Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La bataille de Crecy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julien
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : pres de lyon. marcy l'etoile
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: La bataille de Crecy   Dim 15 Jan 2006 - 13:42

Aimant cette description de la bataille effectuée par Jean Favier dans la guerre de cent ans, je vous le fais partager:

(Pour situer l'histoire, le conflit a débuté officiellement en 1337 entre les royaumes de France et d'Angleterre. Mise à part la bataille navale de l'Ecluse en 1340, aucune grande opérations n'a eu lieu. En juillet 1346, le roi Edouard III débarque dans le cotentin. Les anglais veulent s'en prendre au coeur de la France. Par un mouvement rapide, ils pratiquent la chevauchée dans le but de piller tous ce qu'ils rencontrent. Le but est de destabiliser economiquement Philippe VI dont les troupes sont occupées en Guyenne et en Flandres.
La Normandie est ravagée et Paris menacé. Pourtant les anglais n'avancent pas plus loin. Ils ne veulent prendre la capitale du royaume des lys. Ils ne sont pas venus pour ca. Dès lors, ils prennent la route du nord et de Calais. Ayant laissé ses terres impunement brulées, le roi de France reuni sont armée. A marche forcée, il se lance à la poursuite de l'anglais.)
"A l'heure des vepres, Philippe VI apprend par ses eclaireurs que s'il veut, la bataille est pour le lendemain. Peu lui importe le lieu: il est le plus fort.
[...]Et nous voici au matin du 26 août. Apeine la messe est elle entendue que Philippe VI est en selle. Pas le moindre plan de bataille. On va suss à l'Anglais.
Celuici est , au vrai, moins fier de lui. Il répartit prudemment ses troupes en trois batailles, trois corps d'armée, qu'il établit sur des positions repérées la veille. L'une autours du roi, servira de reserve générale, les autres engageront la manoeuvre. Le roi d'Angleterre est maître du terrain, c'est vraiment son seul avantage. Le temps que le roi de France chevauche vers Crécy, Edouard forge le moral de ses troupes: il les passe en revue, bavarde avec l'un, rit avec l'autre. Le soleil est maintenant haut sur l'horizon. On n'entend pas les Francais. Le droi d'Angleterre se garde de l'énervement, fait rompre les rangs, accorde une heure de détente." a suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bohémond 16
Prévôt
avatar

Nombre de messages : 60
Localisation : cognac
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Dim 15 Jan 2006 - 13:53

oh le 26 aout le jour de mon anniverssaire Boulet .
Sinon c'est très bien comme début continue comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : pres de lyon. marcy l'etoile
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Dim 15 Jan 2006 - 15:35

"Dans la chaleur qui monte, les français chevauchent cependant sans se ménager. Partis en éclaireurs, quatre chevaliers font leur rapport: les Anglais attendent. Cette fois, ils c'échapperont pas.
Les éclaireurs sont lucides: les anglais sont frais et dispos. Au roi qui les en presse, ils donnent leur avis: qu'on regroupe l'armée, qu'on constitue des batailles et qu'on prenne le temps de choisir une tactique. A tout cela, la journée passera vite. Qu'on dresse donc le camp, et l'armée du Valois sera aussi fraîche, au matin, que celle du Plantagenêt. De surcroît, on aura toute la journée du lendemain pour exploiter la victoire.
L'avis est sage. Le roi donne l'ordre d'arreter l'armée dans son mouvement. L'un des maréchaux gagne l'avant garde. Les groupes de tetes s'immobilisent. Les anglais ne sont pas encore en vue, et une halte est la bien venue en cette chaude journée.
L'autre maréchala moins de succès avec les hommes qui suivent la route du roi. Dans ces deuxieme lignes, on ne comprend rien à une manoeuvre qui n'en est d'ailleurs pas une. Alors que, peut etre, les premiers rangs sont au contact de l'ennemi, l'idée de s'arreter à l'arriere semble honteuse à ces bons chevaliers. Le maréchal et ses lieutenants s'époumonent:

Arrêter bannieres! De par le roi. Au nom de Dieu et de monseigneur saint Denis!!

C'est en vain qu'ils crient. Les chevaliers bannerets refusent de s'arreter. Marcher au secour du roi, en danger à l'avant, est un devoir plus impèrieux que celui d'obeïr. La chevalerie a sacralisé la notion d'honneur, un honneur dont chacun est juge. Non celle de discipline" (fin de l'extrait)

(petit rappel: l'armée anglais dispose à peu pres de 10 000 hommes. C'est une armée rapide avec une forte majorité d'archers gallois. Les francais rassemblent 12 à 20 000 hommes. C'est une armée typiquement féodale reunie avec l'appel de l'ost)

Débouchant de la forêt, les premiers français se rendent compte que l'Anglais, qui vient de se réorganiser, est là. Que faire? Certains veulent attendre et arretent la progression. Ceux de l'arriere continuent alors de pousser. Croyant qu'on a besoin d'eux à l'avant, ils cherchant à depasser les premieres lignes. La bataille ne peut etre remise au lendemain alors que le gros de l'ost française est encore étiré le long de la route d'Abbeville à Crécy. En face, les Anglais attendent sur une légere hauteur. Leurs archers sont en position derriere des haies, des pieux fichés en terre tandis que hommes d'armes et chevaliers dont en retrait.

Philippe VI compte sur les carreaux d'arbalete des Genois qu'il a payé à pris d'or. Ces terribles traits feraient peur à toute personne sensée. Mais les Génois sont fatigués. Ils ont marchés depuis le matin et le font savoir.

C'est alors qu'eclate l'orage qui montait depuis la matinée. Tous sont trempés. L'averse finie, l'ordre est donné d'attaquer!

Les Génois avancent en criant pour effrayer les Anglais. Il en faut plus pour attendrir le coeur des rudes gallois. Une pluie de fleches s'abat sur les italiens au moment ou ces derniers se rendent compte que l'orage a tendu les cordes de leur arbalete...Contrairement aux anglais, ils n'ont pris leurs précautions...pensant peut etre que la bataille serait remise au lendemain. Abandonnant leurs armes, ils detalent.

Derriere, les français se sentent trahis et se mettent à taille en piece leurs alliés...
C'est donc le moment ou la chevalerie s'élance en avant. Il n'y aucune organisation. Tous s'elancent sur la position anglaise. Mais les charges sont aussi héroîques qu'inéfficaces. Les archers anglais se cachent dans les moindres recoins, profitant du terrain...et les fleches volent.

Edouard III, a son poste d'observation, n'a meme pas coiffé son bassinet. Il regarde la fleur de la chevalerie française d'éffondrée le long des haies. A quoi bon charger?
Dans la pénombre, la lutte continue. Les francais chargent à l'aveuglette et se perdent de vue. C'est l'heure des prouesses inutiles.... Pourtant la chevalerie anglaise est engagée! Le porte oriflamme de Philippe VI arrive à atteindre la mêlée...malgres son desir, le roi ne l'atteindra meme pas.

La nuit recouvre tout. Philippe VI ne voyant plus rien quitte les lieux de l'affrontement et trouve refuge dans le chateau de Labroye dans les environs.

Le lendemain, alors que les 1000 lances de l'allié de Savoie rejoignent le roi, la liste des corps retrouvés dans les bois de Crécy est longue: le duc de Lorraine, le comte de Flandre, le roi Jean l'Aveugle de Bohême, de nombreux fideles...et meme le comte d'Alençon, le propre frere du roi.
L'oriflamme de St Denis, embleme de l'armée est perdu.

Les hostilités sont suspendus pendant trois jours. Les morts doivent etre enterrés. La chevalerie française a cherement payé son honneur!






[/u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7977
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Lun 16 Jan 2006 - 16:54

Merci, noble "confrère" apprenti-historien de mettre un peu de vie dans cette section. Wink salut

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ASTRABELL
El Maestro
avatar

Nombre de messages : 2179
Age : 57
Localisation : PINSAGUEL (à côté de TOULOUSE)
Date d'inscription : 03/01/2005

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Mar 17 Jan 2006 - 3:11

Oui, merci à toi pour cette initiative ! cheers

D'autant que ce récit de la bataille de Crécy est vraiment passionnant. J'ai hâte de lire celui sur la bataille d'Azincourt que tu ne manqueras pas de nous poster ... Wink Et puis si tu pouvais nous parler un peu des Cathares, aussi ... Razz





Pour la Dame, pour le Roy, et vive l'Histoire de France !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7977
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Mar 17 Jan 2006 - 3:15

Citation :
Et puis si tu pouvais nous parler un peu des Cathares, aussi ...

C'est bien ce sur quoi je comptais en lui proposant d'ecrire quelques petits trucs dans la section Histoire. Twisted Evil Mr.Red Razz

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enguerrand le guerroyeur
Hussard de Bretonnie
avatar

Nombre de messages : 2372
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Lun 27 Fév 2006 - 15:41

Ce qui me chagrine le plus dans la Guerre de Cent ans, c'est que l'on a coutume de ne retenir presque que les succès anglais! La preuve c'est que j'aurai aimé évoqué les victoires remportées par les armées réformées de Charles VII sur les armées "d'Albion" ( qui chassèrent d'ailleurs les Anglais d'une bonne partie du territoire même s'il fallut attendre Louis XI pour que la "paix" soit faite), mais je ne sui même pas capable de me rappeler des noms! L'une d'elle ne serait-elle pas la bataille de Castillon? Rolling Eyes

_________________
"Créfieu messire, n'oubliez point que le monde est rond comme cul de pucelle!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonfire
Saint vivant
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 44
Localisation : Baden (CH)
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Mar 28 Fév 2006 - 21:42

En fait, les succès initiaux des Anglais étaient très impressionnants (compte tenu des moyens mis en oeuvre). C'est cela qui excite les imaginations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : pres de lyon. marcy l'etoile
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Lun 6 Mar 2006 - 22:22

J'essayerais bientot d'ecrire un post sur formigny et castillon. Les anglais seront boutter hors de france!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enguerrand le guerroyeur
Hussard de Bretonnie
avatar

Nombre de messages : 2372
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Lun 6 Mar 2006 - 22:58

Merci à toi, noble chevalier. Il est temps en effet de mettre 1 terme à l'unique célébration des succès de la "perfide Albion", et de rappeler tout de même l'échec de leurs prétentions au trône de France! lol!

_________________
"Créfieu messire, n'oubliez point que le monde est rond comme cul de pucelle!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonfire
Saint vivant
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 44
Localisation : Baden (CH)
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Mar 7 Mar 2006 - 0:42

Oui, mais ces dernières années, ce serait plutôt de mettre en échec leurs prétentions au trône d'Irak lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7977
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Mar 7 Mar 2006 - 1:53

Moi, la bataille de Crécy me rappelle des souvenirs du lycée... quand l'un des mes amis et moi-même parlions de ça durant les contrôles de physique que nous finissions en 15 minutes (d'où des résultats plus que médiocres Rolling Eyes Razz ). Faut dire que les débats historiques sont tellement plus intéressants que les sciences... Mr.Red

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enguerrand le guerroyeur
Hussard de Bretonnie
avatar

Nombre de messages : 2372
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Dim 12 Mar 2006 - 17:55

Tiens, c'est étrange, ton adecdote me rappelle également mes lointaines années de lycéen. J'ai vaguement le souvenir d'un cour de SVT où sur une carte de l'Asie mineure nous présentant les mouvements tectoniques et les différents massifs de la région, mon voisin et moi avions retracé la campagne d'Alexandre jusqu'à l'Indus... Wink

_________________
"Créfieu messire, n'oubliez point que le monde est rond comme cul de pucelle!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedric_Meudon
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 31
Localisation : Meudon
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Ven 6 Juil 2007 - 15:09

La bataille de Crécy est une des plus grosses honte de la France! A l'image des premiers Valois! Honte à Philippe VI et le maudit Jean II le Bon, les mous de Valois! De toute facon le débutr de la Guerre de Cent ans est à l'image des rois de France. Trop confiante, trop chauvain et pas innovante! Apres toutes les premieres grande réussite Francaise sont à mettre au compte d'un Breton Confused (Bertrand Du Guesclin) et de Charles V, le Roi Sage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldred ami du peuple fée
Chevalier de la Quête
avatar

Nombre de messages : 405
Age : 28
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Sam 7 Juil 2007 - 20:41

Eh bien vivement la suite!

C'est particulièrement intérèsant tout çà thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enguerrand le guerroyeur
Hussard de Bretonnie
avatar

Nombre de messages : 2372
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   Mar 20 Juil 2010 - 13:29

Allez, je me jette dans une intense nécromancie pour un post qui a déjà pas mal de cheveux blancs juste pour donner quelques précisions sur le champs de bataille. Rentrant dans mes Flandres après un bon week end de 4 jours sur les côtes normandes et la baie de Somme, j'en ai profité pour faire une halte à Crécy en Ponthieu histoire de jeter un coup d'œil sur le champs de bataille.

Pas grand chose à se mettre sous la dent! Sad Pour commencer peu de signalisation indiquant le champs de bataille.

-une tour d'observation en bois domine le champs de bataille et présente une table d'orientation indiquant les positions des troupes anglaises et françaises. Cette tour a en fait été construite à la place du vieux moulin où se tenait Edouard III d'Angleterre au début de la bataille.



Uploaded with ImageShack.us

-A l'extérieur de Crécy, sur une petite route nationale se dresse la croix de Bohême glorifiant la fin de Jean de Luxembourg, roi de Bohême, allié du roi de France. Aveugle, il se fit attacher aux chevaux de ses compagnons et périt héroïquement à la tête de l'arrière garde française.



Uploaded with ImageShack.us

-un petit musée dans Crécy vous montre aussi une maquette du plan de bataille.


Mais bon dans l'ensemble c'est assez décevant: peu d'indications, peu de choses à voir, et surtout un manque d'entretien... table d'orientation bien abimée, et que des tags et inscriptions à la con sur la tour d'observation.

Mais bon, ce serait plutôt aux anglais d'entretenir ce site, je doute que la France tienne tant à se souvenir d'une de ses plus grandes branlées (je ne vois pas d'autre mot) du Moyen Age.

_________________
"Créfieu messire, n'oubliez point que le monde est rond comme cul de pucelle!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bataille de Crecy   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bataille de Crecy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bataille de Crecy
» Prétorien n°12
» Artillerie durant la bataille des Ardennes (1944)
» [hf] bataille des canonnières - je suis sur un bateau
» Bataille à la Couronne de Glace [Récit à compléter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: Miscellanées :: Histoire-
Sauter vers: