 17 Juil 2010 - 2:42

Southern Knight a écrit:
C'est vraiment un bon décor. La maison a ce charme "warhammeresque" propre aux décors maisons, tout en restant finalement plutôt sobre.
Merci ! C'était précisément l'effet que je recherchais.

Southern Knight a écrit:
Si je trouve le courage j'essayerai de suivre le tuto, qui est d'ailleurs très bien fait lui aussi.
Je serais curieux de voir le résultat. Smile

Southern Knight a écrit:
Par contre je trouve dommage l'absence de fenetres et c'est là ma seule remarque.
Je me rappelle m'être demandé si j'allais en mettre ou non. Il est vrai qu'une fenêtre égaierait un peu les murs en plus d'accorder quelque lumière aux malheureux habitants de la maison, qui doivent la trouver aussi sombre qu'un four. Laughing

Cependant, je voulais éviter de donner une impression de richesse (même relative Laughing ) avec une fenêtre à croisillons ou quelque chose dans ce goût-là. Une fenêtre réduite à sa plus simple expres​sion(un trou dans le mur) aurait pu convenir, mais m'aurait obligé à détailler l'intérieur ou à me contenter de le figurer par un bout de carton peint en noir. Finalement, j'ai considéré qu'une maison pauvre et de petite taille comme celle-ci pouvait ne pas avoir de fenêtres (disons que les paysans miséreux qui l'habitent ne font guère qu'y dormir Laughing ). Mais j'aurais peut-être pu m'écarter encore davantage du modèle des maisons médiévales et ajouter une fenêtre plus fantaisiste, plus warhammeresque, ou tout simplement une fenêtre aux volets fermés. C'est une bonne remarque, en tout cas, et je tâcherai de m'en souvenir pour mes prochains décors.

Southern Knight a écrit:
Sinon, content de voir que je ne suis pas le seul à utiliser du thym en guise d'arbres Laughing.
C'est merveilleux, le thym : non seulement c'est tout à fait convaincant, mais en plus, ça sent bon. Laughing

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almeric de la peyrie
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2242
Age : 55
Localisation : carcassonne
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Sam 17 Juil 2010 - 13:11

Baron Guilhem de La Tour à écrit:
Citation :
Cependant, je voulais éviter de donner une impression de richesse (même relative Laughing ) avec une fenêtre à croisillons ou quelque chose dans ce goût-là. Une fenêtre réduite à sa plus simple expres​sion(un trou dans le mur) aurait pu convenir, mais m'aurait obligé à détailler l'intérieur ou à me contenter de le figurer par un bout de carton peint en noir.
simplement une fenêtre avec un volet aurait suffit, car il est vrai que sur cette belle construction typique de notre royaume cela manque un peu quand même......sinon c'est un trés bon décors pour table, bravo nous apprécions de voir que vous êtes cher baron Guilhem, un excellent narrateur, un trés bon peintre et en plus un architecte de talent... dommage que vous soyer un étudiant bourgeois Razz Razz Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toison d'or
Chevalier à l'épée de bois


Nombre de messages : 2260
Age : 54
Localisation : Lutèce-est
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Sam 17 Juil 2010 - 13:24

Petites remarques d'un coupeur-de-cheveux-en-quatre-malgré-tout-impressionné-par-la-troôôooo-foorte-bâtisse-du-baron-bis Shocked :

- Pour la fenêtre, je trouve effectivement dommage de ne pas en mettre une petite. Même sans détailler l'intérieur, tu y passes un coup de bombe noir et "roule ma poule".
- Pour les poutres : la baronnie de la Tour est sans doute la seule ou poussent aussi facilement les baobabs Smile . Il me semble que des troncs de cette dimension seraient plus indiqués pour une salle seigneuriale. Les allumettes de grandes tailles (genre "spécial barbecue") sont souvent pas mal : en plus ta texture est déjà faite et ça, c'est bien.
- Pour le toit : les tuiles sont chouettes, mais je les aurais bien fait dépasser un peu plus sur le coté (comme en vrai quoi Smile ) pour éviter que l'eau rentre dans les murs et salope tout ton beau travail.
- Pour la cheminée, outre sa texture bizarre, je ne suis pas sur qu'elle soit placée au bon endroit. Si on considère qu'il s'agit d'une pièce unique, elle devrait logiquement se trouver sur le pignon de la maison, accolée au mur. Et si il s'agit d'un "deux pièces" (mazette, quelle opulence chez les manants de la Tour !), elle devrait se placer plus vers le centre du toit.

Voilà pour mes remarques qui n'enlèvent rien à l'effet produit au premier abord : ça en jette !
Et un petit commentaire sur les archers entrevus sur la dernière photo (mazette, quelle opulence dans la milice du sieur de la Tour !) : Vivement la suite du mirificque et très sainct feuilleton de l'été consacré aux figurines du Baron bis.

_________________
Mes titres : Toison d'or, chevalier à l'épée de bois, roi d'armes du Très-Noble et Respectable Ordre Chevaleresque des Gros Glands Incapables de Terminer leurs Figs à Temps pour les Concours du Foroume ; chevalier du slip sur la tête ; également connu comme Très-Haut et Très-Saint Prince des Barbouilleurs de Figs ou comme "Toison de Vinci" ; admis à siéger parmi les illustrissimes et révérendissimes membres du conseil de cet auguste forum, porteur enfin de super pouvoirs d'administrateur  ...mais, s'il vous plait, continuez de m’appeler "Toison".
N'hésitez pas à visiter mon site :
Ost de Bourgogne
une armée médiévale bourguignonne à partir de figurines gw converties et peintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toison.d.or.free.fr
Altier de Poencé
Chevalier errant


Nombre de messages : 148
Age : 25
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Sam 17 Juil 2010 - 18:58

Hum hum

Bon, c'est un décor assez basique mais bien réalisé, ça c'est sur, mais je trouve étonnants quelques (en fait, seulement deux, mais ça fait quelques Rolling Eyes ) détails (surtout pour un pinnailleur flouffe tel que le Baron Bis) :

- les poutres de 1m de large, comme cela à déjà été dit, ça fait gros quand même.

Ensuite :
Citation :
Cependant, je voulais éviter de donner une impression de richesse (même relative)
Attention louable, certes, mais alors, qu'en est-il de cette porte en chêne massif renforcée d'acier et engoncée dans une ouverture en pierres taillées ?

Sinon, des remarques plus générales (deux encore Laughing ) :

Peindre ses décors avec de la peinture Ctadel, je vais pas dire que caylemal, mais ce qui est sur c'est que ce n'est pas très économique...

Les tuiles, collées une par une, c'est du boulot, je te conseille le mirifique tuto de cdk breto à l'adresse suivante :

http://paintwarmore.forums-actifs.com/apprendre-et-perfectionner-le-modelisme-et-l-art-du-scalpel-f13/tuto-faire-un-toit-t445.htm (il y a justement la variante "tuile à l'arrache)

Altier, qui se ferait bien 2-3 décors en attendant la sortie des merveilleux skavens de la boite de base V8...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaoticacloaquis.canalblog.com/
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Dim 15 Aoû 2010 - 18:41

Merci à vous. Smile

Outre les compliments qui font toujours plaisir, j’apprécie les remarques que vous avez faites, elles m’ont permis de mieux cerner ce que je pourrais améliorer. N’hésitez pas à critiquer, c’est pour cela que je poste des photos (et puis une critique intelligente est une preuve d’intérêt pour le sujet, non ? Laughing ).

almeric de la peyrie a écrit:
sinon c'est un trés bon décors pour table, bravo nous apprécions de voir que vous êtes cher baron Guilhem, un excellent narrateur, un trés bon peintre et en plus un architecte de talent... dommage que vous soyer un étudiant bourgeois Razz Razz Wink
Eh oui, on ne se refait pas. Mr. Green

Toison d'or a écrit:
- Pour les poutres : la baronnie de la Tour est sans doute la seule ou poussent aussi facilement les baobabs Smile . Il me semble que des troncs de cette dimension seraient plus indiqués pour une salle seigneuriale. Les allumettes de grandes tailles (genre "spécial barbecue") sont souvent pas mal : en plus ta texture est déjà faite et ça, c'est bien.
Altier de Poencé a écrit:
- les poutres de 1m de large, comme cela à déjà été dit, ça fait gros quand même.
Alors comme ça, vous les trouvez trop grosses, mes poutres ? Grmbl. Voilà un défaut qui m’avait échappé.

Maintenant que vous le dites, et après avoir rapidement comparé mon décor avec des dessins de maisons médiévales, je crois que vous avez tout à fait raison, elles sont un peu trop grosses. Cela ne me paraît pas sauter aux yeux, mais je veillerai à l’avenir à garder des proportions plus plausibles.

Toison d'or a écrit:
- Pour le toit : les tuiles sont chouettes, mais je les aurais bien fait dépasser un peu plus sur le coté (comme en vrai quoi Smile ) pour éviter que l'eau rentre dans les murs et salope tout ton beau travail.
Ah, oui, très bonne remarque. Les tuiles dépassent un peu sur les longueurs de la maison (peut-être n’est-ce pas très visible sur les photos), mais pas du tout sur les pignons, ce qui n’est guère logique. Encore une critique judicieuse que je garde en mémoire.

Toison d'or a écrit:
- Pour la cheminée, outre sa texture bizarre, je ne suis pas sur qu'elle soit placée au bon endroit. Si on considère qu'il s'agit d'une pièce unique, elle devrait logiquement se trouver sur le pignon de la maison, accolée au mur. Et si il s'agit d'un "deux pièces" (mazette, quelle opulence chez les manants de la Tour !), elle devrait se placer plus vers le centre du toit.
Tout cela est fort juste. Cette cheminée, je m’en suis aperçu très tôt, est le point le plus faible du décor. Son emplacement est assez absurde, et la pierre n’a de toute façon pas grand-chose à faire dans une maison pareille ; quant à sa texture, elle est inexistante : c’est du carton peint, tout plat et tout bête. Le malheur est qu’elle est très visible et attire donc l’attention sur ses défauts susdits. Laughing

Toison d'or a écrit:
Et un petit commentaire sur les archers entrevus sur la dernière photo (mazette, quelle opulence dans la milice du sieur de la Tour !) : Vivement la suite du mirificque et très sainct feuilleton de l'été consacré aux figurines du Baron bis.
Les archers ne devraient plus trop se faire attendre. Smile

J’avais essayé de leur donner un aspect à la fois riche (les tissus sont abondamment ornés des armoiries de La Tour) et misérable, comme s’ils portaient des habits jadis éclatants mais aujourd’hui rapiécés et défraîchis. C’est un aspect de Warhammer que j’aime bien, présent dans l’Empire et sans doute plus encore en Bretonnie (rappelez-vous la description des cités bretonniennes de l’ancien jeu de rôle) : l’extravagance et le faste sont là, mais la pauvreté la plus sordide n’est jamais très loin.

Cependant, n’est pas John Blanche qui veut, et mon talent n’a pas toujours été à la hauteur de cette séduisante idée -sans même parler des dessins au pinceau, qui sont assez patauds. Laughing

Altier de Poencé a écrit:
Citation :
Cependant, je voulais éviter de donner une impression de richesse (même relative)
Attention louable, certes, mais alors, qu'en est-il de cette porte en chêne massif renforcée d'acier et engoncée dans une ouverture en pierres taillées ?
Eh bien, c’est idiot. Razz

C’est le même problème que la cheminée, en plus discret : la pierre arrive comme un cheveu sur la soupe. J’ai voulu utiliser une porte toute faite, et mal m’en a pris.

Altier de Poencé a écrit:
Peindre ses décors avec de la peinture Ctadel, je vais pas dire que caylemal, mais ce qui est sur c'est que ce n'est pas très économique...
Boarf. En utilisant mes peintures habituelles, j’évite d’en acheter de nouvelles (il faudrait un peu de temps, en plus de la phynance, pour trouver les teintes précises dont j’ai besoin), d’avoir à les entreposer en mes tiroirs, de me retrouver avec de la peinture sèche dans deux ans (je ne peins pas tant de décors que ça), d’être peu à mon aise avec une peinture dont la texture et les teintes me sont peu familières, de laisser en sommeil mes pots de peinture Citadel (je ne peins pas tant de figs que ça Laughing ), bref, je choisis la solution qui me paraît la plus simple, même si je dois y laisser trois sous de plus (et rien n’est moins sûr). Peindouiller des figurines, c’est un loisir cher, j’aime autant l’assumer et accorder autant de soin à mes décors qu’à mes figs. Pour tout dire, chercher à épargner mes pots de chez les Gros Waudous, ce me semble de l’économie de bouts de chandelles (mais peut-être est-ce cette attitude qui explique que je sois un peu trop souvent fauché comme les blés Razz ).

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altier de Poencé
Chevalier errant


Nombre de messages : 148
Age : 25
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Lun 16 Aoû 2010 - 20:12


Citation :
Boarf. En utilisant mes peintures habituelles, j’évite d’en acheter de nouvelles (il faudrait un peu de temps, en plus de la phynance, pour trouver les teintes précises dont j’ai besoin), d’avoir à les entreposer en mes tiroirs, de me retrouver avec de la peinture sèche dans deux ans (je ne peins pas tant de décors que ça), d’être peu à mon aise avec une peinture dont la texture et les teintes me sont peu familières, de laisser en sommeil mes pots de peinture Citadel (je ne peins pas tant de figs que ça ), bref, je choisis la solution qui me paraît la plus simple, même si je dois y laisser trois sous de plus (et rien n’est moins sûr). Peindouiller des figurines, c’est un loisir cher, j’aime autant l’assumer et accorder autant de soin à mes décors qu’à mes figs. Pour tout dire, chercher à épargner mes pots de chez les Gros Waudous, ce me semble de l’économie de bouts de chandelles (mais peut-être est-ce cette attitude qui explique que je sois un peu trop souvent fauché comme les blés ).
Je peux comprendre ça, mais pour les décors, de bêtes tubes de gouache peuvent souvent suffire (et le broux de noix, indispensable !)

Bon, c'est pas le tout de critiquer mais faut que je finisse ma propre masure en carton.

Altier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaoticacloaquis.canalblog.com/
Dangorn de Castagne
Héros d'une Geste


Nombre de messages : 6141
Age : 29
Localisation : En exil dans le Middenland
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Lun 16 Aoû 2010 - 21:43

C'est de grande beauté, Baron-bis, malgré les éléments en pierre qui... d'accord, oublions les pierres un instant Laughing

C'est très zouli tout ça. Voilà. cheers

_________________
Comte Dangorn de Castagne, chevalier du Graal, suzerain des châtelleries de Nandragon, de Mortauges et d'Espesses, sergent de la Confrérie des Mercenaires du Reikland, garde d'honneur de l'Impératrice de Cathay, Saint Vivant du foroume et coach de l'équipe de Blood Bowl des "Squires of Castagne".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Mar 17 Aoû 2010 - 21:31

Dangorn de Castagne a écrit:
C'est de grande beauté, Baron-bis, malgré les éléments en pierre qui... d'accord, oublions les pierres un instant Laughing
Oui, bonne idée, oublions-les. Mr. Green

Dangorn de Castagne a écrit:
C'est très zouli tout ça. Voilà. cheers
Merci, mon bon Dangounet. I love you

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Ven 3 Sep 2010 - 20:01

Le feuilleton de l’été, loin de s’essouffler, se poursuit à un rythme effréné !

Au menu du jour, une colline et une seconde maison. Commençons par la colline.



Je tenais à éviter les défauts les plus fréquents des collines : flancs trop raides, sommet trop plat, taille trop réduite, hauteur excessive, flocage peu soigné, forme irréaliste -le pire étant sans doute l’abominable colline « à paliers ». Ma colline se veut à la fois plus réaliste et plus pratique pour le jeu. Ses pentes sont très douces, ce qui lui permet de se fondre dans la table de façon convaincante mais aussi d’accueillir des figurines sur presque toute sa surface. Le sommet est assez plat pour recevoir sans peine un régiment nombreux ou une machine de guerre mais l’ensemble garde la forme d’un mamelon et non d’une pyramide aztèque couverte de flocage. Tant qu’on parle de flocage, j’ai choisi pour ma colline la même méthode que pour les socles de mes figs. C’est tout de même plus joli que la sciure teinte en vert, et les figs sont ainsi liées aux décors.

Cette vue d’en haut est là pour vous donner une meilleure idée de la taille du décor.



Réaliser cette colline fut un peu long, mais très facile ; en voici la recette, pour les apprentis modélistes. J’ai tout d’abord découpé un socle de la forme voulue dans du carton (carton ondulé en l’occurrence, mais si vous avez plus solide sous la main, c’est mieux ; le carton ondulé a vite fait de se gondoler lorsqu’un peu de colle ou de peinture l’a rendu humide).

J’ai ensuite utilisé ledit socle comme patron pour tailler la forme de la colline dans une plaque de polystyrène expansé épaisse de quatre centimètres, quelque chose comme ça. Le polystyrène expansé est celui qui se compose de petites billes qui s’attachent à vos doigts quand vous le découpez et laisse de petits débris blancs de partout. Mieux vaut donc le travailler par terre où vous pourrez facilement passer un coup de balayette que sur une table encombrée. Vous pouvez aussi utiliser du polystyrène extrudé, qui est plus dense et se découpe plus proprement, mais l’expansé a l’avantage d’être pour ainsi dire gratuit (il sert à emballer tout un tas de trucs ; le recycler en décor est un acte écologiste et responsable qui sauve la vie de pleins de petits enfants nègres et bouche les trous de la couche d’ozone).

Les flancs ont été taillés de telle sorte que l’on ne distingue pas de limite entre eux et le sommet. Là encore, tout ça fait beaucoup de saletés. Ne vous préoccupez pas trop des creux et des irrégularités qu’il est difficile d’éviter quand on découpe du polystyrène expansé : ils seront recouverts ultérieurement. Après avoir collé la plaque de polystyrène à son socle de carton avec de la colle blanche que l’on peut diluer un peu, on s’assure que les bords du socle, plus ou moins taillés en biseaux, sont dans la continuité des flancs de la colline, et on laisse sécher le tout une nuit sous quelques bouquins pour éviter que carton et polystyrène ne se tordent sous l’effet pernicieux de la colle.

Une fois que c’est bien sec, il convient de recouvrir le polystyrène de quelque matière un tant soit peu résistante pour rendre le décor plus solide et sa surface plus lisse. Certains utilisent de la bande plâtrée ; pour ma part, j’ai eu recours une fois encore à l’enduit de rebouchage, dont j’ai passé une petite couche. Il se lisse très facilement avec une spatule et peut toujours être poncé par la suite (un peu de papier de verre ou même une bête lime à ongle en carton suffisent). Pensez à bien le laisser sécher une fois posé et rappelez-vous que le temps indiqué sur l’emballage tend à s’allonger dans la mesure où nous autres bâtisseurs de décors faisons de ce produit une utilisation perverse et détournée en appliquant des couches nettement plus épaisses que ce qui est nécessaire pour boucher quelques creux dans un mur.

Quand l’enduit est sec, ne reste plus qu’à traiter la colline comme n’importe quel socle de décor ou de fig : un peu de sable brossé à sec et d’herbe statique, et une belle colline trône fièrement sur votre bureau. Merci, Baron bis ! Laughing


La maison, à présent. Il y a peu à en dire : c’est tout à fait dans la lignée de la précédente, mais en plus récent, donc plus soigné, plus réaliste, plusse mieux.



La bâtisse est légèrement plus grosse que sa grande sœur, avec un petit appentis en sus, pour faire joli. Les principaux défauts ont été plus ou moins éliminés : le brossage du toit est mieux maîtrisé, il y a moins de creux disgracieux entre les poutres et le toit, la porte est plus humble, de même que la cheminée, réduite à un trou au milieu des tuiles. En revanche, si vous avez été choqué par la taille cyclopéenne des poutres du colombage de mon précédent décor, vous allez pleurer des larmes de sang : ça ne s’est pas arrangé, ça se serait même plutôt aggravé. Mr. Green

(Je précise à tout hasard que cette maison était déjà achevée quand on m’a signalé l’épaisseur excessive des poutres. Laughing )



Plan serré sur quelques détails charmants de l’édifice qui nous rappellent que nous nous trouvons en Bretonnie, et plus précisément en la noble baronnie de La Tour : un tonneau ventru surmonté d’une cruche (à n’en pas douter, les deux sont pleins de gros rouge des coteaux de Sombrefeuille), un élégant heurtoir (qui provient de la grappe de canon impérial -un peu curieux sur la porte d’une aussi humble demeure, mais bon, le Vieux Monde est un endroit étrange Laughing ) et un malheureux oiseau pendu à la porte après bénédiction du prêtre ou rebouteux de l’endroit, charme mirifique et radical qui protège la maisonnée des mutants, hommes-bêtes, percepteurs de l’impôt (« Donnez phynance ! »), Tiléens, mendiants, gitans déchus de leur nationalité, et de façon générale toute espèce de gens suspects qui volent les poules, ont un drôle d’air et ne sont pas comme nous.






Les armes d’un soldat du baron de La Tour pendent négligemment au mur, façon de lier le décor à mon armée. Peut-être s’agit-il du foyer d’un milicien, ou bien une troupe a-t-elle pris ses quartiers au village.






Tudez, décervelez ! De valeureux archers s’adonnent à l’ancestrale pratique de la chasse au snotling.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almeric de la peyrie
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2242
Age : 55
Localisation : carcassonne
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Ven 3 Sep 2010 - 20:08

il est vrai cher baron, que votre colline est une pure merveille...quand à la maison mis à part ce qui à déjà été dit (poutre, fenêtre) elle est aussi très bien réussi, bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agilgar de Grizac
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2302
Age : 21
Localisation : Pays de la choucroute
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Ven 3 Sep 2010 - 20:58

Personnellement, la taille des poutres ne me choque pas trop. Elles sont grosses, mais au moins elles ont l'air solide. Sinon j'aime bien la colline, quoi qu'elle est un peu petite. thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haydon duc de bastogne
Chevalier du saint Graal


Nombre de messages : 694
Age : 28
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Ven 3 Sep 2010 - 21:47

Eh ben le baron bis est à fond en ce moment, on ne l'arrête plus Mr. Green continué comme ça c'est que du bonheur de vous voir si souvent posté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Dim 5 Sep 2010 - 15:48

Merci à vous trois. Smile

Agilgar de Grizac a écrit:
Personnellement, la taille des poutres ne me choque pas trop. Elles sont grosses, mais au moins elles ont l'air solide.
Disons que ce n'est pas vraiment gênant dans un décor destiné à Warhammer. Exagérer les proportions pour obtenir un aspect plus frappant et plus « lisible » fait partie du jeu. Mais dans ce cas précis, un peu plus de réalisme ne serait pas un mal.

Agilgar de Grizac a écrit:
Sinon j'aime bien la colline, quoi qu'elle est un peu petite. thumright
Elle fait à peu de choses près vingt-cinq centimètres sur trente. Je trouve que c'est une bonne taille pour une colline qui peut accueillir des figs sur presque toute sa surface ; plus grosse, il me semble qu'elle risquerait d'en devenir encombrante sur la table de jeu.

Haydon duc de bastogne a écrit:
Eh ben le baron bis est à fond en ce moment, on ne l'arrête plus Mr. Green continué comme ça c'est que du bonheur de vous voir si souvent posté.
Eh oui. J'ai enfin mis la main sur un appareil décent, et j'ai à ma disposition une bonne quantité de figs et de décors peints au fil des ans ; d'où le rythme soutenu du feuilleton de l'été. Laughing

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almeric de la peyrie
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2242
Age : 55
Localisation : carcassonne
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Dim 5 Sep 2010 - 15:58

Baron Guilhem de La Tour à écrit:
Citation :
Eh oui. J'ai enfin mis la main sur un appareil décent.....
comme quoi le hobby warhammer ne tient pas à grand chose, eh! vous les j'eunes si vous vous mettez a jouer, assembler peindre transformer des figurines ou des décors n'oubliez pas la première règle: Avoir un bon appareil de photo.... vous êtes trop modeste mon cher Baron, vos réalisations sont de qualité et nombres de hobbyistes aimeraient avoir vos talents de créateur, peintre, et scribe, le bon appareil n'a servie qu'a nous régaler les yeux et notre imagination, moi je dis avant tout bravo pour toutes ces heures de travail laborieux et de qualité (non! je n'ai rien à lui demandé!!) allez on en veux d'autres maintenant.... une petite explication ou un petit tuto de la colline serait le bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Mar 7 Sep 2010 - 1:07

almeric de la peyrie a écrit:
une petite explication ou un petit tuto de la colline serait le bienvenu.
J'ai décrit en gros la fabrication de la colline quand j'ai posté les photos. Un vrai tuto tout beau tout propre sera difficile à réaliser dans la mesure où la colline est achevée et que je n'ai pas de photos des différentes étapes de la construction, mais je répondrai volontiers à toute question. Smile

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Sam 25 Sep 2010 - 19:27

Un charmant petit pont de pierre s'est récemment ajouté à ma mirifique collection de décors. Ne me manque plus qu'à fabriquer une rivière. Laughing



Ce décor reste très sobre, car il s'agissait à l'origine que d'essayer la méthode du site Les Portes de la Moria pour réaliser de jolis murs de pierre. Après être longtemps demeuré à demi sous-couché dans un tiroir obscur, il s'est vu accorder il y a peu les quelques coup de pinceaux qu'il réclamait à grands cris.



Pour donner l'impression que maint voyageur avait traîné ses souliers boueux sur le pont, les pierres du milieu ont reçu un brossage irrégulier de brun. Quelques touffes d'herbe ajoutent un petit côté sauvage à l'ensemble.



Le chevalier est là pour indiquer les proportions du pont.



Plan serré sur l'inévitable détail qui tue glauque et sinistre, parce qu'on est dans le monde de Warhammer, cornegidouille.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almeric de la peyrie
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2242
Age : 55
Localisation : carcassonne
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Sam 25 Sep 2010 - 19:40

joli pont que voila! belle proportions, la peinture est a mon avis très bien réussie, le petit détail qui tue à vraiment sa place, par contre tu as mis de l'herbe sur le passage du pont et rien sur les bordures.... sinon c'est une petite merveille et félicitation cher baron, comme quoi un même homme étudiant bourgeois peut avoir plein de talents.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agilgar de Grizac
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2302
Age : 21
Localisation : Pays de la choucroute
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Sam 25 Sep 2010 - 22:02

Très jolie pièce, je suis particulièrement fan de la peinture (et de l'étendard du chevalier, que je ne complimenterai jamais assez Laughing ). Je suis effectivement dubitatif par rapport à la place de l'herbe, mais on va pas chipoter non plus hein... Razz
Il manque peut-être quelque chose pour agrémenter les "colonnes" aux coins du pont (je ne connais pas le nom de ces machins-là), qui les rendrait un peu plus particulier....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didier de castillon
Saint vivant


Nombre de messages : 1995
Age : 55
Localisation : gargas 84400
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Lun 27 Sep 2010 - 21:54

baron bis,

tu tiens là le sujet d'un prochain coucours.

un élément de décors. Wink

très belle réalisation. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almeric de la peyrie
Parangon de vertu


Nombre de messages : 2242
Age : 55
Localisation : carcassonne
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Mar 28 Sep 2010 - 0:24

didier de castillon à écrit:
Citation :
tu tiens là le sujet d'un prochain coucours.

un élément de décors.

excellente idée à développer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Mar 28 Sep 2010 - 1:08

Je détaille un peu la peinture, puisqu’elle me vaut des louanges en pagaille. Laughing

Sous-couche noire, brossage à sec de codex grey, brossage plus léger de bestial brown aux endroits où il doit y avoir le plus de passage. C’est tout. Grâce à la texture des pierres en enduit de rebouchage, le brossage crée un dégradé naturel ; l’effet est tout de suite agréable à l’œil, malgré une technique partisane du moindre effort. Razz

Les piliers de maçonnerie qui soutiennent les arches du pont (le terme précis est piles, si je ne me trompe) pourraient effectivement être agrémentés. J’ai vaguement pensé à placer en leur sommet de petites statues genre gargouilles (on trouve ça sur des grappes plastiques de Mordheim), mais en fin de compte, j’aime bien l’aspect dépouillé du pont. Et puis ce n’était jamais qu’un très-humble essai, juste histoire de voir ce que donnaient les murs sculptés dans de l’enduit ; je n’ai donc pas accordé un soin mirifique à ce décor.

L’herbe a en effet poussé bizarrement. Laughing Sans doute est-ce là une facétie de lutins venus hanter le pont aussitôt que je l’eus fini. J’enverrai mes fidèles paysans brûler vifs une truie et trois corbeaux pour exorciser les lieux. Quant à moi, je tâcherai désormais d’accorder plus d’attention à la place de l’herbe, promis.

almeric de la peyrie a écrit:
didier de castillon à écrit:
Citation :
tu tiens là le sujet d'un prochain coucours.

un élément de décors.

excellente idée à développer Wink
Pourquoi pas, en effet. Il y a quelque temps qu’aucun concours ne s’est tenu ; ce pourrait être le prochain, si suffisamment de gens ont l’air intéressés.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didier de castillon
Saint vivant


Nombre de messages : 1995
Age : 55
Localisation : gargas 84400
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Mar 28 Sep 2010 - 2:22

je suis partant. Twisted Evil

que le conseil des sages s'il est ok, passe la commande. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Mer 26 Jan 2011 - 1:27

Une colline de plus pour ma baronnie en carton.






À croire qu'on s'est donné le mot pour animer la section décors. Wink

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Envy
Chevalier errant


Nombre de messages : 123
Age : 25
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Mer 26 Jan 2011 - 10:13

Alala ta baliste qu'est qu'elle rend bien , J'adooooore (Je t'ai pas attribué 3 points pour rien silent ) !!
Superbe colline qui met encore plus tes figurines bien en valeur .. Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxence de Longueville
Saint vivant


Nombre de messages : 1298
Age : 40
Localisation : Paris, mais chut, c'est un secret
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Mer 26 Jan 2011 - 10:54

Attention, ce message est rempli de banalités banales et bancales What a Face ce qui n'empêche en rien qu'elles soient sincères thumleft :

C'est supra beau, bien fait, sans oublier que de tels décors appuient l'historique excessivement riche de ta baronnie (j'ai pas encore tout fini de lire, mais t'as pas mal aux doigts à force de taper autant ?).
Je suis particulièrement fan de tes bannières (même si c'est plutôt les décors ici qui sont mis à l'honneur).

Juste un truc, auquel tu as déjà répondu par ailleurs, mais il est vrai que j'aurai bien vu au moins une fenêtre pour tes chaumières, même si tu as expliqué pourquoi tu as préféré éviter d'en faire.

Bref, c'est super et on attend la suite avec impatience. compress
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer


Nombre de messages : 3270
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Jeu 27 Jan 2011 - 18:03

Merci à vous. Smile

Maxence de Longueville a écrit:
C'est supra beau, bien fait, sans oublier que de tels décors appuient l'historique excessivement riche de ta baronnie (j'ai pas encore tout fini de lire, mais t'as pas mal aux doigts à force de taper autant ?).
Je suis content d'apprendre que j'ai un lecteur de plus, bien que le flouffe de la baronnie ne se soit pas beaucoup étoffé ces derniers temps (j'ai encore dans mes tiroirs pas mal de textes manuscrits que je pense poster un jour, mais tout taper ne m'enthousiasme pas plus que ça, effectivement Laughing ).

Maxence de Longueville a écrit:
Juste un truc, auquel tu as déjà répondu par ailleurs, mais il est vrai que j'aurai bien vu au moins une fenêtre pour tes chaumières, même si tu as expliqué pourquoi tu as préféré éviter d'en faire.
C'est promis, la prochaine maison que je réalise aura au moins une fenêtre. Razz

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toison d'or
Chevalier à l'épée de bois


Nombre de messages : 2260
Age : 54
Localisation : Lutèce-est
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Jeu 27 Jan 2011 - 22:33

J'aime bien le flocage de la nouvelle colline, avec ses "ronds de sorcière". Tu commences à avoir une belle collection de décors. Peut être aurons-nous bientôt la chance d'avoir une vue d'ensemble de la baronnie ?
La baronnie de la Tour : ses collines, ses maisons (son village, donc !), son petit bois, son pont, ses superbes unités chamarrées... affraid

_________________
Mes titres : Toison d'or, chevalier à l'épée de bois, roi d'armes du Très-Noble et Respectable Ordre Chevaleresque des Gros Glands Incapables de Terminer leurs Figs à Temps pour les Concours du Foroume ; chevalier du slip sur la tête ; également connu comme Très-Haut et Très-Saint Prince des Barbouilleurs de Figs ou comme "Toison de Vinci" ; admis à siéger parmi les illustrissimes et révérendissimes membres du conseil de cet auguste forum, porteur enfin de super pouvoirs d'administrateur  ...mais, s'il vous plait, continuez de m’appeler "Toison".
N'hésitez pas à visiter mon site :
Ost de Bourgogne
une armée médiévale bourguignonne à partir de figurines gw converties et peintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toison.d.or.free.fr
gaalk
Chevalier de la Quête


Nombre de messages : 444
Age : 29
Localisation : Asnières-sur-seine
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Jeu 27 Jan 2011 - 23:38

J'aime beaucoup moi aussi, elle est très simple et rend très bien, sans superflu!

Par contre, pour rebondir sur Toison d'or (non, pas lui-même, sur ce qu'il a dit...), un rond de sorcière, si je ne m'abuse, c'est un cercle de champignon, non? Parce-que si c'est le cas, je ne vois pas où il y en a Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Baronnie en Carton   Aujourd'hui à 10:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Baronnie en Carton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une Baronnie en Carton
» Canons en Carton : Epées Normandes
» [Baronnie] Beaucouzé
» Baronnie de Montauban d'Ouvèze
» la neuvieme baronnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: La Bretonnie : son histoire, ses chevaliers, ses châteaux :: Décors-
Sauter vers: