Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Europe de 1799 (lors de l'arrivée de Bonaparte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enguerrand le guerroyeur
Hussard de Bretonnie
avatar

Nombre de messages : 2343
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: L'Europe de 1799 (lors de l'arrivée de Bonaparte)   Dim 4 Juin 2006 - 17:32

Voilà, ça fait déjà pas mal de temps que j'aimerais rédigé quelques articles consacrés aux campagnes napoléoniennes, mais le temps joue trop souvent contre moi. Malgré cet adversaire contre qui seul un nécromancien à ses chances, je vais tenter de commencer par une présentation générale de l'Europe en 1799, c'est à dire lors de l'arrivée de Bonaparte au pouvoir.

1/ La France (soyons chauvins! Mr. Green )

Vers la fin de 1799, elle apparait réellement comme la grande nation, celle dont les dimensions dépassent toutes les autres (sauf la Russie, mais cette dernière commence alors seulement depuis le XVIIIeme à se joindre au concert des grandes nations européennes), et dont les mouvements ont un contrecoup sur tous les Etats voisins, parfois même chez les peuples éloignés.
Les guerres de la Révolution lui ont offert des progrès foudroyants en Europe: annexion d'Avignon (1791), de la Savoie et Nice (1792-1793), de la Belgique autrichienne et de Liège, de la Rhénanie et de l'évêché de Bâle.
Elle s'est par ailleurs constitué un glacis protecteur formé de différentes républiques soeurs, nées de la poussée victorieuse des armées françaises: République batave (anciennes Provinces Unies), République Helvétique (Suisse) et en Italie les Républiques Cisalpines, de Gênes, Romaine et Parthénopéenne (Naples).
On comprend dès lors mieux que celle-ci se soit retrouvée en guerre contre presque toute l'Europe, les notions prônées par la jeune République n'aidant pas à la paix avec les souverains européens. En 1799, la France se retrouve ainsi en lutte contre la seconde coalition, constituée de l'Autriche, de l'Angleterre, de la Russie, et de la Turquie Ottomane. La situation n'est alors pas favorable pour les Bleus qui se trouvent casiment expulsés d'Italie, reculent en Suisse et en Hollande, tandis que le corps expéditionnaire d'Egypte de Bonaparte se retrouve "coincé" dans sa conquête depuis la destruction de la flotte par Nelson à Aboukir.

_________________
"Créfieu messire, n'oubliez point que le monde est rond comme cul de pucelle!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enguerrand le guerroyeur
Hussard de Bretonnie
avatar

Nombre de messages : 2343
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: L'Europe de 1799 (lors de l'arrivée de Bonaparte)   Lun 5 Juin 2006 - 14:23

Bon, je reprends à présent l'étude sur la France pour vous présenter l'accession au pouvoir en Bonaparte.

Comme je le disais, fin 1799 la situation militaire française n'est pas des plus brillantes. Ajoutons-y la faillite du Directoire, régime caractérisé avant tout par son instabilité politique, celui-ci ne pouvant se maintenir que par une succession de coups d'Etats, tantôt en s'appuyant sur la droite royaliste, tantôt sur la gauche jacobine. C'est donc dans ses conditions que va prendre l'essort du mythe du sauveur, de plus en plus incarné par la personne du général Bonaparte.
Auréolé de sa gloire acquise pendant la campagne d'Italie en 1796-1797, ayant frappé l'imaginaire par son aventure en Egypte (même si le résultat est loin d'être satisfaisant), il surgit surtout à point nommé dans une France aux abois. C'est dans ces conditios que le coup d'Etat du 18 brumaire le porte au pouvoir, Bonaparte mettant ainsi fin au régime discrédité du Directoire.


2/ L'Autriche

De 1792 à 1798, elle a subi des revers surprenants qui ont fortement diminué sa position dans l'Ouest de l'Europe: Les Pays Bas (actuelle Belgique) réunis à la France, la Lombardie devenue une République cisalpine en 1797, et l'Empereur, qui théoriquement reste le chef du Saint Empire romain germanique, est sur le point de renoncer à la rive gauche du Rhin.
Mais d'autre part elle s'est agrandie, d'abord avec le partage de la Pologne en 1795, mais aussi par l'acquisition des territoires de Venise avec en plus l'Istrie et la Dalmatie.
En 1799, les armées autrichiennes ont repris l'offensive contre la France, conjointement avec celles de Russie. Si dans un premier temps elles commettent l'imprudence de laisser aux Russes le soin de libérer l'Italie tandis que les Autrichiens se tournent vers le Rhin et la Suisse, l'Autriche finit par permuter ses armées avec celles de son gênant allié, ce qui lui permet alors de se donner le beau rôle en Italie, voire de pouvoir disposer à son gré des pays italiens.

_________________
"Créfieu messire, n'oubliez point que le monde est rond comme cul de pucelle!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Europe de 1799 (lors de l'arrivée de Bonaparte)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Europe de 1799 (lors de l'arrivée de Bonaparte)
» [CR] The eagle and the star : L'europe sauvé par la Pologne
» Coupe d'europe 2012
» [Résolu] Plantage lors du chargement d'une ville
» [RP]L'arrivée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: Miscellanées :: Histoire-
Sauter vers: