Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 FAQ concernant les figurines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7976
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: FAQ concernant les figurines   Lun 28 Juin 2010 - 4:28

UNE FAQ CONCERNANT LES FIGURINES
Par Agilgar de Grizac

Elle n'est bien sûr pas terminée et je compte sur vos suggestions pour l'améliorer. J'ai, avec l'aide de quelques membres du forum, compilé les explications sur les figurines.
Bonne lecture à tous !

(Petite précision : dans cette FAQ je me fais le porte-parole de tout le forum, donc quand il y a écrit "Agilgar de Grizac", en fait ça peut ne pas être moi. Razz )


1. De l'assemblage simple d'une figurine.

Le Type Pas Très Informé (TPTI) : Voila, j'ai détaché toutes mes figurines de leurs grappes, je fais quoi maintenant ?

Agilgar de Grizac (AdG) : Hé bien tu les assembles, avec de la colle. Il y a plusieurs types de colle, et chacune a une utilisation spécifique :

- Si la figurine est en plastique, la meilleure solution est la colle plastique, (que Games Workshop vend, mais d'autres marques existent et sont même moins chères). Cette colle fait fondre le plastique des deux éléments, pour les "fusionner" en un seul. Elle sèche en une heure, et le lien est plutôt solide par la suite, si d'aventure le collage lâche on peut recoller, à condition de passer un coup de lime avant. Elle possède toutefois plusieurs inconvénients : elle est très fluide, donc il faut faire gaffe (puisqu'elle fait fondre) et ne pas l'utiliser sur une figurine déjà peinte. De plus cette colle doit être utilisée dans un endroit bien aéré (donc on ouvre la fenêtre ou on va carrément dehors), et, une dernière chose, elle ne colle QUE le plastique, dès qu'il y aura des éléments métalliques il faudra autre chose, ce qui nous amène ou paragraphe suivant.

- Si la figurine comprend des éléments métalliques, on peut utiliser de la super glue (GW en vend aussi), qui colle bien une fois qu'elle a pris. Le lien survient lorsqu'il n'y a plus d'air entre les 2 éléments à coller, et il faut quand même une heure pour que ça tienne bien (il y a peu d'informations concernant le temps de séchage réel de cette colle, mais après une journée complète ça tient bien, ça c'est sûr Laughing ). La super glue fonctionne aussi sur les éléments plastiques, et il est aisé de recoller, après un coup de lime préalable. Mais attention, c'est toxique aussi, donc fenêtre ouverte, et si on en met là où il faut pas sur une figurine déjà peinte, c'est foutu.
Encore un truc : cette colle colle les doigt avec une facilité surprenante, de plus le capuchon a aussi tendance à rester collé au tube (c'est bête mais ça arrive Mr.Red ).
Petite astuce pour conserver son tube : il faut le mettre debout dans le frigidaire.
Pour plus d'infos concernant l'assemblage des figurines métal ou métal et plastique, c'est ce lien : http://www.stephane.info/show.php?code=glue_guide&lg=fr

- Il existe une troisième colle commercialisée par GW, c'est la colle PVA.
Il s'agit d'une pure arnaque, c'est tout simplement de la colle blanche (également appelé colle à bois), qu'on peut trouver dans n'importe quel magasin de bricolage pour quelques euros le litre.
Cette colle est super pour socler une figurine, de plus elle part à l'eau (ce qui est bien pratique si on n'est pas sûr du socle qu'on veut). Par contre elle ne sert que pour les socles et les décors, ce qui est déjà pas mal. Very Happy

- Il existe une quatrième sorte de colle très utile (ils n'en vendent pas chez GW) : la colle époxy (aussi appelée résine époxy) ou colle Araldite (un autre nom de marque).
Il s'agit d'une colle à deux composants : une résine et un durcisseur. Elle se présente en deux tubes séparé ou sous forme d'une "double seringue" qui dépose directement les deux produits. La mise en œuvre est plus compliquée que les précédentes : il faut mélanger en quantité égale les deux liquides avant l'application. Le temps de séchage est très variable selon les marques mais tourne généralement autour des cinq minutes et reste totalement solide après vingt-quatre heures (note : le séchage COMPLET prend au moins douze heures) . Elle colle admirablement bien le métal ou le plastique, même si les deux parties à coller ne sont pas totalement jointives et le collage est très résistant.

Astuce de montage : le contre perçage.

TPTI : Contre percage ? gné ?
AdG : Cette astuce sert surtout lorsqu'on doit assembler des ailes, des bras lourds, et de manière générale tous les trucs qui peuvent pas se coller simplement.
Il s'agit de percer un trou dans chacune des parties, d'y mettre une goutte de colle, puis un bout de trombone, et d'assembler le tout.

Pour ce faire, il faut une perceuse à main, avec des forets de 1 à 1,5 mm.
On perce un trou dans la grosse partie avec le foret de 1,5, on y met une goutte de super glue, un bout de trombone, et on touche plus.
Ensuite on prend le foret de 1mm, on fait un trou dans l'autre partie, on y met un point de colle, on assemble avec la première partie, et hop ! le tour est joué ! Very Happy


Après cela, il va falloir ébarber la figurine.

TPTI : Ébarber ? Késako ???
AdG :
Hé bien, en assemblant ta figurine, tu as sûrement constaté des lignes grises un peu plus claires ; ce sont les marques du moulage de la figurine, elles sont en général située sur les jambes, les bras, les armes, les casques.
Elles sont impossibles à cacher à la peinture, il faut donc prendre une lime à grain fin et limer. Mr. Green
On peut aussi utiliser un petit cutter, comme l'a fait remarquer mon collègue Toison d'Or (attention au pitits doigts).

2. Où l'on pousse l'assemblage un peu plus loin

TPTI : Hé, mais c'est nul, les figurines de Games Workshop, je peux pas aller pêcher dans d'autre gammes qui ont la même échelle ? (D'ailleurs c'est quoi l'échelle qu'il faut ?)
AdG :
Permets-moi de commencer par ce dernier point. Les figurines pour Warhammer et leurs homologues futuristes sont en 28 mm ; mais les figurines du Seigneur des anneaux sont en 25 mm (comme ça on peut pas les utiliser pour Warhammer).

Dangorn de Castagne : Les figurines du Seigneur des Anneaux sont donc à éviter, l'échelle n'étant pas du tout la même. Les humains ont facilement une tête de moins et des proportions plus réalistes (par exemple de moins gros bras, de moins grosses têtes et de moins grosses mains), et les chevaux paraissent des poneys nains à côté des destriers de Warhammer.

Il est néanmoins possible d'utiliser en partie certaines figurines du SdA pour faire des conversions.

Par contre, les figurines Games Workshop ont peu ou prou la même échelle que les figurines Gamezone. Certaines Fenryll peuvent aussi être à la même échelle. Reaper est une autre marque connue pour les figurines de substitution, on a aussi certaines figurines de Confrontation et du Retour des Dieux (jeu qui a fait faillite mais on trouve encore quelques figurines chez les revendeurs) qui correspondent à l'échelle des jeux GW, mais dans ces deux dernières gammes je déconseille les figurines d'humains qui n'ont pas les mêmes proportions.



AdG : Pour les autres gammes, tu peux donc en utiliser dans ton armée, mais sache que les tournois n'autorisent pas toujours ça, quand aux concours c'est uniquement des figurines Games Workshop (enfin les concours de Games Workshop, hein Laughing ).


TPTI : C'est quoi une conversion ?
AdG :
Une conversion, c'est l'art de transformer une figurine déjà existante, cela peut aller de changer une tête ou une arme à presque resculpter la figurine.
La green stuff (résine verte en français) permet de resculpter une figurine, et en général on va aussi piocher dans les rabiots qu'il nous reste. C'est pour ça qu'il ne faut jamais jeter les pièces qu'on a en rab', on les met plutôt dans une boîte, pour les avoir sous la main au besoin.

3. Trucs divers et (parfois) utiles

TPTI : Comment puis-je décaper mes figurines ?
AdG :
Il n'y a pas vraiment de produit miracle, mais le Destop marche bien.
mode d'emploi :
- mettre le Destop dans un récipient fermé EN PLASTIQUE OU EN VERRE (sinon le Destop peut attaquer le récipient) ;
- mettre les figurines dedans et fermer, attendre au moins une semaine ;
- sortir les figurines de leur bain, (mettre des gants en plastique, parce que le Destop c'est quand même de la soude, faut faire gaffe) ;
- mettre de l'eau chaude dans un lavabo, y mettre les figurines ;
- frotter avec une vieille brosse à dents ;
À noter que les figurines métal sont presque neuves, à part dans les creux, mais que les figurines plastique devront souvent être terminées avec une aiguille ou un cure dents.

Un lien utile : http://labretonnie.forumactif.com/modelisme-f9/decapage-t1834.htm?highlight=decapage

TPTI : Comment appliquer proprement les décalcomanies ? (Cette question est dédiée au comte Dangorn de Castagne, alias Celui-qui-bousillait-des-décalcos-dans-les-ténèbres.)

Le Baron bis :
Les décalcomanies sont assez incontournables pour une armée bretonnienne dans la mesure où grâce à elles, le peintre le moins doué de nature peut orner ses chevaliers et hommes d'armes de figures héraldiques tout à fait convaincantes. Pour appliquer une décalcomanie, il convient tout d'abord de l'extraire de sa planche par le truchement d'un cutter ou d'une humble paire de ciseaux, en prenant garde de ne pas massacrer les décalcomanies voisines. Si l'on veut couper la décalcomanie elle-même, il est bien entendu préférable de le faire à ce moment-là.

Pour décoller la décalcomanie de son bout de papier, on peut la tremper dans l'eau (en évitant de la laisser couler bêtement au fond d'un verre où elle sera difficile d'accès) en utilisant par exemple une soucoupe, ou la déposer sur un essuie-tout bien humide. Quand la décalcomanie se détache sans peine, saisissez hardiment le bout de papier avec une pince (genre pince à épiler ou pince à timbres) et faites-en glisser la décalcomanie au moyen d'un pinceau jusqu’à l’endroit voulu. C’est l'instant critique, celui où la décalco de mauvaise volonté peut s'enrouler autour des poils du pinceau ou vous jouer quelque autre tour pendable. Ayez toujours une ou deux décalcos de secours au cas où l'irréparable se produirait. (Note d'Agilgar : cela se produit plus souvent qu'on ne le croirait.) Quand la décalcomanie est là où elle doit être, retirez l'excédent d’eau avec de l'essuie-tout ou autre machin comparable, sans toucher la décalco elle-même, sous peine de la faire bouger.

La décalcomanie est maintenant en place. Servez-vous une bière ou un verre de vin blanc.

Une fois que c’est sec, vous pouvez choisir de peindre par-dessus la décalco ; cela permet de la modifier (retirer les ailes d'un dragon, ajouter une seconde queue à un lion, que sais-je), de lui donner une teinte qui s'accordera mieux avec le reste de la fig (les décalcomanies étant souvent plutôt criardes) ou d'en changer la couleur. Il est également bienvenu de passer quelques coups de pinceau sur le pourtour de la décalco pour fondre dans le champ le film transparent qui l'environne.

Pour protéger la décalcomanie, qu'une main maladroite ou peu soigneuse risque toujours de décoller ou de déchirer, une couche de vernis s'impose. Certains passent du vernis brillant au pinceau sur la décalco avant de vernir l'ensemble de la fig à la bombe, mais un tel luxe de précaution ne s'impose peut-être pas, a fortiori si vous avez peint par-dessus la décalcomanie.

Petite précision et astuce bien utile : il n'y a rien d'étonnant à ce que les décalcos ne s'appliquent bien que sur des surfaces planes ; en placer une sur le pli d'un caparaçon ou autre endroit du même genre est de l'ordre de l'impossible, pour vous comme pour moi. Il me semble qu'il ne doit pas y avoir de problème majeur avec les écus, y compris ceux des caparaçons, mais c'est en effet plus délicat avec la bannière de la grappe de chevaliers bretonniens, par exemple. La décalcomanie aura parfois du mal à épouser une courbure un peu forte, surtout quand ladite courbure se fait vers l'intérieur, dans la mesure où elle manque de souplesse, bien qu'elle soit par ailleurs assez fragile.

Pour ma part, lorsque malgré tous mes efforts il reste de l'air entre la décalcomanie et la fig, j'ai une solution un peu violente mais qui peut donner un résultat acceptable pour peu que l'on soit soigneux : je repère la partie de la décalco qui pose problème et je l'entame au cutter. L'idée est qu'elle est ainsi plus souple que si elle était d'un seul tenant. Vous saisissez ? C'est la même logique qui veut qu'une petite décalco soit plus facile à placer qu'une grande. Ce sera peut-être plus clair avec cet exemple : quand je tiens absolument à appliquer une décalco sur un pli de tissu très aigu, je la coupe en deux ; une moitié est placée d'un côté du pli, la seconde de l'autre, et les deux moitiés se rejoignent au sommet du pli (la jonction n'est jamais parfaite, mais un coup de peinture suffit pour tout arranger). La seule difficulté est de couper la décalco selon le pli, qui est rarement droit.

Bien entendu, il y a toujours le risque de massacrer décalco et peinture, mais jusqu'ici, ça a bien marché pour moi. Après, ça reste une méthode de secours, plutôt à réserver à ceux qui, comme moi, peignent systématiquement par-dessus leurs décalcos.

TPTI : J'ai fini mes figurines, mais je veux les protéger avec du vernis, comment faire ?
AdG :
Il y a trois types de vernis : vernis mat, brillant et satiné.
La meilleure solution consiste à passer une couche de vernis brillant, puis une couche de vernis mat quand c'est sec, de cette façon la figurines est bien protégée grâce au vernis brillant et la peinture n'est pas bousillée par un truc qui brille.

On peut également juste passer une couche de vernis satiné, c'est ce que les gars de GW font. Je n'ai pour ma part jamais essayé.

Autre solution : deux couches de vernis mat, ça protège un peu moins bien (enfin on va pas jouer au base-ball avec les figurines non plus), et la peinture est aussi jolie.
Attention, le vernis mat masque quand même un peu les éclaircissements.

4. Le matériel

1. Pinceaux
Les pinceaux Games Workshop sont pas mal, toutefois certaines marques (Raphael, Army Painter, Prince August), en proposent des aussi bien voire meilleurs. Certains trouvent que pour Army Painter, le bout du pinceau un peu recourbé, comme un petit crochet, permet un niveau de détail impressionnant sur la figurine (surtout pour les armoiries ou autres "dessins"). D'autres, comme moi, ne peuvent pas sacquer les pinceaux dont le bout forme un p***** de crochet. C'est à vous de voir.


2. Peintures
Encore une fois, celles de GW sont pas mal, celle de Prince August, de Tamyia, Foundry, Vallejo, Privateer Press, et autres (mais j'ai pas tout testé) conviennent aussi.

3. Bombes de peinture ou de vernis
Encore celle de GW, qui est pas mal, mais en fait n'importe quelle bombe de noir (ou de blanc, si on peint sur sous couche blanche) mat acrylique peut faire l'affaire.
Par contre il faut éviter celle de Prince August.
Pour les vernis, du vernis mat/satiné/brillant en bombe. Personnellement j'utilise celui d'Army Painter. On peut même repeindre par dessus (ça m'est arrivé une fois où il y avait un gros trait moche sur ma fig').

4. Outils
Pour les pinces, scies, limes (à grains fins s'entend), on peut les trouver dans des magasins de bricolage pour pas trop cher (en tout cas moins que les trucs de Games).
Pour le cutter/couteau de modélisme, certains (dont moi Wink ) utilisent un vieux cutter, ce qui fait bien l'affaire, d'autres préfèrent se payer un vrai couteau de modélisme, ce qui marche aussi, mais franchement un bon cutter suffit.
Toison d'Or précise que si on bosse sur du métal, le couteau est plus sûr et plus précis. En plus, on peut adapter des lames de forme différentes, voire des outils utiles pour la sculpture ou des aiguilles. C'est un bon investissement.


5. Pâte verte (ou résine verte, ou green stuff pour les anglophones)
On en trouve chez Games Workshop, ce qui a l'avantage d'être pas trop loin, car les autres marques ne sont pas implantées en France et il faut donc commander par internet.


5. Liens

Tutos pour la peinture : http://labretonnie.forumactif.com/peinture-f6/peinture-pas-a-pas-t718.htm

Tutos pour un décalco : http://www.games-workshop.com/gws/content/article.jsp?catId=&categoryId=cat1510555&section=&pIndex=4&aId=16100056&start=5

Vernis : http://labretonnie.forumactif.com/peinture-f6/le-vernis-est-il-indispensable-t2871.htm?highlight=vernis

Décapage : http://labretonnie.forumactif.com/modelisme-f9/decapage-t1834.htm?highlight=d%e9capage

Un topic sur le collage des éléments en métal : http://labretonnie.forumactif.com/peinture-f6/colle-t959.htm?highlight=colle

Un bon tuto, par GC : http://labretonnie.forumactif.com/peinture-f6/les-bases-du-modelisme-et-de-la-peinture-t1035.htm?highlight=bases





Donc voila c'est fini. Je remercie Toison d'Or, Dangorn de Castagne, le Baron bis (c'est-à-dire Guilhem de La Tour), Sandr17, Marc l'Helvète, le Baron de Havras, almeric de la peyrie, Guillebert, et de manière générale tous les membres du fofo.

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
FAQ concernant les figurines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques figurines que l'on ne connait pas toujours!
» [LD] [News] Nouvelles figurines de Démons.
» liste de figurines pour débuter l'armée
» Vends Figurines Elfes Sylvains
» petits aimants pour figurines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: La Bretonnie : son histoire, ses chevaliers, ses châteaux :: Peinture et modélisme-
Sauter vers: