Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Robin des bois -le film-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toison d'or
Chevalier à l'épée de bois
Chevalier à l'épée de bois
avatar

Nombre de messages : 2510
Age : 55
Localisation : Lutèce-est
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Robin des bois -le film-   Dim 16 Mai 2010 - 16:51

Juste un post pour signaler la sortie d'un film pas trop mal pour nous autres, passionnés de moyen age : "Robin des bois", de Ridley scott, avec Russell Crowe, Max von Sydow et ...Cate Blanchett ! bounce
Le début du film est vraiment exceptionnel : un siège superbe, des personnages attachants qui ont tous des trognes sorties tout droit du L.A. V6, l'arrivée de Cate Blanchett qui est juste SUBLIME, une histoire qui se tient, un soupçon de "Martin Guerre" et des décors que j'ai trouvé convaincants, bref, que du bonheur.
La fin est surement plus discutable (un peu la même chose que dans "Kingdom of heaven"), Ridley scott se lâche et se lance dans de grosses batailles, ponctuées de grandes déclarations pompeuses qui se veulent "universelles" et qui sont plutôt "à coté de la plaque" (si on considère la mentalité de l'homme du moyen age). Le summum est atteint avec des chevaliers français qui débarquent en Angleterre (non, ce n'est pas "Guillaume le conquérant", c'est "Philippe of France") en descendant de barges de débarquement de type LCM (si, si, les mêmes que pour le D-Day : ils sont forts ces ingénieurs français !). Ces "barges" sont d'autant plus gênantes qu'on avait eu droit, dans la première partie du film, a une superbe nave que je trouvais parfaite pour l'époque.
Du coup, je suis sorti avec un sentiment mitigé : heureusement que Russel Crowe est pas mal et surtout qu'il y a Cate Blanchett, superbe du début à la fin. Elle a toujours son port de reine elfe, c'est juste qu'en plus elle est complètement craquante ! bounce
En tout état de cause, c'est un film à voir pour les décors (ah, la tour de Londres !), les combats en forêt, très bien rendus ...et pour Cate Exclamation
J'attends d'autres avis : que vous en semble, messeigneurs ?

_________________
Mes titres : Toison d'or, chevalier à l'épée de bois, roi d'armes du Très-Noble et Respectable Ordre Chevaleresque des Gros Glands Incapables de Terminer leurs Figs à Temps pour les Concours du Foroume ; chevalier du slip sur la tête ; également connu comme Très-Haut et Très-Saint Prince des Barbouilleurs de Figs ou comme "Toison de Vinci" ; admis à siéger parmi les illustrissimes et révérendissimes membres du conseil de cet auguste forum, porteur enfin de super pouvoirs d'administrateur  ...mais, s'il vous plait, continuez de m’appeler "Toison".
N'hésitez pas à visiter mon site :

une armée médiévale bourguignonne à partir de figurines gw converties et peintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toison.d.or.free.fr
Bohemond
Chevalier du Chat-cré Graal
avatar

Nombre de messages : 1822
Age : 38
Localisation : Evreux, mais encore Toulousain de coeur
Date d'inscription : 29/12/2004

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Dim 16 Mai 2010 - 20:59

Voila ce que j'ai mis sur un autre forum :
Citation :
Avant d'aller au ciné, j'avais lu les critiques spectateurs comme d'habitude. Beaucoup le comparer à Gladiator vu le duo acteur-réalisateur, ce qui peut être assez abusé quand même.

Du coup, je pensais à le comparer plutôt à Kingdom of heaven. En fait, c'est pas comparable non plus Razz


Pour une fois, on a une histoire de Robin des bois assez originale... Hé oui, car c'est à la toute fin du film qu'il devient un hors la loi Wink


Il ne faut pas se fier à la bande annonce.. Il n'y a pas tant de batailles que ca.. En gros, juste au début et juste à la fin.

L'histoire tourne plus autour de la vie dure des pécores, la relation entre le roi et ses barons, etc..
Le point est mis sur le coté plausible de l'histoire et le contexte historique de cette époque.

Bref ca ne plaira pas à tout le monde, et certains trouveront que 2h20, ca fait trop long. Mais je dois dire que je sais pas trop l'expliquer, mais il m'a bien plu quand même, ptete à cause du talent de Ridley Scott ?! En tout cas de beaux décors et paysages Smile




pour les barges du débarquements en Normandie de 1944, reconverties en barges de débarquements en bois et à rames.. Pov' français qui ont dû traverser à la rame la manche, juste avant un combat :ane: Comme quoi en 1066, les Normands n'avaient pas été si con de prendre des bateaux à voiles Mr.Red


C'est vrai qu'elle était magnifique..... cette Tour de Londres Mr.Red

_________________
S'ils souhaitent se battre en ce jour, qu'ils viennent en hommes
-------------
Hastings 1066
Sicile 1130
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
almeric de la peyrie
Parangon de vertu
avatar

Nombre de messages : 2265
Age : 56
Localisation : carcassonne
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Dim 16 Mai 2010 - 21:56

ben moi j'en sort complétement déçu...a part les costumes et la première partie, le reste c'est un peu du n'importe quoi, j'ai trouvé que la Marianne de celui-ci ressemblait un peu trop a une autre Marianne d'un autre Robin, une vraie guerrière, et alors a la fin elle arrive avec 4 pouilleux qui n'ont pour autres montures que des poneys..non? et les barges de débarquement font vraiment penser a des barges de débarquement. il n'y aurais pas eut une baisse des crédits avant la fin du film? ce qui expliquerais cela, et une contrainte de temps pour bacler le travail afin d'être prêt de le montrer a cannes? enfin je le conseil pas vraiment, Ridley tu m'a déçu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangorn de Castagne
Héros d'une Geste
avatar

Nombre de messages : 6190
Age : 30
Localisation : En exil dans le Middenland
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Mar 18 Mai 2010 - 3:08

Moi ce que j'aime beaucoup c'est que c'est censé être l'histoire de Robin des Bois avant qu'il devienne Robin des Bois le hors-la-loi, donc plus jeune que le Robin des Bois que l'on connaît tous, celui qui doit avoir la trentaine à tout péter dans les bouquins ou les films précédents sur le sujet...

...Et pour jouer Robin des Bois jeune, ils ont pris Russel Crowe, qui bien qu'ayant un physique sportif, fait néanmoins ses 46 ans Mr. Green

_________________
Comte Dangorn de Castagne, chevalier du Graal, suzerain des châtelleries de Nandragon, de Mortauges et d'Espesses, sergent de la Confrérie des Mercenaires du Reikland, garde d'honneur de l'Impératrice de Cathay, Saint Vivant du foroume et coach de l'équipe de Blood Bowl des "Squires of Castagne".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur de Stonehenge
Chevalier du royaume
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Mer 19 Mai 2010 - 23:41

J'ai été le voir aussi avec quelques potes. Mon conseil: ne jamais aller voir un film dont le contexte est médiéval avec un passionné de reconstitution et d'armes de l'époque (pour les commentaires en continu du genre "holala le casque de Richard...n'importe quoi!"). Sinon je l'ai bien aimé. Petite surprise pour le shériff de Nottingham (le gros méchant pas beau dans toutes les autres versions) qui est lâche et qui ne sert à rien (marrant quand même).
Sinon j'ai remarqué que dans celui là le père Ridley semble avoir une dent contre les chauves: à chaque fois qu'il y en a un c'est pas compliqué: c'est un traître!
Les pitits nenfants sauvages de la forêt sont pas trop ridicules (et ça c'est dur dans les films).
A voir pour tous ceux qui se demandaient:-comment Robin est devenu Robin des Bois,
-comment ça rend "Saving private Ryan" en version moyen-âge (pour la baston finale).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antoineroch
Gueux


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Lun 24 Mai 2010 - 0:26

je l ai vu hier au cinema,c'est une pure merveille.Et les costumes sont très bien nuveau historique,ce qui est rare dans les films,même les films historique,donc braveau au réalisateur(les cottes de mailles sont un peut grosse quand même).Et Russel Crow est un pro comme d habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Le Hardy
Prévôt
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 33
Localisation : Mérignac (33)
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Mer 26 Mai 2010 - 7:07

Yop je suis allé le voir en vo lundi. Je suis d'accord avec tout ce qui a été dit mais voici les points importants:
- bonne mise en ambiance, j'ai été assez vite captivé...
- ... mais en 2h20 je trouve que ça fait léger. Ne me demandez pas pourquoi, mais à la fin je me suis dit "c'est tout?"
- Marianne : rien à redire, actrice formidable
- Robin, à force d'avoir vu Kevin Costner, j'ai du mal à voir quelqu'un barraqué dans le rôle ^^
- Les barges de débarquement: no comment...
- Voir en VO un film avec des personnages français c'est tripant ^^ et les voix anglaises m'ont rappelé Sacré Graal
- Russel Crow en VO faut s'accrocher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7977
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Dim 30 Mai 2010 - 2:00

Je viens d'aller le voir et je dois avouer que je n'ai pas pu m'empêcher de rire en voyant le débarquement du 6 juin en version médiévale. Maintenant, j'attends avec impatience un film sur la guerre de Gaules de César où on verra la même scène mais avec des Romains (si possible, les légionnaires comme on les voit d'habitude avec leurs grosses armures à lamelles parce que j'aime les clichés Razz ). Laughing
Je n'ai également pas pu retenir un "Oh my god, it's Russell Crowe !" au moment où on le voyait ressurgir des eaux (ceux qui connaissent South Park comprendront Laughing ).

Bon, par contre, là on nous voit échouer mais il ne faudrait pas oublier que Louis VIII le Lion occupa peu après le Sud de l'Angleterre et qu'il y resta deux ans avant de rentrer en France (suite à la mort de Jean sans Terre et non suite à une défaite militaire) ! lol!

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer
avatar

Nombre de messages : 3270
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Dim 30 Mai 2010 - 2:20

Le baron de Havras a écrit:
Je n'ai également pas pu retenir un "Oh my god, it's Russell Crowe !" au moment où on le voyait ressurgir des eaux (ceux qui connaissent South Park comprendront Laughing ).
Born in New Zealand in sixty-four, a hot-headed actor named Russell Crowe... Laughing

Il faudra que j'aille le voir, ce film, rien que pour les barges de débarquement. Razz

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7977
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Dim 30 Mai 2010 - 2:32


_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas
Saint vivant
avatar

Nombre de messages : 1430
Age : 34
Localisation : Baronnie de Corgenon
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Dim 27 Juin 2010 - 14:32

Je me suis décidé à aller le voir hier, en profitant de la populaire fête du cinéma.

Un bon film de divertissement historique. Le Moyen Age glauque version V6 est assez bien représenté je trouve, ils sont sales et crasseux ces gueux et ces chevaliers. Mr. Green
J'ai quand même flippé en voyant les yeux qui brillent dans le noir des gnomes qui pillent Nottingham au début du film, pensant me retrouver dans un film avec des sorciers et autres influences fantastiques. Heureusement, c'était une fausse alerte... Mr.Red

Après quelques détails font sursauter, vous les avez décrit en gros (débarquement version Jour J etc...). j'en rajouterai un, les casques "gamelles" des anglais qui n'apparaissent théoriquement que durant la guerre de 100 ans, en gros 200 ans après.

J'ai bien aimé les potes de Robin Longstride, avec le cliché du Roux gallois Laughing (Un acteur que j'aime bien d'ailleurs, Scott Grimes qui jouait dans Urgences et Band Of Brothers)

Pour conclure, c'est divertissant, et je c'est déjà pas mal, je m'attendais à pire, vu les critiques que j'avais lu, ça et la sur divers foroumes.

_________________
Tremblez devant l'ire du Seigneur du Foroume et Roy du Frigo !
Spoiler:
 

En Route pour l'Histoire, le blog d'Arthas avec la participation ponctuelle du Baron de Havras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notrehistoire-mamemoire.blogspot.com
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer
avatar

Nombre de messages : 3270
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Lun 28 Juin 2010 - 4:24

Je suis allé le voir aussi. Offrons-nous une petite critique bien ricanante. Laughing

C’est sympa comme petit divertissement un peu con. L’ambiance est là, c’est crade, c’est sombre, il y a de la castagne et des épées. Quand on aime la période, on passe plutôt un bon moment.

À part ça, c’est aussi plat qu’un plat. La recherche et l’originalité avoisinent le zéro absolu, et on se traîne quasiment tous les clichés attendus. La toile de fond est une Angleterre médiévale cousue d’idées reçues, avec un bon peuple honteusement exploité par un méchant roi et les vilains dignitaires de l’Église. Les héros sont des gars du peuple, des vrais, des qui mettent la main dans le camboui, oué, tro forre. On n’échappe pas au discours humaniste de café du Commerce sur les hommes qui sont tous égaux, nobles ou roturiers, et le héros qui part d’en bas mais finit chevalier par sa seule valeur. Un homme ordinaire dans une situation extraordinaire, on peut tous bâtir nos rêves, etc.

Le Robin campé par Russell Crowe vaut le détour. Il commence le film en se foutant sur la gueule avec un autre soldat (surprise ! c’est inspiré de la biographie de l’acteur, sans doute), puis après quelques mandales, les deux adversaires (je rappelle que ce sont des mecs, des vrais) se sentent du respect l’un pour l’autre (ah, l’amitié virile, que c’est beau). Bien entendu, ce vulgaire soudard est un ribaud au cœur tendre : il n’a pas digéré les massacres de la croisade (bouh, vilains croisés Laughing ). Toujours dans la catégorie des clichés qui m’ont fait rigoler pendant toute la séance ou presque, n’oublions pas les Français qui sentent mauvais et combattent par la traîtrise. Et les faire-valoir qui gravitent autour du héros. Et les méchants pas crédibles pour un sou, détestables sur toute la ligne et minables en tout point, humiliés tout au long du film. Jean sans Terre est grotesque de forfanterie, colérique comme un sale gamin ; le jeu de l’acteur est tellement outré et son personnage tellement excessif qu’il en devient comique (risible serait peut-être plus juste Razz ). Quant à Godefroy, le vilain chauve, il n’est vraiment pas gâté : il réussit à se faire égratigner dans un combat contre un vieillard aveugle, et lorqu’il finit par le tuer, c’est par derrière. Laughing

Là où j’ai franchement éclaté de rire, c’est à l’arrivée de Marianne sur le champ de bataille. En voyant un chevalier s’approcher, visière baissée, j’ai commencé à me dire « Non, ça ne peut pas être elle, ils n’ont quand même pas osé… » et puis elle relève sa visière : ils avaient osé. Razz J’ai passé une bonne partie de la bataille à me marrer en y repensant. Laughing

Si le but était de sortir de la Marianne conventionnelle qui n’est là que pour faire joli et se faire sauver par Robin, c’est raté. Le film ne réussit qu’à en faire une guerrière médiévale à la manque de plus. C’est déjà peu crédible (et ça relève d’un pseudo-féminisme bien-pensant pour lequel j’ai un très grand mépris Laughing ), mais on lui fait en outre pousser la charrue et ferrer un cheval. Mes idées fausses sur le comportement d’une dame de la noblesse au début du treizième siècle en ont pris un coup ! Laughing (Et le plus drôle, c’est que Marianne se fait effectivement sauver par Robin, ce qui rend encore plus ridicule la tentative de la présenter comme une femme forte ; femme forte ou pas, on n’échappe pas au destin de la gonzesse dans un film de mecs. Laughing )

Ce que je reprocherai le plus au film, bien plus que les clichés et les anachronismes dont vous avez parlé (ces casques et ces armures ne me convainquent guère moi non plus Laughing ), c’est d’être complètement convenu, sans surprise. Il y a un problème de crédibilité qui fait, par exemple, que la bataille finale manque foutrement d’émotion : on ne croit pas une seule seconde que les Français ont une chance de l’emporter. Et il y a en plus des longueurs qui plombent bien le rythme, dans le genre de la scène des funérailles du vieux Walter (tant qu’on parle d’anachronismes, le fait de brûler un mort me paraît douteux), ou encore des moments où Russell Crowe attend trois plombes avant de balancer ses répliques. J’ai commencé à me faire un peu chier vers la fin.

Bref, c’est marrant comme ça, mais il ne faut vraiment pas attendre du grand cinéma. Non pas que l’histoire soit tellement plus débile que ce à quoi on est habitué, ni que les acteurs soient particulièrement mauvais (à part Jean sans Terre -même si je suppose qu’on lui a demandé de surjouer comme il le fait, quel naufrage ! Razz ), mais, pour ma part en tout cas, j’en suis ressorti avec l’impression que je venais de revoir un film que j’avais déjà vu une douzaine de fois. On retrouve même le plan de l’épée qui se plante dans le sol, tout droit sorti de Braveheart. Question invention, on est en-dessous de films pourtant au raz des pâquerettes comme Star Wars ou Le Seigneur des Anneaux. Sans être à chier, c’est sans grand mérite. On a droit à de belles images, bien sûr, mais vu le fric englouti, pas de quoi pavoiser non plus.

Juste histoire de me moquer encore un peu de ces pauvres Ridley Scott et Russell Crowe (born in New Zealand in sixty-four Laughing ), je déclare que ce film n’arrive pas à la cheville du Robin des Bois de 1938 avec Errol Flynn (« Have you finished ? » « I’m only just beginning. »), que je revois toujours avec plaisir. C’était caricatural, souvent surjoué, bourré de clichés, mais dans son genre, c’était un bon film. Et drôle du début à la fin, si on veut bien le prendre au second degré. Laughing

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7977
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Lun 28 Juin 2010 - 4:45

D'après moi, Ridley Scott a simplement tenté de faire une suite à son Kingdom of Heaven sans avoir eu l'accord du studio pour ça. Laughing
C'est exactement dans le même esprit. C'est la même vision du moyen-âge et, comme Kingdom of Heaven, c'est mauvais sans être vraiment mauvais... on trouve toujours de quoi vaguement sauver ce qu'on voit tout en se disant que c'est bourré de conneries et exempt de toute originalité. Ca se veut violent et aussi réaliste que possible, mais ça ne vole pas bien haut sans pour autant parvenir à être vraiment à chier.
D'ailleurs, pour rappel, Kingdom of Heaven se terminait avec le départ de Richard pour la croisade, là où celui-ci commence par son retour et sa mort devant les murs de Châlus.

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Guilhem de La Tour
Messie nazi brasseur de Mad Beer
avatar

Nombre de messages : 3270
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Paris et Colombes, en train de creuser un tunnel pour atteindre la Sainte Cave.
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Lun 28 Juin 2010 - 4:59

Il semble que nous partageons le même sentiment sur ce film, mon bon baron (histoire de varier). Laughing

Effectivement, les deux films sont dans la lignée l'un de l'autre. Ceci dit, j'ai quand même l'impression de m'être davantage pris au jeu devant Kingdom of Heaven. Le discours humaniste vaseux était là, mais ça m'avait paru plus vif, plus captivant. Il faudrait que je le revoie pour me rafraîchir la mémoire.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc L'Helvète
Chevalier du royaume
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 26
Localisation : Attendez je cherche un panneau...
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Mar 6 Juil 2010 - 18:49

Je m'introduit dans ce débat qui commence à dater pour vous signaler que j'ai vu la version allemande.
Les voix françaises sont à mourir de rire!
Surtout quand le roi de France dit:
Citation :
''Che krrrois ke nous defons fairrre demi-tourrr!!''
Je me demande pourquoi est-ce qu'ils ont eu besoin de faire parler des allemands en français plutôt que d'engager des vrais français pour les rôles de français?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7977
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Mar 6 Juil 2010 - 19:17

Je me demande surtout pourquoi ils n'ont pas laissé les voix originales des Français qui parlent déjà en Français (avec accent Laughing) dans le film. Razz
C'est fou un Allemand, des fois. Razz

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas
Saint vivant
avatar

Nombre de messages : 1430
Age : 34
Localisation : Baronnie de Corgenon
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   Jeu 30 Déc 2010 - 14:45

Juste pour revenir un instant sur le film que j'ai reçu en cadeau à Noël en DVD.

Dans les bonus, la scène de Walter sur son bucher funéraire est expliquée dans une des scènes coupées au montage final.
En gros, on voit le vieillard et Marianne assis l'un a coté de l'autre au milieu de leurs champs, et la le vieux parle de son fils qui ne reviendra jamais etc... et il annonce a sa bru qu'il veut être brulé à sa mort comme un vulgaire paien. S'en suit un débat entre les deux personnages sur les paiens et le christianisme... C'est donc une volonté du mort, il lui explique d'ailleurs comment bien monter son bucher. (Ne pas trop tasser le bois par exemple, pour pas qu'il y ait trop de fumée... Laughing )

Voila j'ai fait un peu de nécromancie, et j'en suis fier. Razz

_________________
Tremblez devant l'ire du Seigneur du Foroume et Roy du Frigo !
Spoiler:
 

En Route pour l'Histoire, le blog d'Arthas avec la participation ponctuelle du Baron de Havras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notrehistoire-mamemoire.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robin des bois -le film-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robin des bois -le film-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robin des Bois
» Le test de robin des bois !!!!
» Robin des bois -le film-
» [Résultats publiés] Casting Actors : première épreuve
» customs moyen-age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: Miscellanées :: Divers et Liens-
Sauter vers: