Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Livre des Elfes de Sang...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loukitt
Prévôt


Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les terriers de Toulouse
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Le Livre des Elfes de Sang...   Dim 18 Juin 2006 - 12:34

Bon, bien sûr, celui-ci ne sera en aucun cas édité ! Mais ainsi, je me prévois un superbe scénar pour mes tournois, à moi le prix d'écriture ! J'ai déjà acheter un album photo confectionné avec des feuilles et un bon paquet de feuilles A4 couleurs beige. Je vous posterai le récit progressivement, comme je n'ai pas Word, n'hésitez surtout pas à me dire mes fautes !

Les Elfes de Sang de Kael Indonniel

En la cent soixante-douzième année de règne du Roi Phénix Finubar le Voyageur.
Rapport du Mage Torendil Tirinal à la Tour Blanche de Hoeth.


Sire Teclis,
Obeissant à vos commandements, je suis parti dans les alentours de la capitale du
Royaume d'Ellyrion, à Tor Elyr, à la recherche de l'Ordre de Sang. Il ne fut pas facile
de penetrer dans l'Ordre, mais les dirigeants m'ont tout de même accordé un asile
de deux semaines. Durant ce séjour, grâce à leurs accords, j'ai travaillé sur ce rapport.
Comme vous le saviez, nombreuses sont les questions qui se posent sur ces Asurthalui,
comme ils se nomment.
J'ai les réponses à ces questions...

Le Prince des Vengeances Kael Indonniel et la fondation de l'Ordre de Sang

Kael Indonniel est le fondateur de l'Ordre de sang. Natif d'Ellyrion, il reçut une excellente
éducation, de la part de son père, Falandar. Kael était un excellent éléve, et devint la fierté
de sa famille. Il excellait dans tout les domaines, notamment, ceux de la guerre. Ses études
le conduirent à devenir un des Généraux de l'armée d'Ellyrion, en la trentième année de règne
du Roi Phénix, Caledor le Second. Falandar lui offrit alors, en récompense, un magnifique coursier
blanc du nom de Khalis. Les deux êtres furent liés pour l'éternité, et Kael dut maintes fois sa vie
à la vitesse de sa monture.
Le Prince combattit sur tout les fronts, que ce soit les cruels Druchiis ou les fourbes Nains. Alors que
Tor Alessi était en train d'être détruite par les forces Naines, au moment où il ordonna une retraite
vers l'intérieur de la cité, il rencontra une personne qui changea sa vie à tout jamais... Une jeune Elfe vint se mettre en lui et un guerrier de Karak-a-Karaz, en le transperçant de sa lame, sauvant Kael
in extremisqui s'était égaré dans les yeux bleus de la belle inconnue.
Elle se nommait Sylvanas Idril, une elfe que le Prince avait connu durant ses études à Tor Elyr. Dés lors, ils ne
se quittèrent plus jamais, même lorsque les Nains forcèrent nos forces à se replier sur Ulthuan.



Quelques années plus tard, ils eurent un enfant. Le nouveau-né se nomma Hariendil.
Lorsque la Guerre de la Barbe se termina, les Druchiis attaquèrent Ulthuan, et le premier Royaume à souffrir
fut Ellyrion. Kael se dévoua entièrement à la defense de sa contrée, avec l'aide de son Gouverneur, de son fils, et
des autres généraux d'Ellyrion, il établit un plan de défense.

Alors qu'il combattait sur Khalis, sa lame trouvant le cou de chaque ennemi qui tentait de le mettre à terre, un mage
du nom d'Yvanhel Nirital, un adepte de la Tour Blanche, lui envoya un message mental. Il lui dit que des Furies avaient
été découvertes dans son domaine. Sylvanas portait en elle un autre enfant, et ne put donc pas accompagner son
époux. La famille de Kael protegerait la Dame Elfe, pendant que celui-ci combattrait.
Effrayé par ces mots, Kael tenta de quitter la bataille pour sauver sa bien-aimée. Jetant un dernier regard sur
la scène d'horreur où des centaines de Lanciers gisaient à terre. C'est ainsi que le Prince des
Vengeances fit un choix qu'il regrettera peut-être par la suite. Il demanda à Khalis de faire demi-tour.
La bataille fut gagnée.
Ne prenant aucune seconde de répis, malgré son bras ensanglanté, il alla à la rencontre de son fils, et ensemble, ils
allèrent dans leurs domaine.

C'est à ce moment précis que la vie des deux elfes fut changée à tout jamais.

Les Furies avaient profannées la demeure des Indonniels. Les corps sans vie d'elfes parsemaient les pièces de la maison.
Laurenor, le frère de Kael fut retrouvé une dague verdâtre dans la hanche. Ses derniers mots furent prononcés dés qu'il vit
le Prince.
Proteger Sylvanas.
Kael courru à toute vitesse dans la pièce préférée de son épouse, la serre.
Celle-ci était située au plus haut de la demeure. Courant de toute ses forces, il ouvrit la porte et...

... Sylvanas était allongée par terre, une main tenant une épée que Laurenor venait de terminer, et l'autre sur son ventre.

Kael n'hurla pas, mais il pleura, il pleura des larmes de sang. Il fut rejoint par son fils, et celui-ci se précipita sur sa mère, la
suppliant de revenir à elle. Lui aussi, il pleura des larmes de sang...

Le soir même, les deux Elfes firent le Serment de Sang, alors que les corps des Indonniels s'en allèrent vers les cieux, rejoindre leurs dieux.
Ils jurèrent de se venger, de venger la perte de Sylvanas, la perte de Laurenor, de Falandar, de leur famille !
Kael et Hariendil décidèrent de fonder ainsi l'Ordre de Sang. Un Ordre où tout les Elfes ayant soif de vengeance
pourraient venir faire leur deuil et accomplir leurs souhaits.

La nouvelle se répandit dans tout Ulthuan, et nombreux furent les Elfes à venir présenter leurs condoléances aux
Indonniels. Bien que la plupart n'avaient pas pour but, en quittant leurs demeures, de devenir des Elfes de Sang, leurs désirs
de revenche devint plus forts en voyant les deux fondateurs de l'Ordre, rajouté à leurs propres pertes, ils firent donc eux aussi le Serment
de Sang. Frère Yvanhel devint, aprés la perte de sa soeur, un des leurs, et c'est ainsi que l'on ne le revit plus jamais à la Tour Blanche.


Au bout d'un siècle, l'Ordre de Sang devint un des plus puissants de tout Ulthuan. Prés de trois milles Elfes de Sang se trouvent dans
le Domaine des Indonniels, passant leurs temps à faire leurs deuils, à réapprendre à vivre en communauté, à s'entrainer et à se préparer
à se venger. Bien que la plupart des Hauts-Elfes n'approuvèrent et n'approuvent toujours pas les idées de l'Ordre, leurs forces étaient telles, que
Kael devint le Prince des Vengeances, siegeant ainsi au Conseil d'Ulthuan, le même Conseil qui élit les Roi Phénix.

Depuis lors, l'Ordre est devenu un veritable pillier de la défense Ellyrienne, car même si nombreux sont les Asurthalui à ne pas être
originaire de ce Royaume, ils obeissent aux Indonniels, et les Indonniels ont jurés allégeance au Gouverneur Aerydion.
Il est inéluctable que Kael Indonniel est beaucoup plus ancré dans son désir de vengeace que la plupart des autres Elfes de Sang, à l'exeption peut-être de son fils, mais celui-ci ne s'est pas prononcé à ce sujet en ma présence... A la bataille, Kael chevauche Khalis, et brandit l'épée des Indonniel, ou bien la Lame de Vengeance. Ce fut l'oeuvre suprême de Laurenor Indonniel, l'un des meilleurs forgerons de tout Ellyrion, et ce n'est pas peu dire.



Je n'ai pu qu'appercevoir cette lame, car elle est se trouve la plupart du
temps dans son fourreau, fourreau que le Prince des Vengeances portent en permanence. On ne peut la voir vraiment que lorsque le temps de la guerre est arrivé. Je peux toutefois affirmer que l'épée possède des capacités magiques surprenantes. Mes propose seraient d'ailleurs confirmés par le peu de réçits qui content les exploits des Asurthalui. La lame ne donnerait pas seulement une force hors du commun à son porteur, elle invoquerait les esprits de la famille Indonniel. Il ne donc nul doute qu'elle perturbe enormément la concentration des sorciers ennemis. Cela expliquerait aussi pourquoi est-ce que l'Ordre de Sang arrive à survivre face aux sorts, ô combien destructeurs, de nos cousins maudits, car elle est leur seule défense magique, avec le mage Yvanhel. Il n'y a rien qui puisse vous intéresser sur l'armure du Prince, elle porte l'insigne des généraux d'Ellyrions. En résumé, il ne faut surtout pas sous-estimer les capacités de cet Elfe, car la force de son épée et la vitesse de son coursier, le tout rajouté au désir de vengeance du Prince, fait de lui un pillier de la force de l'Ordre de Sang...


Hariendil Indonniel



Hariendil Indonniel est le second fondateur de l'Ordre de Sang. Fils de Kael Indonniel, il naquit en la trente-sixième année du règne du Roi Phénix Caradryel, une époque déjà troublée par les tourments de la guerre. Malgré tout cela, son père se dévoua à son enseignement, et il fit ses études à l'une des plus grandes écoles de Tor Elyr, en compagnie de son meilleur ami, Ker Paravel, un Elfe de noble naissance, et qui allait connaître un destin similaire à celui de son camarade, mais son histoire est contée plus loin dans ce rapport. Au bout de six-cents ans de travail, il parvint à se hisser au grade de Commandeur de l'Armée Ellyrienne, un honneur qui fut d'autant plus important que Laurenor lui offrit une magnifique armure dorée, et d'aprés ce que j'ai pu savoir, elle lui donnerait une force similaire à celle de son père, et le protegerait mieux que n'importe quel coursier. Je n'ai malheureusement pas pu en savoir beaucoup plus sur cet Elfe, le temps me manquant. Hariendil n'a pu profiter des plaisirs de la tranquilité, car il vécu, dés sa décoration, toutes les guerres qui allaient ravagées sa patrie. Il inspire à ses troupes confiance et respect, car c'est un meneur et il ne combat qu'à pied, au prés des ses frères Elfes de Sang, c'est du moins ce que j'ai pu retenir des témoignages des Lanciers de l'Ordre. J'ai eu le privilège de l'admirer s'entrainer, et je peux vous certifier qu'il a un talent martial équivalent à celui de nos meilleurs Maître des Epées. Il pratique deux types de combat, il manit soit une longue et et belle épée à deux mains, soit il manit deux épées courtes, ce qui fait qu'il est extremement polyvalent au champ de bataille. Hariendil remplace souvent son père au sein de l'Ordre, car celui-ci va régulièrement au Conseil du Roi Phénix, sous le nom de Commandeur des Vengeances.

Yvanhel Nirital



Yvanhel Nirital était, il y a bien lontemps, un des étudiants de la Tour Blanche. Il fut même mon camarade, avant de devenir un Elfe de Sang. Vous savez tout comme moi que ce fut un excellent disciple, il explora aux quatre coins du monde pour sa soif de savoir. Yvanhel était extremement attaché à sa soeur, la belle Eponia...



Il fut envoyé combattre avec les forces Ellyriennes, aux côtés des Indonniels. Avec son aide, ils réussirent à gagner du temps, mais comme toujours, Ellyrion finit par tomber... Blessé, il fut rappelé à la Tour Blanche, frère Nirital s'acharna à s'entrainer et à panser ses blessures. Il se remit vite sur pied, et reprit le sentier de la guerre.
Une fois celle-ci remportée, Yvanhel attendit des nouvelles de sa soeur. Il finit par apprendre que celle-ci avait été transperçée de toute part par des carreaux d'arbalètes Druchiis. Eponia morte, il abandonna ses frères d'Hoeth et se dirigea vers Tor Elyr, où l'Ordre de Sang avait été fondé recemment.
Dés lors, il est connu comme le Mage de Sang. Avant ces tragiques evenements, il maniait brillament la Haute-Magie. Mais maintenant, il cherche à étudier un domaine qui lui convient mieux que n'importe quel autre : celui du feu. En effet, j'ai pu discuter avec lui, et il est d'avis que le feu est le symbole de la vengeance. Comme je lui ai promis, je vous donne ses sincères salutations. Bien qu'il ne soit pas un Archimage, Yvanhel est un rempart contre les sorts ennemis, étant donné qu'il est le seul sorcier de l'Ordre, pour l'instant, car bien que je prie que nul autre nous quitte, il est inéluctable que nombreux sont mes camarades qui iront sur les chemins de la Vengeance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodric Martell
Chevalier errant


Nombre de messages : 104
Age : 31
Localisation : Trois-Rivières (Québec)
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Le Livre des Elfes de Sang...   Mer 21 Juin 2006 - 19:18

Salutation

déjà, en ce qui concerne les fautes, je n'ai pas grand chose à redire, il y en a quelques une, mais cela n'empêche pas de passer un bon moment (et puis je ne suis pas non plus un exemple en ce qui concerne les fautes Razz )

Au sujet de l'histoire, je trouve que l'origine de l'Ordre de Sang est bien écrite, j'aime bien ces débuts dramatiques ! Wink Et puis l'histoire des personnages principaux est également bien expliqué

Il faudrait peut-être juste quelques autres personnages importants au sein de cet Ordre, et puis surtout, j'attend de voir les ravages que peuvent faire les elfes de sang dans une bataille !! (avec toute la haine que portent leur disciples)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Livre des Elfes de Sang...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Elfes de Sang de Kael Indonniel...(II)
» De l'age des elfes de sang [nouvelles données]
» [Recit] Le Livre des Elfes de sang...
» Les elfes de sang en manque
» Mes Elfes de Sang...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: La Bretonnie : son histoire, ses chevaliers, ses châteaux :: Textes-
Sauter vers: