Le Royaume de Bretonnie
Bienvenue en Bretonnie, manant(e) ! N'oublie pas, avant toute chose, de te présenter selon le Sainct Patron de Présentation dans la section prévue à cet effet : http://labretonnie.forumactif.com/t1-presentation-voici-le-patron-que-vous-devez-suivre



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Adoubement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tancred
Invité



MessageSujet: L'Adoubement   Mar 11 Jan 2005 - 17:31

Voici donc comment et pourquoi se passait l'adoubement chez nos ancêtres Wink

L'ADOUBEMENT

Adouber signifie en français médiéval : équiper. L'adoubement est donc la cérémonie de remise d'arme (l'épée) qui va permettre au garçon de franchir le seuil fatidique qui sépare le statut d'enfant à celui d'homme. Il devient ainsi un homme au plein sens du terme, c'est-à-dire un guerrier.

L'adoubement a connu une profonde évolution au cours de l'histoire. Les plus anciennes mentions de remises solennelles de l'épée ne sont pas liées à l'entrée en chevalerie : elles constituent l'un des rites fondamentaux du couronnement des Rois francs d'occident, dès le IXe siècle.
La raison est simple : dans la société occidentale, mérovingienne puis carolingienne, la guerre constitue une valeur fondamentale, les armes ont un caractère sacré et tout roi ne peut être que guerrier.

À l'origine cette cérémonie était purement militaire, c’était la présentation des armes à un nouveau guerrier. L’adoubement n'était qu'un simple coup de la paume droite (une bonne gifle) de l'adoubeur violemment assené au cou ou au visage de l'adoubé : la collée ou la paumée. C'était en fait une épreuve symbolique destinée à vérifier que le jeune homme était capable d'encaisser sans broncher, en étant solide physiquement et psychologiquement, cela signifiait aussi que c’était le dernier coup qu’il recevait sans le rendre.

C'est lorsque l'on ceint l'épée en son baudrier, que celui-ci devient réellement chevalier. Ce n'est ni l'armure, ni le cheval, ni la collée administrée puissamment qui font le chevalier, c'est l'épée.

Dès le XIe siècle, l'adoubement devient un véritable sacrement, une cérémonie codée avec prières et bénédiction des armes et qui coïncidait avec une fête religieuse.
Au XIIIe siècle, la christianisation du rite est totale, donnant à un rituel complexe. L'adoubement est alors mis sur le même plan de l'ordination du prêtre.

Le rite comprend trois parties :

* Une partie préparatoire : jeûne, confession, veillée d'armes, bain purificateur, communion et remise des vêtements neufs.

* Une partie consécratoire : messe, communion, bénédiction, remise de l'épée bénite, baiser de paix donné par l'officiant, la collée et enfin la remise de son armement

* Une partie festive : repas, joutes, danse. Cette partie festive a pour but de faire la démonstration d'une vertue chevaleresque : la largesse qui implique aussi le devoir de l'hospitalité.


Ainsi l'adoubement se déroule ainsi :

* En signe de purification on dépouille le jeune homme de ses vêtements et on le met au bain.

* Il revêt alors une tunique blanche, symbole de pureté.

* Ainsi vêtu, il fait pendant 24 heures un jeûne rigoureux et ce, pour ensuite se retirer dans la chapelle du château ou une église afin d'y prier toute la nuit.

* Le lendemain, il assiste à la messe, puis il passe la tunique rouge, symbole du sang qu'il est prêt à verser.

* Un ancien le ceint alors d'un baudrier portant une épée bénie (symbole du pouvoir militaire, de la justice et de l'autorité), puis il reçoit les éperons ( symbolise le droit de dresser et posséder un cheval), le haubert, le heaume, l'écu et la lance.

* Alors, de la paume de la main, son parrain lui donne sur la nuque ou sur le visage un formidable coup qui le fait souvent chanceler, la collée ou la paumée.

· Le futur chevalier prête ensuite serment de mettre son épée au service des faibles et de les protéger.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
TZNT
Saint vivant


Nombre de messages : 1739
Age : 31
Date d'inscription : 06/03/2005

MessageSujet: Re: L'Adoubement   Lun 27 Juin 2005 - 19:41

Tiens je viens de retrouver ce topic, c'est étonnant que personne n'y aie répondu, c'est du niveau du Baron.
C'est triste pour ce membre qui n'est plus revenu Sad .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uranus
Seigneur du pinceau
avatar

Nombre de messages : 2944
Age : 41
Localisation : belgique
Date d'inscription : 25/01/2005

MessageSujet: Re: L'Adoubement   Mar 6 Sep 2005 - 0:23

Personnelement ce message m'avait échapper mais ma fois il est très intéressant. C'est vrai que l'avis d'un expert comme le Baron serait intéressant.

_________________
Noble seigneur béni par la dame du lac.
Damoiselle Marie est bien arrivée à Pinsaguel.
Aldred de Bastogne est enfin arrivé à Havras.
Le chevalier de Sinople est arrivé à Pinsaguel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patricwillequet.net
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7977
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: L'Adoubement   Mar 6 Sep 2005 - 1:18

Quel dommage que Tancred ait disparu... bon, je verrai si je peux ajouter quelque chose, même si demain commencent mes rattrapages (je m'oriente vers les 10 jours les plus eprouvant de toute ma scolarité on dirait Laughing ) et que je risque de ne pas avoir beaucoup de temps.

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reynald de Châtillon
Astrabell de poche
avatar

Nombre de messages : 2183
Age : 28
Localisation : Sion CH
Date d'inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'Adoubement   Mar 6 Sep 2005 - 14:03

Il est vrai que l'article est très bon mais je ne l'avais pas remarqué parce que j'étais pas encore inscrit.

Dommage qu'il soit parti Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron de Havras
La lance impétueuse
avatar

Nombre de messages : 7977
Age : 33
Localisation : Quelque part entre Colombes et Paris à saper des tunnels
Date d'inscription : 21/12/2004

MessageSujet: Re: L'Adoubement   Mar 6 Sep 2005 - 16:51

Sûrement parti pour une quête quelconque. Ah, ces chevaliers, je vous jure.

_________________
Non, on ne fait pas que charger à Havras, on a aussi des sorciers !
Tremblez devant nos armées... et craignez ma potestas, car je suis votre suzerain !

"Le monde est quand même plus simple quand on le regarde à travers la visière d'un heaume."

Draw me like one of your french girls (par Toison d'or !):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hettar
Paysan
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Uccle
Date d'inscription : 03/09/2005

MessageSujet: Re: L'Adoubement   Mar 6 Sep 2005 - 17:29

Baron de Havras a écrit:
Sûrement parti pour une quête quelconque. Ah, ces chevaliers, je vous jure.

Ouais vive les barons Very Happy

Ok je Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Garriguettes
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Nîmes (30)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: L'Adoubement   Mar 14 Fév 2006 - 23:04

Tancred a écrit:

* Un ancien le ceint alors d'un baudrier portant une épée bénie (symbole du pouvoir militaire, de la justice et de l'autorité), puis il reçoit les éperons ( symbolise le droit de dresser et posséder un cheval), le haubert, le heaume, l'écu et la lance.

je voulais juste rajouter une toute, toute petite précision à l'exposé très interessant de Tancred : le futur chevalier recevait des éperons d'or.
c'était un signe distinctif important puisque seul les chevaliers avaient le droit d'en porter dans cette matière...

Dommage que sire Tancred ne vienne plus sur ce forum Sad

J'espère que sa quête accompli sunny , il reviendra parmis nous cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TZNT
Saint vivant


Nombre de messages : 1739
Age : 31
Date d'inscription : 06/03/2005

MessageSujet: Re: L'Adoubement   Mar 14 Fév 2006 - 23:21

Citation :
le futur chevalier recevait des éperons d'or.
Tiens justement, je pense que certains Belges ici en auraient à redire.

Citation :
J'espère que sa quête accompli , il reviendra parmis nous
J'imagine que la traduction du bretonnien au français, ça doit donner : quand il aura réparé sa connexion internet, peut être qu'il passera un coup Razz .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Garriguettes
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Nîmes (30)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: L'Adoubement   Mer 15 Fév 2006 - 13:21

Théozénith a écrit:
Tiens justement, je pense que certains Belges ici en auraient à redire.

Sire Théozénith, je pense que tu fais référence à la bataille des Eperons d'Or Wink où l'host royal français fut défait (intégralement) dans la plaine de Groeninghe par les milices flamandes (en fait une armée de chevaliers battu à plate couture par des gueux... Laughing ).

On nomme cette bataille ainsi car les vainqueurs ramassèrent les éperons d'or de tous les chevaliers morts et il y en avait beaucoup (ils furent exposé en l'église de Notre Dame de Courtrai).

C'est une bataille importante pour les belges puisque pour la première fois des wallons combattirent aux cotés des flamands.

Philippe le Bel effaça cette défaite par la victoire de Mons en Pévèle (il n'apprécia sans doutes pas l'humour belges : traîner dans la boue des berges de la Lys la bannière fleurdelisée, qd même lol! ) recupera les précieux éperons qui aiguillonnaient l'orgueil des chevaliers français et les envoya dans une église quelques part en Bourgogne (je crois Rolling Eyes ).

Je parle d'orgueil car ces nobles sires avaient sans doutes oubliés le rôle important joué par les milices françaises dans la victoire de Bouvines. Et ils l’oublieront à nouveau lors des désastreuses défaites de la Guerres de Cent Ans, rien que d’y penser je souffre Sad .

Cette bataille marque en tous cas un tournant dans l'histoire de la guerre:
une charge de cavalerie lourde ne suffit plus pour remporter une bataille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Garriguettes
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Nîmes (30)
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: L'Adoubement   Mer 15 Fév 2006 - 13:31

Théozénith a écrit:
Citation :
J'espère que sa quête accompli , il reviendra parmis nous
J'imagine que la traduction du bretonnien au français, ça doit donner : quand il aura réparé sa connexion internet, peut être qu'il passera un coup Razz .

Quelques choses comme çà en effet Very Happy .
En fait je n’ai fais que reprendre le trait d’esprit du Baron de Havras… thumright

Baron de Havras a écrit:
Sûrement parti pour une quête quelconque. Ah, ces chevaliers, je vous jure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Adoubement   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Adoubement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Adoubement
» Adoubement de Fielon
» Adoubement de Tanki
» Adoubement W619
» Adoubement de Sanamalada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Bretonnie :: Miscellanées :: Histoire-
Sauter vers: